EDITO
PAS DE DOUTE…
Nous sommes tous des enfants de Dieu. Par Alpha Kabinet Doumbouya Enfants de Dieu, nous sommes aussi GUINEENS, sur ce vaste plateau mondial of ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


INFOS continue...

1
2
3
4
5
6
7

Communiqué de presse de la Banque Centrale de la République de Guinée du jeudi 11 décembre 2014


La cinquantième (50ème) séance du Marché Interbancaire des Changes (MIC) de l’année 2014 s’est tenue à la Banque Centrale le jeudi 11 septembre 2014 de 09h 20mn à 09h 50mn.

La séance a réuni la BCRG et douze (12) banques sur les quinze (15) de la place en activité.

Le cours moyen pondéré résultant des transactions s’est établi à :

1USD = 7 002, 4060 GNF.

Ce cours servira de taux de référence aux transactions bancaires jusqu’à la tenue de la prochaine séance qui aura lieu dans les locaux de la BCRG.

La Banque Centrale remercie les participants pour leur contribution au bon déroulement de la séance.
La Banque Centrale
__________________________________________________
Boite Postale N° 692- Conakry- Téléphone (+224 ) 30 41 26 51 ; (+224) 30 41 48 98 Télex ; 22 225 BAREG- GE

 
Cellcom 3en1-les Seuls forfaits internet avec appels et sms


 
Guinée : le président de la République et le premier ministre de la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie visitent le PAC


Conakry, 11 avril (AGP)- En marge de sa visite d’Etat et d’amitié en Guinée, le premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn Boshe, en compagnie du président de la République de Guinée, Pr Alpha Condé, a visité, dimanche, 10 avril 2016, les installations du Terminal de Conakry du Groupe Bolloré au Port Autonome de Conakry (PAC), a suivi l’AGP.


Le président guinéen et son hôte ont été accueillis par le premier ministre guinéen, chef du gouvernement, Mamady Youla, entouré du ministre d’Etat, ministre des Transports, Oyé Guilavogui, du directeur général du PAC, Mamadouba Sankhon, du représentant pays du Groupe Bolloré Logistique, Bernard de Buor et du gouverneur de la Ville de Conakry, Général de Brigade Mathurin Bangoura.


Après la visite guinée des installations, le premier ministre de la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie, Hailemariam Desalegn Boshe a apprécié la qualité du travail et des équipements portuaires de dernières générations trouvés sur place.


Il a indiqué, que tous ces efforts signifient que la Guinée est dans une dynamique pour son développement socioéconomique, de la croissance économique pour le bonheur de sa population et celle des autres pays de la sous région, qui ne disposent pas de la façade maritime.


A rappeler, qu’avant cette étape, chef de l’Etat guinéen, Pr Alpha Condé et le premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn Boshe avait effectué une brève visite sur les îles de ROM, une station balnéaire de la presqu’île de Kaloum.


AGP/11/04/016 AKT/CM/AND/ST

 
Route 2 x 2 Dabompa-Coyah/L’entreprise brésilienne OAS est à pied d’œuvre pour être dans les délais contractuels


Conakry, 20 mai (AGP)- L’entreprise brésilienne de construction de route (OAS), chargée de l’exécution des travaux d’extension de la route 2 x 2 voies, Dapompa-Km 36 est à pied d’œuvre pour être dans lesdélais contractuels, a-t-on remarqué,lundi, 19 mai, sur les lieux.

A l’annonce de la saison pluvieuse, OAS met les bouchées doubles afin d’être dans les délais contractuels face au gouvernement guinéen, a indiqué le responsable commercial de l’entreprise, M. Sakoba Kéita.

«Au jour d’aujourd’hui, il y a une évolution positive, les travaux avancent très bien, parce que l’entreprise redouble d’efforts, même les jours fériés sont mis à profit pour construire les grands ouvrages de franchissements avant la tombée des grandes pluies», a-t-il affirmé.

De son coté, le chargé d’Etudes du secteur minier et de la Communication de l’entreprise, Kèlèty Touré a ajouté que «la construction de cette route tient compte d’une spécificité car, dit-il, la voie Dapompa-Km 36 sera une voie assez fluide qui sera utilisée par les gros porteurs, ce qui fait qu’il faut y appliquer les normes de goudrons et bitume assez conséquentes, en tenant compte de la fréquence du passage des véhicules poids lourd».

Pour ce faire, c’est une couche de 20 cm qui est prévue avec un bitume BO 0,10 et BO 0,14 et il y a 2.993 m3 de bitume en volume. Donc il y a deux couches, une première de 13 cm et une seconde de 7 cm, a-t-il expliqué.

Pour l’instant, l’entreprise préconise de travailler sur une première voie, c’est pourquoi un observateur étranger à la société ne voit les travaux que d’un seul coté, avec la réalisation des canaux d’évacuation des eaux, du terrassement en certains endroits et l’application de la première couche de bitume.
AGP∕19∕ 05∕ 014 HML∕AB∕JPO∕ ST

 
Publireportage:La campagne milliardaire de Cellcom Guinée et Back to school font des nouveaux heureux gagnants


Conakry, 06 déc (AGP)- La société de téléphonie Cellcom Guinée continue de rendre heureux ses abonnés, car elle s’est engagée dans une dynamique de réduction de la pauvreté et d’éducation au service de ses abonnés. Elle a procédé mardi 1 décembre 2015 à de nouveaux tirages au sort.

Trois abonnés ont bénéficient d’une formation gratuite soit en Anglais ou en Informatique et la méga cagnotte d’un cheque de 50 millions de francs guinéens pour Mamady Diané, après avoir participé à la promo Cellcom milliardaire en rechargeant son compte de 10 mille francs.

Mamady Diané a, dans son intervention, dit heureux et renouvelle sa confiance en cette entreprise qui vient de lui permettre d’achever en beauté l’année 2015.

Au compte de sa campagne Back to School qui donne la chance à chacun de bénéficier d’une formation de son choix entre l’Anglais et l’informatique, Cellcom Guinée offre la chance à trois de ses abonnés d’améliorer leurs connaissances. Le tirage au sort se passe en toute transparence en présence des hommes de médias et d’un huissier de justice. Les gagnants sont joints au téléphone et l’heureuse nouvelle leur est annoncée. Les campagnes Back to School et Cellcom milliardaire se poursuivent toujours.

Le mardi prochain d’autres nouveaux gagnants seront aussi tirés pour le bonheur des abonnés. Avec Cellcom rechargez votre avenir.

 
COMMUNIQUE DE PRESSE BCRG


 
Guinée/ Réconciliation Nationale : la Commission de réflexion à la recherche des voies appropriées


Conakry, 11 août (AGP)- La Commission Provisoire de Réflexion sur la Réconciliation Nationale (CPRN) en Guinée a conféré, mardi, 11 août 2015, à la Maison de la presse, avec les médias des services public et privé, sous la présidence de l’Imam Ratib de la Grande Mosquée Fayçal de Conakry, El hadj Mamadou Saliou Camara et l’Archevêque de Conakry, Mgr Vincent Coulibaly, rapporte l’AGP.





La rencontre a eu pour objectif, d’échanger avec les journalistes sur le bilan des Sessions d’information, tenues du 09 au 29 juillet dernier avec les parties prenantes au processus de réconciliation nationale.





Par le biais de la présente conférence, la Commission vise le partage de sa vision avec les hommes des médias, de même que les enjeux liés à l’obligation assignée aux personnalités mandatées pour murir sur un projet de grande envergure.





Dans cette bataille, à la fois délicate et glorieuse, la CPRN bénéficie de l’appui technique du Haut-commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH), du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).





Aux dires des responsables de la Commission, les consultations nationales se dérouleront suivant une approche participative et inclusive, qui associe les méthodes quantitatives et qualitatives. D’où, le choix de quatre (4) formes de consultations à savoir, les entretiens individuels, les entretiens des groupes focaux, les rencontres communautaires et les consultations par plateforme internet (Réseaux sociaux).





C’est pourquoi, dans une déclaration conjointe, la CPRN a sollicité l’implication effective des médias et des Organisations de la Société Civile (OSC) dans le cadre du processus de justice transitionnelle dans laquelle, la République de Guinée est engagée.





A l’analyse, les guinéens, soucieux de la réconciliation nationale, expriment déjà un souci commun, celui d’accorder une place de choix à la vérité, à la justice et aux réparations, dans le strict respect de la personne humaine.





Bref, des questions-réponses ont meublé la rencontre de la Commission Provisoire de Réflexion sur la Réconciliation Nationale (CPRN) avec la presse nationale.


AGP/11/08/015 MMC/KS/FDF/ST

 
Publireportage :

La course pour être le Milliardaire chez Cellcom, c’est maintenant ou jamais!


Conakry, 11 jan (AGP)- Changez votre vie ! Réalisez tous vos rêves ! Profitez au maximum de la vie de luxe comme vous ne l’avez jamais imaginé ! Visitez les plus belles villes du monde ! Offrez-vous la maison dont vous avez toujours rêvé ! Achetez le dernier 4x4 flambant neuf sorti d’usine ! Oui ! Vous êtes le Milliardaire ! Et c’est maintenant ou jamais !





Gratuit ! Totalement gratuit, pas un seul franc pour tenter votre chance et être le prochain Milliardaire de Cellcom ! Vous rechargez une carte de 10.000 GNF et tout de suite vous êtes dans la course des gagnants pour remporter la somme de 1 Milliard GNF.





Vous n’avez plus que quelques semaines pour changer votre vie ! Imaginez-vous maintenant Milliardaire ! Après Ibrahima Diané le gagnant de la somme de 50.000.000 GNF, c’est maintenant votre tour, de profiter de 1 Milliard de GNF offert par Cellcom grâce à votre carte de recharge de 10.000 GNF. Vous rechargez 10.000 GNF vous communiquez à un cout qui défie toute concurrence et qui vous permet d’avoir un Milliard de GNF. Ça vaut le coup !





Aujourd’hui à quelques semaines de la fin de cette campagne dénommée Cellcom Milliardaire c’est le bon moment de tenter votre chance en rechargeant une carte de 10.000 GNF pour être le seul et l’unique gagnant de la somme de 1 milliard et être un Milliardaire.





Cellcom n’est pas à sa première expérience avec une telle campagne, qui offre de l’argent cash aux abonnés, la société de téléphonie a déjà offert 65 millions et 650 millions remporté par (Mr Diallo Abdoulaye en février 2013) lors de leurs différentes campagnes Millionnaires. La campagne Cellcom Milliardaire offre la chance à tous les abonnés qui rechargent 10.000 GNF d’avoir un cadeau et les précédentes campagnes ne concernaient que quelques abonnés chanceux.





Cellcom est reconnu pour sa grande générosité envers ses clients et elle vient de le prouver une fois de plus avec cette campagne.





Alors vous n’êtes pas encore un abonné Cellcom ? Vous attendez quoi ?





Rejoignez le mouvement ! Rejoignez Cellcom !


Cellcom vous offre le meilleur service, les meilleurs produits et la meilleure valeur pour votre argent. Rejoignez le mouvement, rejoignez Cellcom !





Cellcom, le N°1 c’est Vous!


AGP/11/01/016 Cellcom/AGP

 
Siguiri : le chef de l’Etat fait un don de 100.000.000 GNF pour les travaux de reconstruction de la Grande Mosquée de la préfecture


Siguiri, 4 août (AGP)- Le président de la République, chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé vient de donner 100.000.000 GNF pour les travaux de reconstruction de la Grande Mosquée de la préfecture de Siguiri, a rapporté le correspondant de l’AGP sur place.

En recevant ce don des mains du secrétaire général chargé des Affaires Administratives de la préfecture, le grand Imam, Elhadj Sory Magassouba et les sages de la localité ont d’abord remercié le donateur avant de faire des prières pour sa santé et le triomphe de ses idéaux de paix et de changement en Guinée.

Cette Mosquée, rappelle-t-on, dont la pose de la première pierre a eu lieu jeudi, 11 novembre 2004, encore en chantier, a un coût total de réalisation estimé à 3,5 milliards GNF et mesure 50m de long sur 30m de largeur, précise-t-on à la Ligue Islamique Préfectorale (LIP).

Depuis, des sacrifices consentis ont permis de réaliser 25% du volume des travaux de reconstruction de cette Mosquée.

‘’Ce don arrive a point nommé car, il y a longtemps que ce chantier était arrêté faute de moyens financiers’’, a dit un des sages de la localité.
AGP/4/8/011 ADC/CFS/AB/ST

 
Publireportage: Seulement 4 GNF par seconde vers tous les opérateurs


 
PAGE NOIRE

Maciré Bijou SANKON

Adjudant des Services de Douane

N’EST PLUS


Née le 31 mai 1980 à Forécariah, décédée dans la nuit du jeudi, 10 au vendredi, 11 novembre 2011 à Conakry, des suites d’une courte maladie, laissant derrière elle, une fille de 10 ans.

Fille de Fodé Sankon ‘’Kalala’’ et de Maciré Fofana ‘’Nyinté’’.

Elle a été inhumée vendredi, 11 novembre après la prière de 14 heures au Cimetière de Koloma.

La cérémonie du grand sacrifice est prévue pour dimanche, 27 novembre 2011 au domicile de ses parents, au quartier Cité de l’Air dans la commune de Matoto à Conakry.

Prions pour le repos de son âme

Amen !

 
Le premier ministre a officiellement lancé mercredi à Conakry, les travaux d’élaboration du plan quinquennal 2011-2015


Conakry, 25 août (AGP)- Le premier ministre, chef du gouvernement, M. Mohamed Saïd Fofana a officiellement lancé ce mercredi, 24 août à Conakry, les travaux d’élaboration du plan quinquennal de développement économique 2011-2015 de la Guinée.

La rencontre a regroupé près de 250 participants venus des départements ministériels, des institutions internationales, des régions administratives et des Organisations de la Société Civile (OSC).

Ces travaux ont pour objectif, d’élaborer dans les meilleurs délais, des plans et des politiques appropriés en vue d’amorcer un développement économique et social harmonisé du pays.

Plusieurs thèmes ont été débattus au cours de cette rencontre notamment, l’historique de la planification et analyse rétrospective de la situation économique et social du pays, le cadre organisationnel, le chronogramme, la structure et le canevas du plan quinquennal.

A cette occasion, le ministre du Plan, Dr Souleymane Cissé a rappelé quelques plans de développement utilisés par les précédents gouvernements qui, selon lui, ont été fortement influencés par la mal gouvernance et l’environnement international.

Il s’agit entre autres, des Programmes d’Ajustement Structurel (PAS) initiés de l’extérieur et les Stratégies de Réduction de la Pauvreté (SRP) axées sur les aspects sociaux et l’allègement de la dette.

Dr Cissé a indiqué, que la Guinée a besoin de renouer avec le système de planification stratégique pour imprimer une nouvelle dynamique à l’essor économique et social, afin de répondre efficacement aux attentes de sa population.

‘’Ce plan quinquennal permettra, de mieux appréhender les problèmes auxquels se heurtent les efforts de développement mais aussi, de définir les priorités et de mettre en œuvre des actions afin de valoriser les immenses potentialités humaines et naturelles du pays’’, a déclaré le ministre.

Le premier ministre, M. Mohamed Saïd Fofana a de son côté souligné, que l’Etat a l’obligation d’accomplir les tâches essentielles pour la transformation économique notamment, la planification, l’élaboration des plans et politiques de développement et leur mise ne œuvre.

Il a précisé, que les futurs plans de développement doivent être élaborés sur la base des cinq axes prioritaires défini par le président de la République, Pr. Alpha Condé, à savoir : la bonne gouvernance, la lutte contre la pauvreté, le développement des infrastructures, le développement et l’expansion économique ainsi que la défense et la sécurité.
AGP/25/8/011 AND/JPO/ST

 
Faranah : lancement officiel du projet d’APEP en République de Guinée


Faranah, 13 mai (AGP)- Le projet d’Appui au Processus Electoral et Politique (APEP) en République de Guinée a été lancé, jeudi, 12 mai 2016, dans la préfecture de Faranah, chef-lieu de Région administrative (RA).


C’était en présence des élus locaux, représentants des partis politiques, la Société civile, les représentants de l’administration, des forces de défense et de sécurité, ainsi que les médias de la place, rapporte le correspondant de l’AGP dans la RA de Faranah.


Ce projet, entièrement financé par l’Agence des Nations Unies pour le Développement International (USAID), avec l’appui technique de la Fondation Internationale pour les Systèmes Electoraux (IFES), vise à développer l’éducation civique et électorale des populations à la base, à motiver et engager les citoyens autour des prochaines élections communales.


Dans son allocution de circonstance, le point focal du Centre d’éducation civique et électorale de Faranah, Abdouhamane Kaba, a indiqué que le présent projet, va permettre l’élargissement géographique des activités du centre aux trois (03) autres préfectures (Dabola, Dinguiraye et Kissidougou) et aux 38 Communes Rurales (CR) de la RA de Faranah.


Selon lui, «il contribuera à développer l’éducation civique et électorale des populations à la base, à mobiliser et à sensibiliser les populations en particulier les femmes et les jeunes, ainsi que les personnes handicapées, aux enjeux des futures élections communautaires et le développement de leurs communautés».


Quant au responsable du suivi-évaluation de la formation à IFES, Younoussa Sylla, il a mis un accent sur l’atelier préparatoire, qui suivra le lancement dudit projet, à l’intention des membres de l’équipe technique, les relais, deux par préfecture et quatre animateurs par préfecture, et les médias de la place.


«Cet atelier préparatoire qui constitue la feuille du route du projet a pour objet, de planifier les activités du projet, introduire la gestion axée sur les résultats dans des pratiques, orienter les relais des membres de l’équipe sur leurs rôles et responsabilités, sur les mécanismes de fonctionnement de la coordination et de supervision», a-t-il fait savoir.


Procédant au lancement des activités du projet d’Appui au Processus Electoral et Politique (APEP) en République de Guinée, le gouverneur de la RA de Faranah, Dr Raoul Camara a remercié l’USAID pour son appui à IFES dans la restauration d’une culture démocratique en République de Guinée.


A noter, que pour atteindre les objectifs du projet, une série d’activités sera organisée dans les quatre Communes Urbaines (CU) et 38 CR de RA de Faranah les jours à venir, à travers la tenue des sessions d’animations et de sensibilisation, des émissions interactives, des tables rondes, des rencontres de proximité entre députés et citoyens, et des ateliers de formation.


AGP/13/05/016 PB/AT/MKC/ST

 
Aperçu du rapport du GMMP sur l’égalité des sexes et OMD


Conakry, 16 sept (AGP)- Selon des recherches effectuées lors du Projet Mondial de Monitorage des Médias (GMMP) dans les grands quotidiens, la télévision et les émissions de radios de 108 pays à travers le monde, il a été relevé 3% seulement des reportages sur la pauvreté, 2% sur l’éducation, 25% sur le VIH/Sida, 3% sur l’environnement et 1% sur les partenariats internationaux qui soulignent les questions d’égalité et d’inégalité des sexes.

En Guinée Conakry, les travaux de recherches du GMMP qui ont été coordonnés par le point focal Femmes Médias et Développement (FAMEDEV), furent centrés sur 2 journaux de la presse écrite à savoir, le Diplomate et le Démocrate, la radio nationale et la Télévision nationale.

Ici, les recherches effectuées ont montré que, seulement 8% des reportages sur la pauvreté, 9% des reportages sur l’éducation, 39% des reportages sur le VIH/Sida, 4% des reportages sur l’environnement et 19% des reportages sur les partenariats internationaux ciblent essentiellement les femmes.

En outre, les recherches du GMMP démontrent que seulement 5% des reportages sur la pauvreté, 5% des reportages sur l’éducation, 16% des reportages sur le VIH/Sida, 3% des reportages sur l’environnement et 1% des reportages sur les partenariats internationaux, combattent clairement les stéréotypes sexistes.

A noter que sur les cinq OMD sélectionnés, les reportages des médias d’informations sur le VIH et le Sida sont ceux qui, en moyenne, dans le monde entier, tiennent le plus compte de la spécificité homme-femme.

En plus des résultats cités plus haut, voici d’autres résultats du GMMP enregistrés en 2010 :

- Avec un score de 44%, les femmes s’approchent de la parité en ce qui concerne les personnes interrogées pour donner un avis général dans les nouvelles. Par contre, un expert sur cinq seulement est une femme.

- Les femmes sont présentées différemment des hommes dans les nouvelles : leur âge est indiqué deux fois plus souvent que celui des hommes, elles apparaissent en photo une fois et demie de plus que leur congénères masculins et les reportages ne reflètent pas la réalité, car ils ne présentent pas les femmes dans les postes professionnels ou d’autorité qu’elles occupent réellement.

- Les femmes ne présentent que 37% des reportages dans la presse écrite, la radio et la télévision combinées.

- Les reportages présentés par les journalistes féminines sont pratiquement deux fois plus susceptibles de combattre les stéréotypes sexistes que ceux présentés par les hommes.

- Les préjugés sexistes que l’on observe dans les médias d’information traditionnels (télévision, radio et presse écrite) sont transposés dans les ‘’nouveaux’’ médias d’information (Internet).

Le niveau des préjugé et le même dans les nouveaux médias que dans les médias traditionnels, voire parfois pire.

Les résultats de recherches du GMMP seront débattus le 29 septembre 2010 lorsque les rapports nationaux, régionaux et internationaux du GMMP seront publiés.

On s’intéressera tout particulièrement aux statistiques sur l’évolution de la présence des femmes dans les nouvelles depuis 1995, l’évolution des reportages sur les différents thèmes ventilés selon le sexe des journalistes et des présentateurs, et l’évolution de la qualité des reportages dans la perspective de l’égalité des sexes.

On présentera aux professionnels des médias et à la Société civile un plan d’action pour des médias d’information respectant l’égalité des sexes.

Le GMMP est le plus vaste et le plus long projet de recherche longitudinale engagé qui existe sur la parité des sexes dans les médias.

L’objectif ultime du projet est de parvenir à une représentation juste et équilibré des hommes et des femmes dans les médias d’information et à travers ces derniers.

Le GMMP est coordonné par l’Association Mondiale pour la Communication Chrétienne (WACC), un réseau de communication international basé au Canada et au Royaume-Uni qui encourage la communication pour favoriser le progrès social, en collaboration avec Médias Monitoring, une organisation basée en Afrique du Sud chargée de l’analyse des données.

Le projet bénéficie du soutien du Fonds de Développement des Nations Unies pour la femme (UNIFEM).
AGP/16/9/010 GMMP/AGP

 
‘’Après mon investiture, aucune femme nourrice et en grossesse ne payera pas les frais des soins de santé’’, a déclaré le Pr. Alpha Condé


Conakry, 16 déc (AGP)- A l’occasion d’une manifestation de soutien au programme de société du président de la République, organisé mercredi, 15 décembre dans la cour du siège de la mairie de Matam par l’Association des Femmes des 5 Communes de la Ville de Conakry (AFCV-FE KEREN), le président de la République de Guinée, Pr. Alpha Condé a déclaré qu’après son investiture, aucune femme nourrice et en grossesse ne payera les frais des soins de santé en Guinée.

Ainsi la porte parole de ladite Association, Mme Hadja Fatoumata Touré a présenté les objectifs de son ONG qui selon elle, permettront la promotion et la redynamisation des associations de femmes dans leurs projets de développement notamment, la saponification, la teinture, le maraîchage, le commerce, le mareyage et l’entreprenariat.

Elle ainsi pris l’engagement d’accompagner le président de la République dans la concrétisation de son programme de société.

Elle dira également, que son ONG mènera avec l’appui du président, une politique de main tendue à l’égard de toutes les femmes de bonne volonté de toutes sensibilités confondues pour leur participation effective aux efforts de construction nationale dans la paix et dans l’unité nationale.

Dans sa réponse, le Pr. Alpha Condé a réitéré sa détermination d’apporter une assistance aux femmes, une des priorités de son programme de société, mais à condition qu’elles s’organisent pour que cette assistance ait un impact positif sur leur vie et celle de leurs familles respectives.

A cet effet, il a souligné, qu’une Banque d’Investissement des Petites et Moyennes Entreprises (BI-PME) sera créée pour faciliter le financement des projets afin de résoudre les difficultés auxquelles les femmes sont confrontées.

Concernant les mariages précoces des jeunes filles, le Pr. Président Condé a promis qu’une loi sera instaurée en Guinée interdisant le mariage des filles de moins de 17 ans en vue d’éviter les complications chez elles pendant la grossesse et l’accouchement.

Plusieurs autres points liés à l’allégement de la souffrance des populations ont été évoqués dont entre autres, la récupération des magasins de stockage de riz appartenant à l’Etat, la promotion de l’agriculture et la lutte contre le chômage.

A noter que la rencontre a connu la présence des plusieurs membres des conseils de mosquées et de quartiers ainsi que certains militants et sympathisants de l’alliance arc-en-ciel et du RPG.
AGP/16/12/010 CM/AB/ST

 
Publireportage : Vous êtes un abonné Cellcom ! Vous pouvez parler gratuitement pendant un an !


Conakry, 15 mars (AGP)- la société de téléphonie Cellcom toujours à l’écoute à ses fidèles abonnés tout en leur facilitant la vie dans la communication mais aussi et surtout faire une bonne économie ! à lancé depuis le 16 février dernier, la campagne durant 9 semaines qui permet à chaque abonné Cellcom de bénéficier d’un an d’appel gratuit !





Communiquer pendant 12 mois de façon illimitée grâce à la campagne un an d’appel gratuit !





La société de téléphonie Cellcom, prouve une fois de plus qu’elle se soucie du quotidien de ses abonnés, c’est pourquoi elle facilite l’accès à la communication pour accompagner chaque abonné dans ses différentes activités.





En effet, pour être un gagnant de la campagne un an d’appel gratuit de Cellcom, il suffit de cumuler au moins 20.000 GNF de recharges au cours de la semaine. Un tirage a lieu chaque mardi pendant toute la durée de la campagne ! Plus vous rechargez, plus vous avez de chances d’être dans le lot des gagnants.





Dans son quatrième tirage, mardi 15 mars 2016, à son siège à Kaloum, 100 numéros qui ont été tirés au sort qui bénéficieront un an d’appel gratuit. Ils viennent s’ajouté aux 300 heureux gagnants.





Vous aussi, augmentez vos chances d’être dans la prochaine liste de gagnants de la campagne un an d’appel gratuit ! Rechargez au moins 20.000 GNF par semaine, en accumulant les recharges (par carte ou par transfert). Tous les gagnants reçoivent 1000 minutes par mois pendant 12 mois.


Parmi les heureux gagnants du jour:





Néné Ousmane Diallo, juriste, surprise à son cabinet à Kaloum


« Ouauoh bravo ! Je suis vraiment contente, je vous remercie, je sais que Cellcom à un réseau fiable c’est qui fait je m’en passe de mon numéro, je saurai convaincre les autres amis à utiliser les numéros Cellcom». A-t-elle indiquée dans sa conversation avec un agent Cellcom.





Pour sa, M’Ma Traoré résidente dans la Commune de Kaloum «ne pouvant pas contenir sa joie, les mots lui ont manqué, a fait un cri de joie tout disant, merci Cellcom, je suis vraiment contente, le numéro 1 c’est vous ».





Mamady Chérif, vivant dans la préfecture de Lola à son tour dira « je béni pour la société qui se déploie tous les jours au service de sa clientèle, vraiment que Dieu vous paye, merci à Cellcom et vous les travailleurs pour tous ce que vous faite pour nous »





Cellcom, le N°1 c’est Vous!



AGP/15/03/016 Cellcom/AGP

 
Patrimoine immobilier de l’Etat: l’UFDG promet de dresser sa liste


www.agpguinee.com /26/5/2014 Conakry- ‘‘le Président de l'UFDG Cellou Dalein Diallo a acheté sa maison et c’est la Société Générale des Banques en Guinée (SGBG) qui lui avait fait à l’époque un crédit et je vous apprends qu’il a fini de payer cette maison’’ c’est en ces termes que le vice-président de l’UFDG s’est expliqué samedi devant ses militants suite à la publication par l’agent judiciaire de l’Etat de la liste du patrimoine immobilier de l’Etat, incriminant son leader, a appris Afrinews.org

‘’Les gens ont acheté les terrains dans les règles de l’art. Pourquoi l’agent judiciaire de l’Etat a oublié la SIG (ndlr, allusion faite aux militants du parti au pouvoir qui habitent sur les lieux). Maintenant tout le monde doit se justifier même Alhassane Condé (ndlr, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation) qui est à Kipé doit être sur la liste et se justifier’’ affirme t-il.

Faute de quoi, menace le président du groupe parlementaire de l’UFDG ‘’la boîte de pandore est ouverte, nous allons mettre une commission en place et faire la liste et remettre à M. Goureissy sow (ndlr, agent judiciaire de l’Etat)’’ a joute t-il.

Deux leaders politiques guinéens à savoir Sidya Touré de l’UFR et Cellou Dalein Diallo de l’UFDG figurent sur la liste publiée en début de semaine dernière par l’agent judiciaire de l’Etat.

Les deux anciens premier ministres du feu Général Lansana Conté affirment avoir acquis leur villa dans la légalité et disent détenir les documents justificatifs.

SOURCES: Afrinews

 
Page Noire :

Honorable Jean Marie Doré est décédé jeudi, 29 janvier à Conakry !


Conakry, 29 jan (AGP)- Honorable Jean Marie Doré, secrétaire général de l’Union pour le Progrès de la Guinée (UPG), député à l’Assemblée Nationale de la République de Guinée, ex-premier ministre, est décédé, vendredi, 29 janvier 2016, à Conakry, aux environs de 2 heures TU, des suites de maladie.





En cette douloureuse circonstance, le président de la République, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé a, à travers un communiqué, adressé ses sincères condoléances à la famille éplorée, ainsi que celles du peuple et du gouvernement guinéens.





Selon ce communiqué de la Présidence de la République, le programme des obsèques sera donné ultérieurement par voie de presse.





Que l’âme de l’illustre disparu repose en paix. Amen !


AGP/29/01/016 ST/FDF/ST

 
AVIS D’APPEL D’OFFRES DE LA BANQUE CENTRALE DE LA REPUBLIQUE DE GUINEE


Dans le cadre de l’exécution de son programme budgétaire 2015, la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) exprime des besoins parmi lesquels figure l’acquisition de cartouches d’encre pour imprimantes.
Le financement est assuré sur les ressources propres de la BCRG.

A cet effet, la Banque Centrale de la République de Guinée lance le présent appel d’offres et invite toutes les entreprises établies régulièrement en République de Guinée à y répondre en présentant leur soumission.

L’appel d’offres a pour objet la livraison à la Banque Centrale de cartouches d’encre pour imprimantes tels que décrit dans le présent cahier.

L’ensemble des prestations fera l’objet d’un lot unique.

- Lot unique : fourniture de cartouches d’encre pour imprimantes
La consultation est ouverte à toutes les sociétés spécialisées, petites et moyennes entreprises (PME), immatriculées au Registre du Commerce et du Crédit Mobilier (RCCM), ayant au moins trois (3) ans d’expérience dans la fourniture de cartouches d’encre pour imprimantes et localement installées en République de Guinée conformément aux Actes uniformes de l’OHADA.

Le dossier d’appel d’offres, rédigé en langue française, pourra être obtenu auprès de la Direction de la logistique de la BCRG contre paiement par chèque barré émis à l’ordre de la BCRG d’une somme de GNF 1.000.000 (un million de francs guinéens) non remboursable.

Les offres devront être présentées en quatre (4) exemplaires, dont un original et trois (3) copies, le tout rédigé en français dans une enveloppe anonyme et déposé au Secrétariat de la Direction de la logistique (BCRG 2ème étage, porte 236) au plus tard le 23 avril 2015 avant 16 heures, date limite de dépôt des offres.

Les soumissionnaires demeureront engagés par leurs offres jusqu’à quatre vingt dix (90) jours, à compter de la date limite et remise des offres.

Les offres seront ouvertes en séance publique le 24 avril 2015 par une commission de la Banque centrale mandatée à cet effet.

Les candidats devront strictement se conformer aux règlements d’appel d’offres joints au dossier sous peine de voir leur offre purement et simplement rejetée.

LA BANQUE CENTRALE

 
Mohamed Camara, caméraman à la RTG est décédé, vendredi, 25 août 2017, à Kamsar (Boké)


 
Publireportage :

Un an d’appel gratuit offert aux abonnés Cellcom !!


Conakry, 17 fév (AGP)- Cellcom a le plaisir d’informer son aimable clientèle du lancement, mardi, 16 février 2016 de la nouvelle campagne ‘’un an d’appel gratuit’’.





En effet, conscient de la cherté de la vie dans le monde en général et particulièrement en Guinée, Cellcom s’est attelé à la tâche de créer une campagne qui réduit les coûts de la communication et les rendre aussi abordable que possible. Cette nouvelle campagne fait bénéficier aux clients un an d’appel gratuit.




Pour bénéficier d’un an d’appel gratuit, il suffit d’accumuler au moins 20.000 GNF de crédit par semaine. La chance est offerte à près de 100 personnes par semaine, de bénéficier d’une année d’appel totalement gratuite.




Cellcom est reconnue pour sa générosité envers ses abonnés, cependant, c’est une grande première en Guinée qu’un opérateur de téléphonie offre un an d’appel gratuit à ses abonnés. Cellcom est à l’écoute de ses abonnés et recherche toujours de meilleures offres pour les accompagner dans leur vie.




Selon le Directeur Général de Cellcom Guinée, John Vasikaran, c’est une manière pour nous, d’être reconnaissant envers nos clients fidèles, mais aussi d’accueillir les nouveaux abonnés Cellcom. Parce que Cellcom partage le quotidien de ses abonnés, nous avons pour objectif de réduire les dépenses téléphoniques, afin de leur permettre d’investir dans l’éducation des enfants, dans les dépenses familiales. Nous mettons cette promotion à la disposition de nos abonnés pour que les chanceux profitent des appels Cellcom gratuits pendant un an.




Cellcom, offre aujourd’hui des plans tarifaires qui défient toute concurrence, depuis l’instauration des différentes taxes, nous avons décidé de maintenir nos prix en prenant à notre charge les taxes, afin que les abonnés Cellcom ne ressentent pas le coût élevé de la communication.





Sur nos produits 4 GNF vers tous les opérateurs, Cellcom prend en charge les taxes et revois l’activation à 400 GNF au lieu de 600 GNF. Sur la tarification à 8 GNF la seconde vers tous les opérateurs, Cellcom prend également en charge toutes les taxes, ainsi les abonnés peuvent communiquer sans se soucier des taxes à préciser John Vasikaran.




Encore une nouvelle promotion de folie pour les abonnés Cellcom ! Rechargez au moins 20.000 par semaine pour bénéficier d’un an d’appel totalement gratuit !


Alors vous n’êtes pas encore un abonné Cellcom? Vous attendez quoi ? Rejoignez le mouvement! Rejoignez Cellcom !




Cellcom vous offre le meilleur service ! Les meilleurs produits et la meilleure valeur pour votre argent !!




Pour plus d’informations et pour profiter de toutes leurs promotions en avant-première, rendez-vous sur leur page Facebook et sur leur site internet:

Facebook Cellcom Guinée: https://www.facebook.com/Cellcomgsm?fref=ts

Site internet: http://www.gn.cellcomgsm.com

Cellcom, le N°1 c’est Vous!


AGP/17/02/016 Cellcom/AGP

 
Santé : «les personnes responsables des MGF/E doivent savoir qu’elles répondront devant la Justice», Me Ckeick Sako


Conakry, 19 fév (AGP)- Le ministre guinéen de la Justice, Garde des Sceaux (JGS), Me Cheick Sako a, à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les Mutilations Génitales Féminines et l’Excision (MGF/E), informé que les personnes responsables de ces pratiques doivent savoir qu’elles répondront devant la justice.





Du moins, c’est ce qui ressort de sa déclaration, rapportée par la Cellule de Communication du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance en République de Guinée (Unicef Guinée).





Nous vous proposons un extrait de cette déclaration :





«L’excision est un grave problème de santé publique qui nécessite, à la fois, une sensibilisation accrue et la répression contre les personnes reconnues coupables de mutilations génitales, à fortiori sur des enfants. Parallèlement à la procédure pénale, il est important d’accentuer la sensibilisation, en impliquant les associations de femmes et le personnel de santé, parce que l’excision n’apporte rien de positif. L’acte est interdit par les textes nationaux et internationaux et nous sommes fermes là-dessus. Les personnes qui en sont responsables doivent savoir, qu’elles répondront devant la Justice», a-t-il averti.


AGP/19/02/016 ST

 
Publireportage :

Cellcom poursuit sa campagne d’un an gratuit pour le bonheur de ses abonnés!


Conakry, 29 mars (AGP)- La société de téléphonie Cellcom toujours à l’écoute à ses fidèles abonnés poursuit sa campagne d’un an gratuit pour le bonheur de ses abonnés en leur facilitant la vie dans la communication mais en vue de faire une bonne économie dans une conjoncture économique difficile.





Cette campagne, lancée depuis le 16 février dernier, durant 9 semaines permet à chaque abonné Cellcom de bénéficier d’un an d’appel gratuit !





Communiquer pendant 12 mois de façon illimitée grâce à la campagne un an d’appel gratuit !





La société de téléphonie Cellcom, prouve une fois de plus qu’elle se soucie du quotidien de ses abonnés, c’est pourquoi elle facilite l’accès à la communication pour accompagner chaque abonné dans ses différentes activités.




En effet, pour être un gagnant de la campagne un an d’appel gratuit de Cellcom, il suffit de cumuler au moins 20.000 GNF de recharges au cours de la semaine. Un tirage a lieu chaque mardi pendant toute la durée de la campagne ! Plus vous rechargez, plus vous avez de chances d’être dans le lot des gagnants.





Dans son sixième tirage, mardi 29 mars 2016, à son siège à Kaloum, 100 numéros qui ont été tirés au sort qui bénéficieront un an d’appel gratuit.





Ils viennent s’ajouté aux 500 heureux gagnants des semaines antérieur. Vous aussi, augmentez vos chances d’être dans la prochaine liste de gagnants de la campagne un an d’appel gratuit ! Rechargez au moins 20.000 GNF par semaine, en accumulant les recharges (par carte ou par transfert). Tous les gagnants reçoivent 1000 minutes par mois pendant 12 mois.





Quelques heureux gagnants du jour joint au téléphone se sont exprimé avec l’agent de Cellcom l’or du tirage:





Ismaël Maiga, bijoutier domicilié à Simbaya Secteur 7 dans la Commune de Ratoma perturbé par le choix de son numéro n’a pas retenu sa joie tout en remerciant la société Cellcom pour tous ce que la société fait pour le bonheur de ses fidèles abonnés.


De son coté, Mme Diallo Mariama Sylla, commerçante domicilié dans le quartier Petit Simabaya Commune de Matoto «contente,Héé Merci cellcom ,n’a pas pu contenir sa joie, en meme temps que sa belle sœur qui a elle aussi promise de rechargé son téléphone pour être a son tour une des heureuse gagnante, le meilleur réseau de téléphonie en Guinée « le numéro 1 c’est vous».





Cellcom, le N°1 c’est Vous!

AGP/29/03/016 Cellcom/AGP

 
Le reste de tous les procès verbaux attendu ce jeudi midi au siège de la CENI à Conakry


Conakry, 11 nov (AGP) – Le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Général Siaka Toumany Sangaré a révélé mercredi dans une déclaration à la presse que le reste de tous les procès verbaux de la région administrative de N’zérékoré, en retard parviendrait ce jeudi au siège de son institution à Conakry.

Le président de la CENI qui a commencé mardi soir à diffuser à compte goutte les résultats du second tour de la présidentielle, estime à dimanche la publication des résultats provisoires avant celle de la Cour suprême qui, en proclamera les résultats définitifs.

A noter qu’après la publication mardi soir, des premiers résultats partiels de 17 circonscriptions électorales, le président de la CENI a publié mercredi soir les résultats de 10 autres circonscriptions électorales ci-dessous :


Commune de Matam
Cellou Dalein 23 428 voix soit 33,80%
Alpha Condé 45 912 voix soit 66,20%

Commune de Ratoma
Cellou Dalein 171 759 voix soit 67%
Alpha Condé 84 591 voix soit 33%

Boké
Cellou Dalein 55 882 voix soit 59,09%
Alpha Condé 36 695 voix soit 40,91%

Dubréka
Cellou Dalein 23 664 voix soit 38,85%
Alpha Condé 37 255 voix soit 61,65%

Dinguiraye
Cellou Dalein 22 588 voix soit 69,70%
Alpha Condé 9 821 voix soit 30,30%

Lelouma
Cellou Dalein 41 890 voix soit 95,66%
Alpha Condé 1 900 soit 4,34%

Mamou
Cellou Dalein 88 450 voix soit 88,39%
Alpha Condé 10 500 voix soit 10,61%

Pita
Cellou Dalein 75 081voix soit 96,13%
Alpha Condé 3 019 voix soit 3,87%

Tougué
Cellou Dalein 37 283 voix soit 96,49%
Alpha Condé 1 358 voix soit 1,51%

Kankan
Cellou Dalein 6727 voix (pourcentage non communiqué)
Alpha Condé 93675 voix (pourcentage non communiqué)

AGP/11/11/010 MFD/AB/ST

 
Musique : Dian Haby Keita artiste de la musique Poodha du Fouta n’est plus !


Conakry, 05 août (AGP)- L’artiste de la musique Poodha du Fouta Djallon, Dian Haby Keita n’est plus ! Elle est décédée samedi, 04 août 2018, dans la préfecture de Labé, des suites de maladie, rapporte le correspondant de l’AGP dans la préfecture de Koubia.


Née en 1964 à Dougountounni dans la préfecture de Mali au Fouta Djallon, Dian Haby Keita avait arrêté ses prestations en public depuis le mois de mai dernier.


Evoluant dans l’Orchestre Gando Maci, dirigé par Ousmane Kanouya Diallo, guitariste du groupe, Dian Haby Keita chanteuse vedette aux coté de Boubacar Sonko Koubia et Sirimen, était la Diva de la Région Naturelle de la Moyenne Guinée, dont ''la capitale'' est Labé.


Dès l’annonce de son décès, les différentes radios de la place ont fait écho de la nouvelle et continuent de faire passer sa musique en boucle avec son portrait.


Ses chansons comme Mali ka Kouradjè ou Sonnabhé Labé Saarè, ont marquée plus d’un au Fouta.


Dian Haby Keita a fait danser des milliers de mélomanes dans les cérémonies, notamment les mariages.


Aujourd’hui la musique de Dian Haby Keita est très prisée dans les boites de nuit, dans les cafés et autres lieux de loisir de la Région.


Célibataire sans enfant, Dian Haby Keita restera à jamais gravée dans le répertoire de la musique Poodha au Fouta.


A noter, que cette musique dansante, appelée Poodha, est une spécialité du Fouta ou de la Moyenne Guinée, avec pour capitale Labé, également chef-lieu de Région Administrative (RA) en République de Guinée.


La Direction générale de l’AGP et tout son personnel adressent leurs condoléances à la famille des artistes du Fouta et de toute la Guinée.


AGP/05/08/018 MAD/ST

 
Média : Maroc/Tenue d’un Forum des Agences de Presse de l’Afrique Atlantique et de l’ouest


Conakry, 20 oct (AGP)- Tenu les 13 et 14 octobre 2014 à Casablanca le Forum des Agences de Presse de l’Afrique Atlantique et de l’ouest a débouché sur un document appelé "l’Appel de Casablanca".

Ce document est le cri de cœur de toutes les Agences de Presse en Afrique, pour attirer l’attention des Pouvoirs Publics sur elles, et la place qu’elles occupent dans le monde des médias, que ce soit en Afrique ou ailleurs. Les Agences de Presse sont laissées pour compte et ne bénéficient pas souvent des mêmes privilèges que les médias publics comme la Radio et la Télévision.

Le document ‘’L’Appel de Casablanca’’ est rédigé à Casablanca par les représentants de 15 Agences de Presse de l’Afrique Atlantique et de l’ouest dont l’AGP. Ces Agences sont considérées comme Membres Fondateurs de l’organisation faitière dénommée ‘’Fédération des Agences de Presse africaines’’ qui vient de naitre à Casablanca (au Maroc). Voici l’intégralité de ‘’ l’appel de Casablanca’’, ci-dessous:

‘’Forum atlantique des Agences de Presse Africaines’’

Appel de Casablanca pour la contractualisation des rapports avec les pouvoirs publics

Le Forum atlantique des Agences de presse africaines, réuni les 13 et 14 octobre 2014 à Casablanca, lance un appel aux pouvoirs publics pour la contractualisation des rapports qui lient les Agences de presse africaines à leurs Etats respectifs.

Cette contractualisation est seule à même de permettre de fixer le cap, de définir la vitesse des réformes et de déterminer les objectifs. Les partenaires, Agence de presse et Etats, liés par des droits et des devoirs, peuvent travailler ensemble en synergie et en efficience avec une vision et une visibilité partagées pour un service public d’information moderne et à haute valeur ajoutée.

Les défis technologiques et professionnels qui se posent aux Agences de presse africaines nécessitent une programmation budgétaire pluriannuelle qui leur permet de fixer leurs objectifs avec précision et d’avoir une pleine conscience de leurs droits et devoirs à l’égard des pouvoirs publics et de la société.

La souveraineté nationale des Etats en matière d’information impose, aujourd’hui, de considérer les agences de presse comme des acteurs stratégiques de premier ordre dans la bataille de l’information qui embrase le monde.

Les citoyens africains ont le droit légitime de bénéficier d’un service public d’information de qualité traitée par des professionnels rigoureux, et exerçant dans la dignité, au fait de leur responsabilité en tenant en compte des principes éthiques et déontologiques.

Cet appel vient couronner le processus de création de la Fédération atlantique des Agences de presse africaines "FAAPA", qui se veut une plateforme professionnelle de mise à niveau matérielle et immatérielle des Agences africaines pour qu’elles puissent relever les défis multiformes de la mondialisation qu’impose le 21ème siècle à notre continent
Casablanca, Le 14 octobre 2014
AGP/20/10/14 AKD/FDF

 
Page Noire: Le monde du Sport en deuil : Papa Camara du Hafia 77 s’est éteint !


Conakry, 04 jan (AGP)- La légende du football guinéen, Papa Camara est décédée, mercredi, 03 janvier 2018, dans une clinique de Gbessia, à Conakry, aux environs de 2h 28 mn TU.


En ce qui concerne les obsèques de l’ancien joueur du Syli et de Hafia 77, feront l’objet d’un communiqué, a indiqué un proche de la famille.


Paix à l’âme de Papa Camara. Amen !


AGP/04/01/018 MKC/ST

 
Publireportage : Vous êtes un abonné Cellcom ! Vous pouvez parler gratuitement pendant un an !


Conakry, 08 mars (AGP)- En ces temps durs Cellcom pense encore à vous faciliter la vie ! Depuis le 16 février dernier, chaque abonné Cellcom peut bénéficier d’un an d’appel gratuit ! Communiquer pendant 12 mois de façon illimitée grâce à la campagne un an d’appel gratuit ! Cellcom vous offre des bonus, l’accès à internet à petit prix, l’appel à l’international moins cher que l’appel local et aujourd’hui un an d’appel gratuit pour vous permettre de faire des économies et profiter des plaisirs de la vie.





Communiquez avec Cellcom pendant un an sans recharger !


En effet, pour être un gagnant de la campagne un an d’appel gratuit de Cellcom, il suffit de cumuler au moins 20.000 GNF de recharges au cours de la semaine. Un tirage a lieu chaque mardi pendant toute la durée de la campagne ! Plus vous rechargez, plus vous avez de chances d’être dans le lot des gagnants. 100 numéros gagnants sont tirés au sort chaque semaine et bénéficient d’un an d’appel gratuit.





Déjà, 300 gagnants d’un an d’appel gratuit avec Cellcom !


Vous aussi, augmentez vos chances d’être dans la prochaine liste de gagnants de la campagne un an d’appel gratuit ! Rechargez au moins 20.000 GNF par semaine, en accumulant les recharges (par carte ou par transfert)


Tous les gagnants reçoivent 1000 minutes par mois pendant 12 mois. Parmi les heureux gagnants Alpha Abdoulaye Camara résidant au quartier Beyanzin dans la commune de Matoto « Ouauoh ! Je suis content, je remercie Cellcom ». dit-il lors de la conversation avec un agent Cellcom, l’informant qu’il est gagnant.


Selon, Mme Nènè Ngallé Diallo résidente à Sougueta « C’est la première fois que je gagne un prix, avec une société de téléphonie, merci Cellcom et que Dieu vous bénisse ».





Cellcom, prouve une fois de plus qu’elle se soucie du quotidien de ses abonnés, c’est pourquoi elle facilite l’accès à la communication pour accompagner chaque abonné dans ses différentes activités.





Alors vous n’êtes pas encore un abonné Cellcom ? Vous attendez quoi ? Rejoignez le mouvement! Rejoignez Cellcom !

Cellcom vous offre le meilleur service ! Les meilleurs produits et la meilleure valeur pour votre argent !




Pour plus d’informations et pour profiter de toutes leurs promotions en avant-première, rendez-vous sur leur page Facebook et sur leur site internet:




Facebook Cellcom Guinée: https://www.facebook.com/Cellcomgsm?fref=ts

Site : Internet: http://www.gn.cellcomgsm.com




Cellcom, le N°1 c’est Vous!


AGP/08/03/016 Cellcom/AGP

 
Ceci est un est un document du Comité d’audit transmis par le Bureau de Presse de la Présidence
SYNTHESE DE RAPPORT D’AUDIT
A : Son Excellence Monsieur le Président de la République










____________________________________________________________

Excellence Monsieur le Président, le 26 mars 2012, le Comité d’Audit a eu l’honneur d’être saisi par votre Haute Autorité, à l’effet de faire la lumière sur la note d’information que vous avez reçue le 23 mars 2012, relative à un scandale économique qui aurait été opéré à la Direction Nationale des Infrastructures et Equipements du Ministère de la Jeunesse et des Sports. A cet effet, le Comité d’Audit a effectué une série de mission de visite des sites dans les régions ci-dessous désignées pour contrôler la conformité des informations de cette note à la réalité sur le terrain. Les régions visitées sont les suivantes :
1) Moyenne Guinée, le 28 avril 2012, la mission du Comité d’Audit s’est rendue à Mamou précisément au Stade Régional où elle a constaté l’existence d’infrastructures réalisées par l’Entreprise dénommée, Alliance Guinéenne d’Entreprise.
La note d’information indique un investissement de 25.445.865.215 GNF. Alors que le rapport de la Direction Nationale des Infrastructures et de l’Equipement, affirme dans son rapport qu’il y a eu un investissement de 18.461.336.918 GNF. Après les différents constats, il s’avère, selon notre estimation, que l’investissement constaté ne dépasse pas 1 milliard de francs guinéens avec une qualité non conforme aux normes architecturales. Après Mamou la mission s’est rendue à Pita du 25 au 28 avril 2012, pour l’évaluation de la maison des jeunes de cette localité, estimée selon la note d’information à 3.065.483.975 GNF. Mais là, elle n’a vu aucun chantier en cours.
2) Haute Guinée. Après la Moyenne Guinée, la mission s’est rendue en Haute Guinée du 13 au 16 mai 2012, particulièrement à Faranah pour visiter les travaux de construction du Stade Régional de cette localité, qui devaient être réalisés par l’Entreprise Mayi et Frères. Là, elle a fait des constats et reçu des informations qui ont révélé que les derniers travaux ont été réalisés en 1992 et n’ont pas été achevés. Depuis lors, les travaux sont arrêtés. La note d’information nous indique un investissement de 45.886.510.246 GNF. Le rapport de la Directrice Nationale n’a pas indiqué le montant payé. Ensuite, toujours en Haute Guinée, la mission s’est rendue à Kankan du 24 au 28 mai, notamment au Stade Régional où elle n’a constaté aucun travail. Alors que la note d’information indique 28.600.000.000 GNF d’investissement. Après le Stade Régional, la mission s’est rendue à la maison des jeunes de Kankan où elle n’a constaté aucun chantier en cours d’exécution par l’Entreprise ENGECO.
Il faut noter que la note d’information indique 972.226.000 GNF d’investissement. Tandis que, le rapport de la Directrice Nationale, indique le paiement du montant de 875.003.400 GNF. Le 28 mai 2012, la mission s’est rendue à Dabola, pour constater les travaux réalisés sur les aires de jeu des sports de main. Selon les informations recueillies, il n’y a que deux terrains de Basket-ball en ruine et aucun chantier d’une entreprise n’est en cours. Alors que la note d’information indique un investissement de 351.667.400 GNF.
3) Guinée Forestière, du 19 au 23 mai 2012. La mission s’est rendue à N’Zérékoré pour constater les travaux réalisés au Stade du 3 avril de cette ville par l’Entreprise GUICOPRES portant sur un marché de 19.457.119.530 GNF. A ce jour, 15.879.258.232 GNF ont été déjà payés à l’Entreprise, alors que les travaux constatés laissent à désirer (voir note n° 2012/NT/021/PRG/CA du 04 avril 2012). Il faut préciser qu’il s’agit d’un contrat de 2007 non concerné par le gel des marchés publics de 2009 et 2010. Après le Stade du 3 avril de N’Zérékoré, la mission s’est rendue à la maison des jeunes de N’Zérékoré réalisée par l’Entreprise ECBPSK Sarl. Là, la mission a été informée que ce chantier fini le 20 janvier 2012, a été remis officiellement le 20 mars 2012. La mission a constaté la mauvaise qualité de la réalisation pour un montant, selon la note d’information, de 3.579.263.563 GNF d’investissement. La Direction Nationale soutient qu’il y a eu 1.073.779.065 GNF payés.
A l’étape de Lola le 23 mai 2012, il n’a pas été révélé à la mission le nom de l’Entreprise qui a effectué la construction du Stade Préfectoral de Lola. Néanmoins, les informations reçues indiquent que les travaux ont été financés par la SMFG/Mont Nimba et qu’ils ont pris fin le 26 avril 2012, sans remise officielle. La note d’information indique pour ce chantier, un investissement de 20.890.037.000 GNF. Le rapport de la Direction Nationale informe que ce marché est en négociation. La mission est arrivée à Beyla le 24 mai 2012, pour constater qu’il n’y a eu aucun travail réalisé par l’Entreprise TED-AFRIC. La note d’information indique un investissement de 999.989.690 GNF. Le rapport de la Direction Nationale indique le paiement d’un montant de 776.000.000 GNF.
4) La Basse Guinée. En basse Guinée, la mission s’est rendue à Kindia du 28 au 30 mai 2012 et a visité le Stade de Kindia, réalisé par l’Entreprise Mayi et Frères. Après les différents constats, il s’avère, selon notre estimation, que l’investissement constaté ne dépasse pas 1 milliard de francs guinéens. Des informations reçues, il ressort que les travaux ont démarré en 2009 et ont été arrêtés en septembre 2011. Apparemment les travaux débutés sont de bonne qualité. La note d’information indique 12.350.802.775 GNF d’investissement. Tandis que la Directrice Nationale précise dans son rapport le paiement de la somme de 11.606.514.192 GNF.
Les contrats de Kondeyah, de Kamsar, du Stade du 28 septembre, salle d’Escrime à Nongo, Maison des jeunes de Tougnifily, Maison des jeunes de Sanoyah, et les chantiers de Koba Totema, Coleyah Cité, Koba Bassengué, Commandayah, Gbessia Cité, sont en cours d’inspection par la mission et feront l’objet de rapports précis qui viendront compléter le présent.
A la lumière des premiers constats suite aux investigations menées, le Comité d’Audit évalue au montant de 48.671.891.807 GNF comme manque à gagner de l’Etat guinéen pour les travaux financés non réalisés et pour des engagements financiers contractuels pour un montant de 251.528.957.350 GNF. Des investigations plus approfondies permettront d’établir la responsabilité de toutes les personnes dans ces opérations qui frisent le détournement de deniers publics au préjudice de l’Etat. Par ailleurs, il est curieux de constater que les institutions qui étaient à l’orée de ce contrat aujourd’hui compromis se retrouvent pour faire de nouvelles propositions et autres avenants comme si elles ignoraient tous les vices qui entachent la régularité et la sincérité des marchés indexés. Il est étonnant de constater que ces institutions font semblant d’ignorer tous les soucis liés à ces différentes affaires alors que la continuité du service public est une règle d’or de la gestion administrative. Du reste, ce comportement qui à notre avis est prémédité, favorise tous les maux qui gangrènent aujourd’hui la gouvernance économique de notre pays. Tout semble indiquer, que les contrôleurs, premiers responsables de la gestion du pays ne veulent pas être contrôlés. En tout état de cause, la complicité entre les contrôleurs et les contrôlés ne fait l’ombre d’aucun doute.
Pour conclure, l’ensemble de ces constats nous amènent à vous faire des propositions suivantes :
- Auditionner les premiers responsables de la gestion calamiteuse des périodes incriminées que sont les contrôleurs qui, bien qu’ayant constaté les anomalies, se sont impliqués comme fonctionnaires indélicats dans les malversations de toutes sortes qui sont à la base du sous-développement et toute injustice sociale qui font tant de mal aux populations de notre pays. En effet, quand les contrôleurs acceptent des largesses, les contrôlés ne sont que de comparses ou des boucs émissaires qu’on livre à la vindicte populaire. La racine du mal de la mauvaise gouvernance sont les contrôleurs. A ces contrôleurs il faut ajouter, les bureaux d’études chargés de la surveillance et de la supervision des contrats des marchés publics qui se rendent complices des détournements opérés par leur rapport de certification dans le seul but d’encaisser frauduleusement des pourcentages indus.
- Le deuxième fléau qui gangrène la gouvernance économique de notre pays est l’impunité. L’effectivité des sanctions est nécessaire et même salvatrice pour éviter la commission et la récidive des infractions. Ce n’est pas la gravité des peines qui importe mais leur effectivité.
- Au nombre des acteurs de la mal gouvernance comme dit plus haut, il faut citer les cabinets d’études « indépendants » dont les rapports servent au décaissement de sommes faramineuses et qui doivent être poursuivis, afin que l’Etat récupère les pourcentages qu’ils ont reçus dans les faux marchés dans lesquels leur complicité est notoire.

Conakry, le 06 Juin 2012
Le Comité d’Audit

Transmis par le Bureau de Presse de la Présidence

Contact : 64-87-96-59
68181557

moussa.cisse@presidence.gov.gn
aboumaco2000@yahoo.fr
abdoulaye.sankara@presidence.gov.gn

 
Mandiana/Signature d’un Pacte d’entente et de non violence entre les populations


Mandiana, 20 mai (AGP)- Les quatre jours de travaux du Forum de réconciliation des fils et filles duWassolon, organisé pour laver le linge sale en famille et non dans le sang, ont abouti à l’extinction des foyers de tension et à la signature d’un Pacte d’entente et de non violence entre toutes les populations de la préfecture de Mandiana, y compris les ressortissants de cette localité.

Ce désormais Code de conduite des mandianaka(population de Mandiana) se résume en 7 points qui consistent au respect scrupuleux des recommandations issues des différentes rencontres à savoir, promouvoir individuellement et collectivement la culture de la paix sur toute l’étendue de la préfecture, privilégier le règlement des conflits domaniaux, miniers, agricoles, ainsi que ceux liés aux mares et forêts par les sages des localités concernées, interdire formellement aux ressortissants d’intervenir négativement dans la gestion des conflits, interdire aux jeunes de contester les décisions rendues par les sages et les notables dans les collectivités, interdire la violation des Pactes historiques existant entre les communautés, mettre en place une structure de suivi de l’application du Pacte, et respecter individuellement et collectivement le contenu du présent Pacte.

Ce document a été signé par les maires des 12 Collectivités que compte la préfecture de Mandiana et les représentants des ressortissants de Wassolon et du Mandén.

Ledit forum, qui a passé aux peignes fin tous les problèmes qui assaillent Mandiana, a fustigée le comportement de certains fils ressortissants de la région qui s’immiscent dans les conflits et activent le feu entre les belligérants.

Les participants ont aussi insisté sur la résolution des conflits par la Justice coutumière et les parties en conflit se sont engagées, de façon solennelle, à déférer leurs différends au niveau des sages de leurs localités respectives. C’est le cas, notamment du conflit de mare qui opposait les villages de Sansando et Kikokarakoura depuis les années 80. Ces 2 parties ont enterré la hache de guerre devant des milliers de participants, en se jurant et serrant les mains avec des coulées de larmes. Elles ont promis de réveiller et d’entretenir les rapports de bon voisinage qui ont existé entre leurs ancêtres.

A rappeler, que de 2006 à ce jour, la préfecture de Mandiana, capitale duWassolon, a connu 20 conflits miniers, agricoles, mare, politiques et frontaliers avec les voisins maliens et ivoiriens. Ces différends ont enregistré 9 morts d’homme, plus de 50 blessés graves et des dégâts matériels inestimables.

A retenir, que seule la sous-préfecture de Saladou est restée sans conflit dans la circonscription de Mandiana.

LeDirecteur général des Douanes, colonel Toumany Sangaré a,à l’occasion, consentis tous ses efforts et moyens pour mettre les fils et filles de Mandiana autour d’une même table.

Ce fils du tiroir avec les femmes de Mandiana s’accroupiraient devant leurs parents pour leur demander pardon, de s’accepter et d’enterrer la hache de guerre et ses efforts ont vaincu les belligérants.
AGP/20/05/014 OS/AB/JPO/ST

 
Guinée/ Le président Alpha Condé à Beyla : les populations mobilisées pour le changement


Beyla, 22 mai (AGP)- Le président de la République de Guinée, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé a effectué, mercredi, 20 mai 2015, une visite de contact avec les populations à la base dans la préfecture de Beyla, rapporte le Bureau de Presse de la Présidence de la République (BPP).

C’est la première visite du chef de l’Etat dans cette préfecture de la Région Forestière, depuis son élection à la magistrature suprême du pays.

C’était une joie immense pour les populations de Beyla de recevoir le président Alpha Condé pour lequel, elles ne cessent d’exprimer leur soutien total à ses projets de société, qui ont des impacts positifs dans cette préfecture. Une préfecture qui n’a plus enregistré de cas d’Ebola depuis le 08 janvier 2015.

C’est pourquoi, les populations du Konia (Beyla), fortement mobilisées, étaient en ambiance de fête depuis le petit matin pour accueillir le chef de l’Etat qui est arrivé à l’Aéroport de Beyla aux environs de 16 heures 30 minutes TU.

De là, jusqu’à la Place publique, les populations ont envahi le long de la route pour applaudir le président Condé, qui a jugé nécessaire de marcher pour saluer le public.

Une occasion pour le préfet de Beyla, Damou Kanté, de revenir sur les actions du président Alpha Condé depuis son avènement au pouvoir. Il s’agit entre autres, de l’octroi d’intrants agricoles aux paysans, de la construction d’une Ecole professionnelle technique, de l’envoi de lampadaires pour l’éclairage public, du bitumage de la route Beyla-N’zérékoré.

Le président de la République, Pr Alpha Condé a, pour sa part, fait un bilan à mi-parcours de ses actions qui ont été freinées par l’apparition de la maladie à virus Ebola dans le pays. Malgré tout, le chef de l’Etat a promis que son second mandat sera consacré aux femmes et aux jeunes, ainsi qu’à la résolution du problème d’eau et d’électricité.

Concernant la gestion du minerai de fer du Simamdou, le chef de l’Etat guinéen a souligné, que ‘’cette ressource va être profitable aux populations riveraines en particulier et toute la Guinée en général’’. Il a ainsi invité les populations du Konia (Beyla) à renforcer l’unité nationale autour des projets de société de son gouvernement et à se faire enrôler pour la prochaine élection présidentielle.
AGP/22/05/015                       BPP/AGP

 
Patrimoine immobilier de l’Etat: l’UFDG promet de dresser sa liste



www.agpguinee.com /26/5/2014 Conakry- ‘‘le Président  de L'UFDG Cellou Dalein Diallo a acheté sa maison et c’est la Société Générale des Banques en Guinée (SGBG) qui lui avait fait à l’époque un crédit et je vous apprends qu’il a fini de payer cette maison’’ c’est en ces termes que le vice-président de l’UFDG s’est expliqué samedi devant ses militants suite à la publication par l’agent judiciaire de l’Etat de la liste du patrimoine immobilier de l’Etat, incriminant son leader, a appris Afrinews.org

‘’Les gens ont acheté les terrains dans les règles de l’art. Pourquoi l’agent judiciaire de l’Etat a oublié la SIG (ndlr, allusion faite aux militants du parti au pouvoir qui habitent sur les lieux). Maintenant tout le monde doit se justifier même Alhassane Condé (ndlr, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation) qui est à Kipé doit être sur la liste et se justifier’’ affirme t-il.

Faute de quoi, menace le président du groupe parlementaire de l’UFDG ‘’la boîte à pandore est ouverte, nous allons mettre une commission en place et faire la liste et remettre à M. Goureissy sow (ndlr, agent judiciaire de l’Etat)’’ a joute t-il.

Deux leaders politiques guinéens à savoir Sidya Touré de l’UFR et Cellou Dalein Diallo de l’UFDG figurent sur la liste publiée en début de semaine dernière par l’agent judiciaire de l’Etat. Les deux anciens premier ministres du feu Général Lansana Conté affirment avoir acquis leur villa dans la légalité et disent détenir les documents justificatifs.

SOURCES: Afrinews

 
COMMUNIQUE DU CNC
N°010/SP/CNC/07/2014


Suite à la tragédie de la plage Rogbanè, le 29 juillet 2014, le Conseil National de la Communication (CNC) adresse ces condoléances les plus attristées aux parents des victimes et au Peuple de Guinée.

Le CNC souhaite un prompt rétablissement aux nombreux blessés qui sont encore soignés dans les installations hospitalières.

Le CNC partage la douleur du Peuple de Guinée et apprécie les dispositions prises par le Gouvernement depuis cet événement tragique qui a couté la vie à une partie des forces vives de la nation.

Par ailleurs, le CNC sait compter sur la responsabilité et le professionnalisme des médias public et privé dans le traitement des informations relatives à cette situation de crise.

Conakry, le 31 juillet 2014

Pour le Conseil National de la Communication

Présidente

Mme Martine CONDE

 
Diplomatie : tenue d’une journée «Portes Ouvertes sur la Guinée» à Shepherd Universty en Virginie Occidentale


Conakry, 24 oct (AGP)- L’ambassadeur de la République de Guinée aux Etats-Unis d’Amérique, Mamady Condé était, mardi, 18 octobre, 2016, l’hôte de Shepherd University, pour une Journée Portes ouvertes sur la Guinée, rapporte Alsény Ben Bangoura du site d’informations AlloConkry.


Shepherd University est un établissement public d’Enseignement supérieur vieux de plus de 130 ans, situé à 1h30 de voiture du District de Columbia, dans un endroit pittoresque de Virginie Occidentale.


La Virginie de l’Ouest ou West Virginia en anglais, est un Etat conservateur et rural du Sud des Etats-Unis connu pour ses mines de charbon, son paysage montagneux et la culture des Appalaches.


C’est en 1863 qu’il s’est séparé de Virginie, Etat confédéré durant la guerre de Sécession, ayant rejeté l’idée de quitter l’Union, objectif alors poursuivi par les sécessionnistes du Sud en vue de maintenir l’esclavage qui fut aboli en 1865 grâce à la victoire des abolitionnistes du Nord sous la direction du président Abraham Lincoln, assassiné en avril de la même année.


Spécialisé dans les Arts libéraux, les Sciences naturelles et l’Administration des affaires, Shepherd University compte environ 4000 étudiants venant en majorité de Virginie Occidentale et des Etats voisins, à savoir la Pennsylvanie et le Maryland, la Virginie, le Kentucky et l’Ohio. Egalement dans l’effectif, des étudiants d’origine africaine en nombre réduit, à moins de 100.


A l’instar de leurs concitoyens des autres Universités américaines, les étudiants de Shepherd savent très peu de l’Afrique et le peu qu’ils savent du continent noir est superficiel. Une perception qui, pour la plupart du temps, ne reflète pas la réalité d’une Afrique diverse et de plus en plus dynamique.


Pour pallier cette situation, la Direction de l’Université en charge des Affaires internationales, en collaboration avec un de ses anciens étudiants, l’ivoirien Sidiki Diabaté, a créé récemment un programme qui consiste à inviter chaque année un ambassadeur étranger pour parler de son pays dans le cadre d’une journée “Portes ouvertes”.


Ainsi après la Côte d’Ivoire, le choix est tombé cette année sur la République de Guinée, un pays très mal connu des américains, par ailleurs stigmatisé par la récente épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola.


L’ambassadeur Mamady Condé, qui a effectué le déplacement avec plusieurs de ses proches collaborateurs, a profité de ce moment privilégié pour échanger avec les étudiants et enseignants sur la Guinée, découvrir le campus, partager les mets guinéens et jeter les jalons pour une future collaboration devant permettre à des jeunes guinéens d’étudier à Shepherd.


Sur place, M. Condé a fait une présentation générale du pays, en mettant en exergue son histoire et sa géographie. Il s’est appesanti sur le rôle pionnier qu’a joué la Guinée dans le processus de décolonisation du continent en tant que premier pays francophone d’Afrique au Sud du Sahara à accéder à l’indépendance proposée par la France en 1958. Une situation qui, a-t-il martelé, n’a pas été appréciée par la puissance colonisatrice qui chercha à nuire au nouvel Etat indépendant, par tous les moyens.


Le diplomate guinéen a également abordé le dernier développement de la situation sociopolitique de la Guinée, «marquée par un retour à l’ordre constitutionnel, après plusieurs décennies de régimes militaires ayant laissé le pays exsangue. Des élections démocratiques ont finalement permis, en 2010 et en 2015, la désignation du professeur Alpha Condé. Personnalité historique de l’opposition et septuagénaire qui se voit désormais confier la tâche de rebâtir la Guinée, alors qu’un profond contraste existe entre la situation actuelle et les ressources énormes du pays».


L’ambassadeur Condé a estimé, que «la Guinée bénéficie aujourd’hui d’une stabilité sans précédant qui permet de mettre en valeur ses nombreuses ressources naturelles, dont des réserves énormes de bauxite, de minerais de fer, de diamants, d’or, de sel, d’énergie hydroélectrique et probablement aussi de pétrole».


En outre, a t-il ajouté, «le pays recèle des possibilités de croissance considérables, dans les domaines de l’agriculture et des pêches. Dans ces conditions, s’offrent des possibilités pour de réels investissements et des activités commerciales».


La présentation du diplomate guinéen a été illustrée par deux vidéos, dont la première portait en grande partie sur les grands chantiers du pays. La seconde sur la problématique de l’éducation, le chômage des jeunes, ainsi que les enjeux et défis de la santé, des secteurs névralgiques de premier plan.


Le clou de cette journée, “Portes Ouvertes sur la Guinée’’, a été un diner avec les mets guinéens, suivi d’un spectacle et de la remise de cadeaux symboliques par l’ambassadeur Condé aux principaux responsables de l’Université Shepherd.


Des enseignants et étudiants interrogés par la suite estiment, à l’unanimité, que «l’exposé de l’ambassadeur Condé, qui a été suivi d’une séance de questions-réponses, a ouvert leurs yeux et enrichi leur connaissance sur la Guinée».


Témoignage inédit de cette étudiante en fin de cycle, pour qui «la Guinée parait être un “endroit incroyable” qu’elle rêve de visiter un jour.


AGP/24/10/016 ABB/AKD/ST

 
COMMUNIQUE DE LA BANQUE CENTRALE DE LA REPUBLIQUE DE GUINEE (BCRG)


 
Publireportage : Découvrez cette semaine l’équipe des champions qui ira à Barcelone !


Conakry, 02 fév (AGP)- Ils ont activé ! Ils ont prouvé leur talent ! Ils sont finalistes ! Qui parmi eux se rendra à Barcelone pour un mois ? Qui parmi eux rencontrera des joueurs de l’équipe de Bracelone ? Qui de Naby Bangoura de Dixinn, de Manga Fodé Sylla de Sonfonia ou de Malick Keita de Kindia sera retenu dans l’équipe finale ?





En effet, après des mois de détection de jeunes talents ! La campagne Football Académie est à sa dernière ligne droite, ils sont au total 176 à s’affronter pour qu’enfin l’équipe finale soit connue. Les matchs de la grande finale se déroulent comme suit à compter du 02 février 2016. Des équipes réparties sur 4 matchs par jour s’affronteront jusqu’à la finale prévue le jeudi 04 février prochain.





Ces jeunes talents sont passés par plusieurs étapes de détection, pour cette grande finale tous les sélections se retrouveront ensemble sur le même terrain. Les joueurs des 5 communes de Conakry et ceux de l’intérieur du pays s’affronteront au stade de la mission Catholique de Kaloum pour qu’enfin l’équipe des champions soit connue.





L’équipe finale doit se rendre à Barcelone pour un stage d’un mois en football professionnel, où ils rencontreront des joueurs confirmés de l’équipe de Barcelone, mais aussi le privilège d’être détecté par des entraineurs professionnels.




Cellcom vous offre le meilleur service ! Les meilleurs produits et la meilleure valeur pour votre argent !




Pour plus d’informations et pour profiter de toutes leurs promotions en avant-première, rendez-vous sur leur page Facebook et sur leur site internet:

Facebook Cellcom Guinée: https://www.facebook.com/Cellcomgsm?fref=ts

Site internet: http://www.gn.cellcomgsm.com

Cellcom, le N°1 c’est Vous!


AGP/02/02/016 Cellcom/AGP

 
Les ordures à Conakry, faut-il s’attendre à l’irréparable ?


Il n y a pas pire folie que de mettre le feu à sa propre maison en voulant en finir avec les moustiques. Bien que doté d’une conscience, il arrive parfois que l’être humain obéisse à l’instinct qu’à la raison lorsqu’il est guidé par la passion.

Le dépôt anarchique des ordures aux différents carrefours de la capitale ces derniers temps, ressemblerai à cette illustration teintée de naïveté que nous décrivons ici.

Il est, certes, aisé de constater la limite des autorités du Gouvernorat de la Ville face à la gestion des ordures ménagères à Conakry, faute de moyens et de logistiques nécessaires pour leur transport rapide hors des quartiers. Mais, à voir cette population, qui produit elle-même ces ordures, se livrer à une pratique anarchique de dispersion des saletés, sans aucun souci pour la santé, on ne peut penser qu’à une forme d’insubordination qui ne justifie aucune revendication, fut-elle légitime ou urgente, pour un environnement propre que manifeste cette population.

La réalité donne libre court à diverses interprétations de la part des décideurs et des acteurs actifs sur le terrain. En attendant, la logique est tout autre : ce phénomène attise l’incivisme au niveau de la population et au moment où l’opinion nationale et internationale redoute la menace d’une grave maladie qui ravage les vies humaines. L’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola, dont il s’agit, se développe à partir des facteurs favorisants comme l’insalubrité, comme nous confirment les spécialistes, et autres sources d’origine animale. Sa propagation serait aussi liée au contact incontrôlé en cas de sujets suspects ou atteints.

C’est pourquoi depuis l’apparition de cette maladie les campagnes d’information et de sensibilisation sont orientées sur les bonnes pratiques à adopter en vue d’une sécurité sanitaire escomptée.

En effet, ces conseils ont dû porter fruit au départ et amené les citoyens à respecter les instructions des spécialistes en matière de lutte contre cette épidémie. Malheureusement, mêmes les seaux d’eau mélangée au chlore, placés à chaque point stratégique et public ont disparu ; la prudence aussi chez les citoyens, comme si ce qui se disait sur la maladie Ebola n’était que pure boutade. Elle n’en est pas une, lorsqu’on mesure la volonté d’assistance que vouent les pays développés et les institutions internationales, qui sont allés jusqu’à inviter les pays africains menacés par l’épidémie à mettre en branle des mesures sanitaires d’urgence pour un meilleur contrôle de la propagation de cette maladie.

C’est à ces moments critiques même, dans notre capitale, que la population se donne la grande liberté de rependre à chaque coin de rue, des ordures dont on ne connait réellement pas toute la provenance, en raison de la quantité, mais surtout la fréquence avec laquelle ces immondices sont produites et déposées n’importe où.

Or, cette population connait bien les conséquences du phénomène d’insalubrité à travers leurs expériences sur choléra par le passé. Une épidémie annuelle qui est aujourd’hui vaincue grâce à la participation de tous, mais qui avait rendue des familles malheureuses dans notre pays et fait des orphelins, des veufs ou des veuves laissés au sort de la nature et du destin.

En dépit donc de ces tristes réalités, pourquoi, cette population accepte se laisse aller sur une pente glissante ? Déjà consciente que la période hivernale arrive toujours avec son cortège de maladies fatales, comme le choléra, et à un moment où elle est dangereusement menacée par une autre épidémie, toute nouvelle, dans son environnement ?

Si c’est de la passion, vaut mieux arrêter avant que l’irréparable n’intervienne !

Alpha Kabinet Doumbouya

 
Communiqué de presse de la Banque Centrale de la République de Guinée du jeudi 26 mars 2015


La douzième (12ème) séance du Marché Interbancaire des Changes (MIC) de l’année 2015 s’est tenue à la Banque Centrale le jeudi 26 mars 2015 de 09h25 à 10h 10mn.

La séance a réuni la BCRG et quatorze (14) banques sur les quinze (15) de la place en activité.

Le cours moyen pondéré résultant des transactions s’est établi à :

1USD = 7 203, 8541 GNF.

Ce cours servira de taux de référence aux transactions bancaires jusqu’à la tenue de la prochaine séance qui aura lieu dans les locaux de la BCRG.

La Banque Centrale remercie les participants pour leur contribution au bon déroulement de la séance.
La Banque Centrale
__________________________________________________
Boite Postale N° 692- Conakry- Téléphone (+224 ) 30 41 26 51 ; (+224) 30 41 48 98 Télex ; 22 225 BAREG- GE

 
Tenue jeudi, 3 mai à Conakry de la Session ordinaire du Conseil des ministres


Conakry, 4 mai (AGP)- La Session ordinaire du Conseil des ministres s’est tenue jeudi, 3 mai, de 10h à 12h, au Palais Sèkhoutouréya dans la commune de Kaloum à Conakry, sous la présidence du président de la République, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, a rapporté le porte parole du gouvernement, Dirus Dialé Doré.

Cette Session avait 4 points inscrits à son ordre du jour à savoir : 1- Message du président de la République, 2- Compte rendu de la Session ordinaire du Conseil interministériel du mercredi 2 mai, 3- Décisions, 4-Divers.

Dans son message, le chef de l’Etat a invité le gouvernement, à prendre les dispositions qui s’imposent, en vue d’accroître le nombre de bus en circulation et de faciliter le déplacement des citoyens en toute sécurité.

Il est ensuite revenu sur la problématique de la campagne agricole en cours, avant d’inviter le gouvernement, à diligenter l’examen des dossiers liés au fonctionnement du système de microcrédits aux femmes.

Le président de la République a, par ailleurs, fustigé le mauvais fonctionnement du Comité paritaire sur les produits pétroliers avant d’encourager le gouvernement, à continuer d’améliorer le climat des investissements dans le pays.

Au titre du compte rendu de la Session ordinaire du Conseil interministériel du mercredi 2 mai, le premier ministre, chef du gouvernement, Mohamed Saïd Fofana a donné les détailles de ladite Session, qui avait porté en grande partie sur la revue de la mise en œuvre des décisions antérieures des Conseils des ministres.

Suite aux débats ‘’fructueux’’, des décisions ont été prises.

Le Conseil a invité les ministres en charge de l’Energie, des Finances et du Contrôle Economique, à diligenter la mise en œuvre des recommandations de la 2ème table ronde sur le secteur de l’Energie.

Le Conseil a approuvé le projet de Plan Quinquennal, initié par le ministre du Plan, projet qui sera soumis au CNT.
Le Conseil a chargé le ministre du Contrôle et celui de l’Enseignement Supérieur, à poursuivre le travail d’assainissement des effectifs d’étudiants qui émargent dans les Universités publiques.

Avant de lever la séance, le chef de l’Etat, Pr Alpha Condé a donné d’amples informations sur la situation politique sous régionale et africaine.
AGP/4/5/012 ST/FDF/ST

 
Poursuite à Genève des travaux de la 31ème Session du Conseil des DH : la Guinée réitère sa totale détermination à renforcer sa coopération avec tous les mécanismes et organes de traités...


Conakry, 12 mars (AGP)- Débutés le 29 février 2016, au Palais de l'Office des Nations Unies, à Genève, les travaux de la 31ème Session du Conseil des Droits de l'Homme (DH) se sont poursuivis, jeudi, 10 mars, avec le passage de la République de Guinée, à travers la déclaration de son ambassadeur, Représentant Permanent auprès de l'Office des Nations Unies et des autres Organisations internationales, M. Aly Diané, a-t-on appris de source diplomatique.



La deuxième semaine de la 31ème Session du Conseil des DDH aura donc été marquée ce jeudi, 10 mars par, entre autres, la présentation du rapport général du Haut-commissaire aux DH, Zeid Ra'ad Al Hussein sur la situation des DH en 2015 dans le monde entier. Rapport suite auquel, un dialogue interactif a eu lieu entre les délégations des pays participants et le Haut-commissaire.



Prenant la parole à cette occasion, l'ambassadeur, Représentant Permanent de la Guinée auprès de l'Office des Nations Unies et des autres organisations internationales M. Aly Diané s'est adressé en ces termes à Zeid Ra'ad Al Hussein:



" Ma délégation remercie le Haut-commissaire pour son rapport et le félicite pour son engagement personnel en faveur de la promotion et de la protection des droits de l’homme et de tous les droits humains dans le monde, y compris le droit au développement. Nous lui réaffirmons notre soutien. Ma délégation souscrit aux déclarations faites par ses groupes d’appartenance.



La Guinée réitère sa totale détermination à renforcer sa coopération avec tous les mécanismes et organes de traités avec lesquels elle n’a aucun rapport en souffrance.



La Guinée est actuellement engagée dans la mise en œuvre des 180 recommandations qu’elle a acceptées lors de son deuxième Examen Périodique Universel (EPU) en janvier 2015.



Dans cette optique, les reformes dans les secteurs de la défense, de la sécurité et de la justice se poursuivent avec l’appui de nos partenaires, en vue de renforcer l’Etat de droit. Des jalons importants ont été posés dans la lutte contre l’impunité avec la tenue prochaine, avant la fin de l’année, du procès sur les événements douloureux du 28 septembre 2009.



La lutte contre toutes les formes de violence et de discrimination à l’égard des femmes, l’organisation réussie de l’élection présidentielle guinéenne en octobre dernier, la récente création d’un ministère de l’unité nationale et de la citoyenneté, la mise en place en 2015 d’une Cour Constitutionnelle, mais également de la Haute Autorité de la Communication et l’opérationnalisation de l’institution nationale des Droits humains dans mon pays, participent de la dynamique irréversible de consolidation de notre processus démocratique et de l’Etat de droit.



C’est le lieu donc pour moi de remercier tous ceux qui, de près ou de loin, ont activement accompagné mon pays dans notre croisade anti Ebola et féliciter le bureau du Haut-commissariat des Droits de l’Homme à Conakry pour tout ce qu’il fait pour la promotion et la protection des droits de l’homme en Guinée.



Je vous remercie".



Cette 31ème session du Conseil des DH, qui prendra fin le 24 mars prochain,

adoptera, entre autres, un projet de résolution sur "le renforcement de la coopération technique et des services consultatifs en Guinée".

AGP/12/03/016 CA/AKD/ST

 
Page de la Campagne électorale

2ème tour de l’élection présidentielle 2010 : Installation du directoire de campagne des partis politiques alliés à l’UFDG de Matam à Conakry


Conakry, 7 sept (AGP)- Les partis politiques alliés à l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) ont procédé lundi, 6 septembre dans la commune de Matam à Conakry, à l’installation de leurs directoires de Campagne au même moment, le leader de l’UFDG, El hadj Cellou Dalein Diallo sillonne les préfectures de la Guinée Forestière.

La cérémonie d’installation présidée par le directeur adjoint de campagne présidentielle de l’UFDG, coordinateur national de l’alliance, M. Issa Soumah, a connu la participation des militants des autres partis alliés dont entre autres, l’UFR, NGR, PUP.

A l’issue des travaux, le président du directoire de Matam et président du bureau de consensus, M. Sékou Oumar Tall de l’Union des Forces Républicaines (UFR) a sollicité de l’alliance, la prise à temps de toutes les dispositions pour mener une bonne campagne en impliquant pleinement les directoires.

A cette occasion, le coordinateur national de l’Alliance, M. Soumah a fortement apprécié la mise en place de ce directoire de campagne de la commune de Matam tout en invitant les partis alliés à travailler dans la cohésion et la transparence.

M. Soumah a expliqué brièvement le programme de l’UFDG de M. El hadj Cellou Dalein Diallo qui selon lui est débarrassé de toute coloration ethnique et qui est plutôt basé sur le développement économique de la nation et le rassemblement du peuple de Guinée autour d’un seul idéal.

Il a ensuite invité leurs militants au calme et à la retenue durant le processus en vue de parvenir à une élection apaisée et réussie.
AGP/7/9/010 AS/AB/ST

 
La CEDEAO s’est félicitée des efforts qui ont été réalisées pour la tenue du second tour de l’élection présidentielle en Guinée


Conakry, 9 nov (AGP)- La Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est félicitée, dans une déclaration préliminaire de la Mission d’Observation de la CEDEAO (MO CEDEAO) faite lundi, 8 novembre dans un hôtel de la place à Conakry, des efforts qui ont été réalisées et a félicité le président de la Transition, Général d’Armée Sékouba Konaté pour son engagement et son leadership dans l’aboutissement de la Transition en République de Guinée.

A la suite du premier tour de l’élection présidentielle tenue le 27 juin 2010 et conformément aux dispositions du protocole additionnel de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance, le président de la commission de la CEDEAO, S.E James Victoire Gbeho, a déployé une mission d’une centaine d’observateurs pour couvrir le deuxième tour de l’élection présidentielle du 7 novembre 2010 en République de Guinée, a dit le chef de ladite mission, Pr Théodore Holo, président de la Haute Cour de Justice de la République du Bénin.

Cette mission, s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par la CEDEAO depuis ces dernières années pour le rétablissement de l’ordre constitutionnel en Guinée et vise à s’assurer du bon déroulement du processus électoral en vue d’une élection libre, transparente et crédible en Guinée, a indiqué le Pr Holo.

Pour se faire, la mission a mené des consultations préliminaires avec les différentes parties prenantes et structures impliquées dans le processus électoral notamment, les autorités gouvernementales, la Cour Suprême, le CNT, les responsables de la CENI, les deux candidats en lice pour le second tour ainsi que les missions d’observation dépêchées en Guinée telles que, l’UE, l’UA, l’OIF et le Centre Carter, précise-t-il.

A l’issue de ces consultations portant sur les préparatifs du scrutin et sur le traitement des questions en suspens pouvant compromettre le bon déroulement du processus, la mission a été rassurée par les engagements et des mesures concrètes qui ont été prises par les différents acteurs du processus électoral à l’effet de garantir la tenue, dans les meilleures conditions, du second tour de l’élection présidentielle, a-t-il souligné.

Selon le Pr Holo, la mission a positivement pris note, entre autres, de la confirmation par la CENI de sa capacité technique à organiser le second tour, des mesures exceptionnelles prises pour non seulement autoriser le vote par procuration des personnes hospitalisées victimes d’intoxication et les personnes déplacées, de la capacité de la Cour Suprême à traiter tout contentieux, de l’engagement des autorités de la Transition à mettre en œuvre tous les moyens de l’Etat pour garantir la sécurité avant, pendant et après le vote et jusqu’à la proclamation des résultats.
AGP/9/11/010 MC/AB/ST

 
Publireportage :


Cellcom présente les 18 joueurs de Football Academy après un séjour de 20 jours au Maroc


Conakry, 29 juil (AGP)- Le directeur Commercial et Marketing à Cellcom Guinée, Asher Terry Alone a présenté, jeudi, 28 juillet 2016, dans un réceptif hôtelier de Conakry, les 18 joueurs de Cellcom Football Academy après un stage de formation de plus de deux semaines au Maroc.


«La société de téléphonie Cellcom Guinée, fidèle à ses engagements, a fait bénéficier aux 18 jeunes une formation pratique de plus de deux semaines dans un Centre de formation de l’équipe de Barcelone, basé au Maroc. Une formation qui s’est soldée par une bonne appréciation de la part des encadreurs, malgré l’intensité des entraînements.


A l’issue de cette formation, trois parmi eux, qui se sont fait remarquer et qui ont retenu l’attention des coachs, ont eu des contacts sérieux avec certaines grandes équipes professionnelles. Pour les mesures de confidentialité les noms seront dévoilés très prochainement. C’était le but de cette campagne», à fait savoir Terry Alone.


Cellcom Guinée ne compte pourtant pas s’arrêter là. Elle ambitionne d’appuyer d’autres joueurs dans la construction de leurs rêves.


«Nous allons toujours continuer de faire la promotion de nouveaux talents de footballeurs en vue de booster le football guinéen, en offrant une nouvelle opportunité aux jeunes guinéens voulant évoluer dans ce domaine.


En ce qui concerne les autres joueurs, qui n’ont pas eu l’opportunité d’être sélectionnés, Cellcom va mener des négociations auprès des clubs locaux, afin qu’ils puissent être intégrés, à défaut d’un contrat à l’étranger», a promis le directeur Commercial et Marketing à Cellcom Guinée.


Au nom des joueurs, Mohamed Kouyaté, sélectionné à Mamou et Gilbert Chaloub de Conakry ont, tour à tour, remercié, sourire aux lèvres, la société Cellcom Guinée, pour l’opportunité qu’elle a offerte.


«Ça nous a permis de faire connaitre nos talents et de nous mètre en contact avec des entraîneurs de haut niveau, qui nous ont fait connaitre à leur tour des schémas de dimension international», ont-ils affirmé.


Au cours de la même cérémonie, le directeur Commercial et Marketing à Cellcom Guinée, Asher Terry Alone a profité pour lancer dans les jours à venir un nouveau produit ''Internet week-end choc'' à 9.900 GNF, valable pour un week-end, avec un volume illimité.


Pour l’activer, il faudra taper *700*48.


Ce nouveau produit offrira dans les jours à venir, la chance aux abonnés d’utiliser internet à coût réduit, tout au long du week-end à partir de vendredi jusqu’au dimanche à 00 heure.


«Cette nouvelle offre pour les internautes fera l’objet d’un communiqué dans les jours après les essais techniques. Nous comptons doubler notre capacité internet pour pouvoir satisfaire la demande croissante des clients», a-t-il rassuré.


AGP/29/07/016 AKT/ST

 
Le secrétaire général du PDG-RDA, favorable au renforcement des cadres nationaux de concertation, de dialogue politique et social


Conakry, 16 juin (AGP)- Le secrétaire général du Parti Démocratique de Guinée du Rassemblement Démocratique Africain (PDG-RDA), M. Mohamed Touré a animé mardi, 14 juin à la Maison de la Presse à Lansébounyi dans la commune de Matam à Conakry, une conférence de presse au cours de laquelle, il a fait connaître la position de son parti sur la situation politique du pays notamment, la révision de la liste électorale, le processus de réconciliation et la mise en place d’un dialogue national concerté entre les acteurs politiques du la Guinée.

‘’Aujourd’hui dans une situation de sortie de crise qui n’est pas encore entièrement maîtrisée, la nécessité s’impose de nous doter ou de renforcer des cadres nationaux de concertation, de dialogue politique et social, afin de faire face à des questions qui ne sont pas seulement celles de tel ou de tel parti politique mais, celles de toute la Nation ; il ne servira à rien de se focaliser sur des faux débats’’, a déclaré M. Touré indiquant, que ‘’les véritables enjeux se situent ailleurs’’.

Pour lui, il s’agit d’abord de se fixer une échéance précise et réaliste en tenant compte de l’avis des techniciens bien sûr et de la volonté des uns et des autres, de se doter le plus rapidement possible d’un parlement institutionnel sans lequel, on ne peut parler d’un Etat démocratique.

Sur la volonté du chef de l’Etat d’organiser les élections législatives au cours du dernier trimestre de l’année 2011, M. Touré sollicite un cadre concerté et consensuel avec la présence de tous les acteurs impliqués. ‘’Nous en appelons au sens de responsabilité des uns et des autres afin que chacun puisse transcender ses intérêts particuliers et ressentiments et de ne mettre en avant que l’intérêt de la Nation c'est-à-dire, l’organisation des élections libres et transparentes’’, a-t-il souligné.

Le secrétaire général du PDG-RDA a émis le souhait de connaître une grande représentativité des députés de son parti au sein du futur parlement, pour défendre la voix de la défense de l’indépendance politique, du développement économique, du progrès social, de l’intégration sous-régionale et du panafricanisme étant selon lui, le credo du parti.

L’établissement des collectivités décentralisées a-t-il rappelé, doit être un défi pour le pouvoir politique. Pendant la transition, le PDG-RDA avait voulu que les communales et les législatives soient organisées avant la présidentielle, pensant que la co-organisation des communales et des législatives éviterait des dépenses supplémentaires et des dérives découlant des stratégies basées sur l’ethnie.

Pour M. Touré, la réconciliation nationale est un des principaux défis de la nation. Il a fait savoir que lors du 14ème congrès du PDG-RDA tenu les 14 et 15 mai 2010, son parti en avait fait une nécessité.

Il a ainsi demandé, à identifier d’abord certaines problématiques en réunissant des groupes d’hommes pour faire face au processus de réconciliation soutenant que lorsqu’on parle de la réconciliation nationale, qu’il ne s’agit pas des problématiques de la première République, de la deuxième République ainsi que celles nées au cours de la transition et de l’élection présidentielle de 2010 mais qu’il faut se focaliser sur la jeunesse pour réussir cette réconciliation nationale tant souhaitée par tous les guinéens, a-t-il conclu.
AGP/16/6/011 DB/AB/ST

 
Le reste de tous les procès verbaux attendu ce jeudi midi au siège de la CENI à Conakry


Conakry, 11 nov (AGP) – Le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Général Siaka Toumany Sangaré a révélé mercredi dans une déclaration à la presse que le reste de tous les procès verbaux de la région administrative de N’zérékoré, en retard parviendrait ce jeudi au siège de son institution à Conakry.

Le président de la CENI qui a commencé mardi soir à diffuser à compte goutte les résultats du second tour de la présidentielle, estime à dimanche la publication des résultats provisoires avant celle de la Cour suprême qui, en proclamera les résultats définitifs.

A noter qu’après la publication mardi soir, des premiers résultats partiels de 17 circonscriptions électorales, le président de la CENI a publié mercredi soir les résultats de 10 autres circonscriptions électorales ci-dessous :


Commune de Matam
Cellou Dalein 23 428 voix soit 33,80%
Alpha Condé 45 912 voix soit 66,20%

Commune de Ratoma
Cellou Dalein 171 759 voix soit 67%
Alpha Condé 84 591 voix soit 33%

Boké
Cellou Dalein 55 882 voix soit 59,09%
Alpha Condé 36 695 voix soit 40,91%

Dubréka
Cellou Dalein 23 664 voix soit 38,85%
Alpha Condé 37 255 voix soit 61,65%

Dinguiraye
Cellou Dalein 22 588 voix soit 69,70%
Alpha Condé 9 821 voix soit 30,30%

Lelouma
Cellou Dalein 41 890 voix soit 95,66%
Alpha Condé 1 900 soit 4,34%

Mamou
Cellou Dalein 88 450 voix soit 88,39%
Alpha Condé 10 500 voix soit 10,61%

Pita
Cellou Dalein 75 081voix soit 96,13%
Alpha Condé 3 019 voix soit 3,87%

Tougué
Cellou Dalein 37 283 voix soit 96,49%
Alpha Condé 1 358 voix soit 1,51%

Kankan
Cellou Dalein 6727 voix (pourcentage non communiqué)
Alpha Condé 93675 voix (pourcentage non communiqué)

AGP/11/11/010 MFD/AB/ST

 
Communiqué de presse de la Banque Centrale de la République de Guinée du jeudi 21 mai 2015


La vingtième (20ème) séance du Marché Interbancaire des Changes (MIC) de l’année 2015 s’est tenue à la Banque Centrale le jeudi 21 mai 2015 de 09h45 à 10h 10mn.

La séance a réuni la BCRG les quinze banques (15) de la place en activité.

Le cours moyen pondéré résultant des transactions s’est établi à :

1USD = 7 297, 7575 GNF.

Ce cours servira de taux de référence aux transactions bancaires jusqu’à la tenue de la prochaine séance qui aura lieu dans les locaux de la BCRG.

La Banque Centrale remercie les participants pour leur contribution au bon déroulement de la séance.
La Banque Centrale
________________________________________________________________
Boite Postale N° 692- Conakry- Téléphone (+224 ) 30 41 26 51 ; (+224) 30 41 48 98 Télex ; 22 225 BAREG- GE

 
Guinée-Diplomatie/ Deux nouveaux ambassadeurs présentent leurs lettres de créance au président Alpha Condé


Conakry, 25 nov (AGP)- La République de Guinée poursuit le renforcement de ses relations de coopération à travers le monde, en témoigne la présentation des lettres de créance de deux nouveaux ambassadeurs au président de la République, Pr Alpha Condé, mercredi, 25 novembre 2015, au Palais Sèkhoutouréya, rapporte le Bureau de Presse de la République (BPP).





Il s’agit de l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire des Etats-Unis d’Amérique, Dennis Bruce Hankins, et de l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Cuba, Roberto Rodriguez Pena.





Désormais accrédités auprès de l’Etat guinéen, ces nouveaux diplomates ont, tour à tour, exprimé au chef de l’Etat, leur engagement à œuvrer pour le raffermissement et la diversification des relations de coopération entre la Guinée et leurs pays respectifs.





Des relations qui seront basées sur le programme de développement socioéconomique du pays, dans un principe gagnant-gagnant.


AGP/25/11/015 BPP/AGP

 
Un groupe d’administrateurs de la BM poursuit son séjour de travail en Guinée


Conakry, 7 fév (AGP)- Un important groupe d’administrateurs de la Banque Mondiale (BM) effectue une visite de travail en Guinée du 5 au 8 février, en vue
de développer une meilleure appréciation du contexte du pays et le rôle de la BM pour soutenir les objectifs de développement de la Guinée.

Ce groupe est composé de 10 cadres de ladite institution dont M. Agapito Mendes Dias, administrateur pour la Guinée.

Selon un communiqué de la BM, ces administrateurs seront reçus en audience par le président de la République, le premier ministre avec des membres du gouvernement.

Ils auront aussi des séances de travail avec les membres du Conseil National de laTransition (CNT) et ceux du Conseil Economique et Social (CES), les partenaires au développement, le secteur privé, les Organisations Non Gouvernementales (ONG), la Société Civile (SC), les associations de jeunes, de femmes et les syndicats, indique-t-on.

Le groupe fera également une visite de terrain pour s’imprégner de la réalité de la coopération Guinée-Banque Mondiale et de son impact sur les populations bénéficiaires, a-t-on ajouté.

Cette visite de travail prendra fin par une conférence de presse qui sera organisée ce mardi, 7 Février à 17heures dans la salle des Conférences du ministère des Finances, a-t-on informé.

A noter, que le Conseil d’Administration du Groupe de la Banque Mondiale jouit des pouvoirs les plus étendus.

Placé au haut de l’échelle de la hiérarchie de l’institution, c’est lui qui approuve les grandes décisions managériales, les allocations de ressources aux pays, les accords de financements (prêts, crédits et dons), les politiques opérationnelles et autres.

Voici, un aperçu biographique des membres du Groupe de Directeurs Exécutifs en mission en Afrique de l’Ouest et du Centre :




Ambroise FAYOLLE

Directeur Exécutif pour la France de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International depuis septembre 2007.

Auparavant, M. Fayolle a servi au Département du Trésor au Ministère des Finances comme Assistant Secrétaire chargé des Affaires Multilatérales et de Développement et Co-Président du Club de Paris. Il est ancien Secrétaire général du Club de Paris.

M. Fayolle a aussi été Professeur d’Economie à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris. Mr Fayolle a aussi servi comme Directeur Assistant, Département Développement et Revue des Politiques à la Division Afrique du FMI. M. Fayolle sert présentement au Comité Audit (PC) et il est Vice président du Comité Ressources Humaines (HRC).

Jörg FRIEDEN

Directeur Exécutif pour l’Azerbaijan, le Kazakhstan, la République Kyrgyze, la Pologne, la Serbie, la Suisse, le Tajikistan, le Turkéménistan, l’Ouzbékistan depuis mars 2011.

Auparavant, M. Frieden a servi comme Conseiller Principal pour le Développement Durable près le Ministre suisse des Affaires Etrangères, Berne, Suisse, Vice directeur, Chef de Domaine Coopération Mondiale, Agence Suisse pour le Développement et la Coopération, Berne, Suisse, Conseiller Personnel du Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies, Mission des Nations Unies au Népal (UNIMIN), Népal.

Il a aussi servi comme Directeur Résident Pays Agence Suisse pour le Développement de la Coopération, Kathmandou, Népal, vice Directeur (Chargé de la Direction des Finances et des affaires Sociales), Bureau Fédéral de la Migration, Berne, Suisse, chef de la Division Afrique de l’Est et Australe, Agence Suisse de Développement et de Coopération, Berne, Suisse.

Plus tôt, M. Frieden a été Assistant (1993-1994), ensuite Conseiller au Directeur Exécutif Suisse Banque mondiale, Washington DC, USA, Directeur Pays, Agence Suisse de Développement et de Coopération, Maputo, Mozambique, Secrétaire Nestlé Critical Shareholder Community, Lausanne, Suisse, Chercheur et Enseignant à l’Université Nationale Autonome de Mexico, DF et Pr à l’Université de Fribourg, Fribourg, Suisse. Il sert présentement au Comité Budget (BC).

Merza H. HASAN

Directeur Exécutif du Koweit, représentant également Bahrain, la République Arabe d’Egypte, l’Irak, Maldives, Oman, le Quatar, la République Arabe Syrienne, les Emirates Arabes Unis et la République du Yémen depuis novembre 2006.

Auparavant, M. Hasan a été Sous-secrétaire d’Etat, Directeur de l’Autorité Publique pour l’Industrie du Koweit, Conseiller Culturel à l’Ambassade du Koweit Washington DC, Membre du Conseil d’Administration de la Société Kowetienne de Développement de Petits Projets. Membre du Conseil d’Administration, Comité des Universités Privées, Ministère de l’Education, Koweit.

M. Hasan a aussi occupé divers postes à Koweit University comme Président, Service Organisation Mondiale du Commerce, Président du Conseil d’Administration Centre d’Excellence en Gestion, Doyen Faculté d’Administration des Affaires, Assistant, vice Recteur pour les Affaires Académiques, Directeur Centre d’Evaluation et de Développement de l’Enseignement, Professeur et Professeur Associé.

Il a aussi été Pr à l’Ecole de Management, Impérial College, Royaume Uni, et a travaillé comme Analyste Financier, Industrial Investement Company, Koweit.

Présentement, M. Hasan sert au Comité Ressources Humaines (HRC) il est Vice président du Comité Budget (BC).

Nobumitsu HAYASHI

Directeur Exécutif du Japon depuis juillet 2010. Auparavant M. Hayashi a occupé un nombre de hautes fonctions au Ministère des Finances du Japon : Directeur Général Adjoint, Bureau International, et Vice-ministre Adjoint des Finances chargé des Affaires Internationales. Il a servi auparavant comme Assistant Exécutif au premier ministre du Japon.

Il a également servi au Cabinet du ministre des Finances comme Directeur Coordinateur de Division, Directeur Division de la Planification des Politiques et des Etudes et Directeur de la Reforme Administrative.

Avant cela il a servi au Bureau du Budget au ministère des Finances comme Contrôleur du Budget, Directeur Division des Affaires Juridiques, Directeur Division Assurances Mutuelles au Bureau de la Planification Financière comme Directeur de la Stabilisation des Systèmes Financiers, et au Bureau Finance Internationale comme Directeur Adjoint, Division Politique de Développement et Directeur Adjoint Division Organismes Internationaux.

M. Hayashi a aussi servi comme Directeur Financier et du personnel de la préfecture de Yamagata.

Présentement, Mr Hayashi sert au Comité Ressources Humaines (HRC) l et au Comité Budget (BC) du Conseil.

Ingrid-Gabriela HOVEN

Sert présentement comme Directrice Exécutive de l’Allemagne pour le Groupe de la Banque mondiale. Mme Hoven arrive à la Banque Mondiale avec plus de 25 ans d’expérience en tant que cadre du développement et dirigeante de haut rang au ministère fédéral allemand de la Coopération Economique et du Développement (BMZ).

Comme Directrice générale, Mme Hoven a supervisé les politiques du ministère sur l’efficacité du développement et les services pays, les programmes du développement du SNU, la prévention des crises et la bonne gouvernance ainsi que la coopération bilatérale avec l’Asie et l’Amérique Latine, y compris la création de la Global Governance School, programme destiné à des jeunes cadres hautement qualifiés originaires des pays à économies émergentes.

Dans sa fonction antérieure de chef du département Environnement, elle a dirigé la contribution allemande au Sommet Rio +10 sur le Développement Durable à Johannesburg (2002) et a participé à différentes conférences de la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique à ces occasions elle a servi comme négociatrice allemande pour les questions de financement et de développement climatiques pays.

De 1999 à 2003 elle a été membre du Conseil Exécutif du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) et a présidé le Réseau OECD-DAC sur l’environnement et le développement.

Elle a commencé sa carrière au ministère en 1986 en qualité de chargée-Pays pour la Zambie, de Swaziland et le Mozambique.

Mme Hoven a une considérable expérience pays en Amérique Latine, y compris la prestation de services de consultante pour les politiques pro-pauvres et la gestion des dépenses publiques au secrétariat du Plan et au ministère des Finances au Guatemala.

Sa formation comprend une Maîtrise en Economie de l’Université Justus-Liebio de Giessen, des études à Paris Dauphine 9 et de la Recherche opérationnelle sur l’artisanat rural au Burkina Faso.

Elle a également participé au programme de formation post-universitaire à l’Institut Allemand et Développement (GDI), un des centres de réflexion pilote au niveau mondial sur le développement global.

Présentement, Mme Hoven sert au Comité Gouvernance et affaires administratives des directeurs exécutifs (COGAM) et au Comité sur l’Efficacité de Développement (CODE).

John WHITEHEAD

Directeur Exécutif Australie, Cambodge, Kiribati, République de Corée, Iles Marshall, Etats fédérés de Mucronésie, Mongolie, Nouvelle Zélande, Palau, Papouasie Nouvelle Guinée, Samoua, Iles Solomon, Tuvalu, Vanuatu depuis 2011.

Auparavant, M. Whitehead a exercé plusieurs fonctions au Trésor, Wellington, Nouvelle Zélande, secrétaire au Trésor, secrétaire adjoint au Trésor Section Réglementation et Politique Fiscale, secrétaire adjoint au Trésor Section Entreprise, Directeur Politique Fiscal et Economie Internationale, Directeur, Direction Politique Moyen Terme, Analyste principal et chef de Section, Division Economie 2.

Il a également servi comme Conseiller (Economic) et ministre (Economie), Haut Commissariat de la Nouvelle Zélande, Londres, Royaume Uni, chargé des Etudes et Directeur Adjoint Service Législatif, Unité Parlementaire d’Etudes du Parti Travailliste, Wellington, Nouvelle Zélande.

M. Whitehead sert présentement au Comité Audit (AC).

Kevin DALRYMPLE

Directeur Exécutif suppléant pour Antigue et Barbade, les Bahamas, Barbados, Belize, Canada, Dominique, Grenade, Guyane, l’Irlande, Jamaique, St Kitts et Nevis, St Lucie, St Vincent, Grenades depuis novembre 2009.

Auparavant, M. Dalrymple a exercé plusieurs fonctions à la Banque Caribéenne de Développement (Siège), Barbados, Economiste Principal Etudes et Economiste Principal Pays.

Il a aussi exercé plusieurs fonctions au ministère de l’Economie et des Finances Barbados, Directeur des Etudes du Plan et conseiller Economique et secrétaire permanent.

M. Dalrymple a aussi servi comme économiste à la Banque Centrale de Barbados, Barbados.

Présentement il sert au Sous-Comité du Comité sur l’Efficacité du Développement (CODE).



Varinia Cecilia DAZA FORONDA

Directrice Exécutive suppléante pour l’Argentine, la Bolivie, le Chili, le Paraguay, le Pérou, et l’Uruguay depuis novembre 2010.

Auparavant, Mme Daza Foronda a servi comme Conseillère Principale du Directeur Exécutif Banque mondiale et affilié.

Elle a travaillé comme Consultante pour l’Organisation Energétique Amérique Latine (OLADE-Quito, Equateur) et Chef de Projet à l’Agence Canadienne pour le Développement International (ACDI-Bolivie), toutes 2 fonctions concernant le secteur des hydrocarbures.

Mme Daza Foronda a aussi exercé les fonctions de vice présidente Négociation et Contacts et Chef Economiste à la Société Nationale de Pétrole YPFB (La Paz, Bolivie), Directrice Marketing et Directrice Produits à la Société Nationale de Télécommunications Entel-Telecom Italia (La Paz, Bolivie), représentante Affaires de la Confédération Bolivienne des Entrepreneurs Privés (CEPD, Moscou, Russie).

Elle sert présentement au Sous-Comité du Comité sur l’Efficacité du Développement (CODE).

Agapito MENDES DIAS, directeur exécutif hôte et directeur exécutif suppléant

Directeur Exécutif Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Cap Vert, République Centrafricaine, Tchad, les Comores, la Côte d’Ivoire, la République Démocratique du Congo, Djibouti, Guinée Equatoriale, Gabon, Guinée, Guinée Bissau, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, République du Congo, Sao Tomé et Principe, Sénégal et Togo depuis novembre 2010.

Auparavant, M. Mendes Dias était Directeur Exécutif Suppléant et avant cela Consultant chez Debt Relief International (DRE), Londres, Royaume Uni, Conseiller Économique Principal, Gouvernement de la République Démocratique de Sao Tomé et Principe (DRST&P), Consultant, INNOVA International Développement, Canada, Consultant Economiste, GBM, Washington, DC.

M. Mendes Dias a aussi servi comme ministre du Plan et des Finances, DRST&P, Conseiller Économique au Conseil des ministres de DRST&P, économiste, ministère du Plan, DRST&P.

Présentement, M. Mendes Dias sert comme président du Comité Ressources Humaines.
AGP/7/2/012 BM/FDF/AB/ST

 
Nomination du Général Sékouba Konaté comme Haut Représentant de l’UA pour l’opérationnalisation de la FAA


Conakry, 8 déc (AGP)- Le président de la Commission de l’Union Africaine (UA), M. Jean Ping, a nommé mardi, 7 décembre, le président de la Transition, ministre de la Défense Nationale de la République de Guinée, Général d’Armée Sékouba Konaté, en qualité de Haut Représentant de l’UA pour l’Opérationnalisation de la Force Africaine en Attente (FAA) et cumulativement, comme responsable de la Planification et la Gestion Stratégique des Opérations de Soutien à la Paix de l’UA.

La FAA est l’un des principaux piliers de l’Architecture continentale de paix et de sécurité, telle que prévue par le protocole relatif à la création du conseil de paix et de sécurité de l’UA.

Elle a pour mandat, d’entreprendre des opérations de soutien à la paix, ainsi que des missions d’intervention dans des cas de génocide, de crimes de guerre ou de crime contre l’humanité conformément à l’acte constitutif de l’UA.

Né en juin 1964 à Conakry, le Général d’Armée Sékouba Konaté a suivi une formation d’officier à l’Académie royale de Meknès au Maroc, à l’école d’application de l’infanterie de Montpellier et à l’école des troupes aéroportées de Paris en France ainsi qu’à l’école de guerre en Chine.

Il a également servi dans le contingent de maintien de la paix de la CEDEAO en Sierra Léone. Il a assuré d’importantes responsabilités au sein de l’armée guinéenne, ayant notamment commandé le Bataillon Autonome des Troupes Aéroportées (BATA).
AGP/8/12/010 MC/AB/ST

 
Présidentielle 2010 : 2ème tour
Le jour tant attendu est arrivé ce dimanche


Conakry, 7 nov (AGP)- Voici arrivé le jour J tant attendu par l’électeur guinéen qui espère qu’au soir de ce dimanche, 7 novembre, il verra enfin le bout du tunnel.

Il aura ainsi fallu, entre le 15 janvier 2010, date de la signature des Accords de Ouagadougou et ce 7 novembre, date du second tour de l’élection présidentielle mainte fois reportée, attendre 9 mois de patience.

Une patience qui a nécessité plusieurs réunions, des débats, des conférences et meetings, parfois des affrontements impitoyables entre militants des 24 partis politiques qui furent retenus pour le premier tour de l’élection présidentielle.

Ce dimanche, 7 novembre, c’est finalement le candidat de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), M. Cellou Dalein Diallo et celui du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG), Pr Alpha Condé qui se soumettent au verdict des urnes à l’issue d’un scrutin du 2ème tour.

L’enjeu est d’importance dans la mesure où des alliances se sont tissées autour des deux candidats, assuré chacun de gagner par un peu plus de 4 millions d’électeurs.

La veille déjà, c'est-à-dire samedi, 6 novembre, le président de la Transition, Général Sékouba Konaté qui a hâte de passer la main à celui qui sera élu, a réuni au palais présidentiel Sékhoutouréya à Conakry, tous les acteurs de la Transition pour passer son message, véritable hymne à la paix, à la concorde et à l’apaisement.

Ce message qui s’adressait singulièrement aux deux candidats finalistes, a séduit la communauté internationale dont les représentants (ambassadeurs accrédités à Conakry, observateurs de l’Union africaine et de l’Union européenne, Groupe de Contact International sur la Guinée) ont salué l’initiative du Général Konaté.

Ce dimanche matin donc, dès 7 heures, les 9000 bureaux de vote sur l’ensemble du territoire national ont été pris d’assaut aussi bien dans la capitale qu’à l’intérieur du pays par les électeurs, tous décidés à élire leur président de la République ce, dans le calme et la sérénité.

Selon quelques observateurs interrogés par des correspondants de l’AGP dans des bureaux de vote de la capitale et à l’intérieur du pays, le taux de participation est tel qu’il ressemble à celui de la Côte d’Ivoire la semaine dernière qui a été crédité de 83%.

C’est que les guinéens se disent très fatigués des différents reports de cette élection présidentielle qui n’est tout de même pas la fin du monde, estiment t-ils.

« Il faut en finir, au risque de pénaliser tout le monde, notamment l’activité économique », a noté un observateur à l’interne.

Récemment, le gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG), M. Alhassane Barry a tiré la sonnette d’alarme en disant que les Banques de la place commenceraient à manquer de liquidités.

Le ministre de l’Economie et des Finances, M. Kerfalla Yansané a pour sa part recommandé aux agents du service des impôts de redynamiser le secteur en vue de combler le déficit financier avant la fin de l’année. A cet effet, il a doté le service de véhicules pour une grande mobilité des agents.

Pour de nombreux observateurs, l’enlisement des élections est la cause de la paralysie de l’activité économique caractérisée par l’absence d’aide extérieure et d’investissement en Guinée.
AGP/7/11/010 AB/ST

 
AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  Accès Membres  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro