EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


EDITO

 Précédent
Suivant 

EDITO DU MOIS :

Qui mieux que moi aime la Patrie ?

Par Alpha Kabinet Doumbouya


Conakry, 05 avr (AGP)- Cette question est la meilleure que tout un chacun de nous se pose lorsqu’il s’agit d’exprimer au plus profond de nos ressentiments face aux réalités, de notre histoire commune.

La récente, qui colle la mémoire collective, reste pour l’instant la période coloniale. 60 années de dures épreuves qu’ont endurées nos ainés qui ont payé de lourdes tribus à cette période obscure. Leur courage et leur abnégation, nous ont épargné des affres et des stigmates d’un passé à jamais révolu.

L’esprit de ne plus se laisser traiter comme des sous-hommes, puisque la liberté nous est chère, le refus de voir notre dignité bafouée, parce qu’il n y a pas pire douleur que le mépris, sont devenu le sacerdoce qui motive notre fierté depuis l’air des temps.

Trois lettres seulement ont valu, pour renouer avec la liberté, NON !

Au-delà de son apparence, le mot NON a eu tout son pesant d’or. Celui de notre volonté à disposer entièrement de nous-mêmes et conduire à bien nos destinées selon nos valeurs culturelles, économiques et sociales.

Cette ambition, aussi élogieuse que fascinante, est également fragile au gré de nos imperfections. La nature humaine étant tributaire de ces propres contradictions.

Quoi qu’il en soit, la Patrie est la fierté du citoyen. Ces attributs sont ce qui nous est commun, ce que nous avons en partage et ce qui nous condamne à l’Union.

D’où, le côté sacré qui fait vibrer en chacun de nous la fibre unitaire, conçue comme dénominateur commun de notre amour pour la Patrie.

Nul ne devrait, en ce sens, aimer la Patrie plus que toi !

 
AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro