EDITO
Tout se passe comme au Théâtre… / Par Alpha Kabinet Doumbouya
Ce mois de Mai, chargé en événements, entre dans l’histoire du pays comme une scène de théâtre. D&egr ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


EDITO

 Précédent
Suivant 

Tout se passe comme au Théâtre… / Par Alpha Kabinet Doumbouya


Ce mois de Mai, chargé en événements, entre dans l’histoire du pays comme une scène de théâtre.

Dès le 1er jour, avec la fête du Travail, l’ambiance a fait couler beaucoup d’encre sur le climat entre les autorités et la classe ouvrière. La prétendue préférence reprochée aux dirigeants par rapport à certains syndicalistes serait-elle fondée ?

Apparemment, il y aurait eu deux poids, deux mesures comme l’indexent dans les débats, les critiques.

Le 3ème jour, les hommes de média étaient aussi en effervescence, malgré le mauvais classement qui leur est attribué par ‘’Reporter Sans Frontières (RSF)’’, comme indicateur de performance d’une année écoulée.

Goût amer ressenti aussi par le président de la République, qui n’apprécie pas vraiment un tel résultat, mais qui enfonce également le clou, lorsque pense lui-même, qu’il y a un problème de niveau qui affecte le monde de la presse en Guinée. Toutes choses qui mettent à nu un besoin de formation des journalistes.

Le meilleur bailleur de la corporation est surtout déçu par le fait que, selon lui, «les journalistes n’ont pas réussi à donner une ‘’belle image’’ à son pays». Les raisons sont néanmoins discutables au double plan de la liberté de la presse et la relation devant exister entre le Pouvoir et les Médias.

Les jours suivants, c’est le constat d’une lenteur autour des négociations entre les acteurs de la Classe politique sur les questions de Règlement des Contentieux électoraux. Un risque de retour à la case départ des divergences, plane en l’air.

La mauvaise nouvelle sur la découverte du corps d’un opérateur économique, kidnappé depuis décembre dernier, provoque un choc psychologique au sein de la population et la peur dans le vendre. Ces genres de cruautés sèment la terreur.

Bien des citoyens s’interrogent, aujourd’hui, sur la qualité de Sécurité que l’Etat garanti aux Pauvres Innocents.

Les incidents enregistrés à la frontière entre le Mali et la Guinée, faisant des morts et des blessés, ne sont pas de nature à donner une Bonne Image à la coopération sous régionale, surtout entre deux Pays-frères qui ont tout en commun.

Les tracés artificiels laissés par les artifices de la Colonisation continuent à fouler au sol les Valeurs traditionnelles des Communautés réunies par le Destin et l’Histoire.

Ce mois de Mai, est certainement la période qui verra le Panier de la ménagère pleurer sur le marché à cause de la cherté, puisqu’elle va coïncider avec le Ramadan, moment de sacrifice et de bonté, mais fourvoyé par des commerçants véreux.

Toutes ces réalités se passent comme une Scène de Théâtre, alors qu’elles sont Réelles. Pauvre de nous !

 
AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro