Boké: La Société GAC paie 11.325.721.051 GNF à neuf (09) villages de la CR de Tanènè

Boké,6fev(Agp)--Dans le cadre de la compensation des impacts superficiaires, la Société Guinea Alumina Corporation (GAC) a procédé mardi, 05 février 2019, au payement d’un montant total de onze milliards trois cent vingt-cinq millions sept cent-vingt-un mille cinquante-un (11.325.721.051) francs guinéens destinés à indemniser neuf (09) villages de la CR de Tanènè dans la préfecture de Boké. Il s’agit des secteurs Kandifan (234.781.472 GNF) ; Kandiolol (156.048.261 GNF) ; Boundoulengué (18.249.093 GNF) ; Kalisse (1.834.857269 GNF) ; Kantamba Fenda (1.399.789.062 GNF) ; Tambangourou (3.816.556.771 GNF) ; Tantouloumany (356.473.737 GNF) ; Thiowaye (3.289.473.471 GNF) et Kathiampa dont la communauté a bénéficié de 219 millions 390 mille 803 francs guinéens d’après la clé de répartition établie par la société donatrice. La cérémonie de remise des chèques a été présidée par le Gouverneur de Région, général de Brigade, Siba Sévérin Loholamou. L’on notait la présence du préfet de Boké, Aboubacar M’Bopp Camara et de son Cabinet, des présidents de districts, chefs secteurs, jeunes et femmes leaders ainsi que les notabilités de la contrée bénéficiaire. Selon les responsables de GAC, «Cette compensation communautaire vise à consolider le climat de paix, de coopération et de bonne cohabitation entre la Société GAC et les riverains de ses sites d’intervention. Dans sa communication, le préfet a invité les communautés bénéficiaires à appuyer les groupements féminins et les associations de jeunesse de leurs localités pour dit-il, soutenir les actions de développement local. Précisant que la gestion des collectivités c’est la gestion des contraintes, Aboubacar M’Bopp Camara espère qu’avec ces montants communautaires, des barricades et manifestations de rue doivent être des souvenirs lointains dans sa sphère politique. Pour le gouverneur de la Région Administrative (RA) de Boké, général de Brigade, Siba Sévérin Loholamou, cet argent public ne doit pas être une pomme de discorde entre les populations et l’entreprise donatrice. Selon lui, les femmes et les jeunes étant des couches vulnérables, méritent un accompagnement pour mieux développer les activités génératrices de revenus afin de lutter contre le chômage et la pauvreté en milieu rural. «Avec ces fonds, faites beaucoup attention aux entrepreneurs indélicats qui rodent dans vos villages. Celui qui blague avec les 11 milliards qui ont fait trop de bruits dans la Cité, répondra devant la loi. Aucune malversation ne sera tolérée… », a averti le gouverneur de Région. ABP/6/2/019—CCM/ABD/KZ

TAGS : ALPHA CONDEBOKE

COMMENTAIRES