EDITO
Où Trouver la Solution ?/ Par Alpha Kabinet Doumbouya
L’espèce humaine est elle devenue la photo crachée de l’animal dans son sens réel du terme, vidé de la consci ... LIRE LA SUITE >


OPINION
Une immense contribution à la libération nationale des pays d’Afrique et à leur édification d’une société nouvelle

PAGE NOIRE
Page Noire-Guinée : la presse nationale en deuil, le journaliste Aboubacar Cissé n’est plus !
Conakry, 27 mars (AGP)- Le conseiller politique de l’Ambassade de Guinée à Genève en Suisse, Aboubacar Cissé est d& ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


INFOS continue...

1
2
3
4
5
6

Dabola : les festivités du mois de l’enfant guinéen 2014 seront officiellement lancées ce 1er juin


Conakry, 30 juin(AGP)- Les festivités du mois de l’Enfant guinéen seront officiellement lancées, le dimanche, 1er juin 2014 dans la préfecture de Dabola, sous la présidence de la Première Dame de la République, Hadja Djènè Condé, a-t-on annoncé dans la capitale guinéenne.

Cette célébration qui se fait pour la 22eme fois consécutive en Guinée donnera l’occasion à la ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, Mme Sanaba Kaba, de faire une déclaration qui met l’accent sur certaines activités qu’elle juge nécessaire pour la prise en charge effective de l’Enfance dans le pays.

Il s’agit entre autres, de la révision de la politique nationale de l’enfance, la construction de deux écoles maternelles publiques à Boffa et à Coyah, la relance des centres d’encadrements communautaires et la finalisation du centre de réinsertion des enfants de rue de Yattaya dans la commune de Ratoma.

A celles-ci, s’ajoutent, la tenue de la session d’installation des nouveaux députés juniors ou le parlement des enfants de Guinée, la poursuite du programme de consolidation du système de protection, en prenant essentiellement appui sur un encrage communautaire et l’expérience de la formation initiale des éducateurs du préscolaire dans les écoles nationales des instituteurs (ENI).

En reconnaissant l’importance de ces activités, elle a cependant noté l’insuffisance du budget alloué par l’Etat à l’enfance. Avant de signaler que la participation communautaire reste moins visible dans le soutien aux cadres formels de l’éducation des enfants.

Tout au long de ce mois de juin, les enfants détenteurs de droit feront face aux obligataires de droit en vue d’un échange constructif dans le sens de l’amélioration de la budgétisation dans le domaine du préscolaire en Guinée, a ajouté, Mme Kaba.

C’est dans cette optique que « le département en charge des questions de l’Enfance s’emploiera à ce que les autorités au plus haut niveau, les communautés et les partenaires s’engagent à relever le niveau d’investissement aux plans budgétaire, pédagogique, infrastructurel, en vue de garantir le droit à l’éducation pour les enfants de 0 à 5 ans en Guinée ».

Car pour elle, offrir une éducation de qualité à nos enfants requiert l’engagement de tous pour en faire une priorité. Aujourd’hui, le taux d’éducation préscolaire est de 11,8 %. Un taux qui ne doit pas faire perdre de vue, les innombrables défis qui restent à relever. Des défis comme la prise en charge des éducatrices des enfants dans les centres d’encadrements communautaires, en milieu rural.

La ministre Sanaba Kaba a saisi cette opportunité pour saluer les efforts du gouvernement ainsi que ceux des partenaires et de la société civile en faveur de la promotion et de la protection des enfants guinéens.
AGP/30/05/014 AKT/JPO/FDF/AB

 
Publireportage : Cellcom lance un nouveau produit pour le bonheur de ses abonnées


Conakry, 08 nov (AGP)- Le directeur marketing de la société de Téléphonie Cellcom-Guinée, Asher Terry Alone a lancé, vendredi, 06 novembre 2015, une nouvelle campagne planifier sur l’étendu du territoire en direction de la jeunesse et particulièrement l’éducation dénommée «Recharge ton avenir avec Cellcom».





L’objectif est d’offrir en cette période de rentrée scolaire, 12 bourses d’études annuelles en anglais ou informatique et 2000 kits de fourniture scolaire complets (cahier, sac, trousse, stylo, règle, crayon de papier et autres). Pour tous les étudiants désireux de poursuivre une belle carrière à la sortie de leurs études, Cellcom-Guinée montre, encore une fois, son désir de les soutenir et de les accompagner dans leurs ambitions.





Dans son discours de lancement, le directeur marketing de Cellcom-Guinée, Asher Terry Alone a indique, que «cette campagne permettra aux abonnés de faire la différence dans le monde du travail, en leur donnant la chance de pouvoir se perfectionner en anglais et en informatique. Ce type de formation étant onéreux, donc pas facilement accessible pour tous, permettre et soutenir la jeunesse en vue de lui donner plus d’outils pour que celle-ci puisse réussir dans son avenir professionnel d’une part, mais de montrer une nouvelle fois que l’operateur donne du contenu à sa promesse «le numéro 1 c’est vous» et démontrer qu’il est présent aux cotés de la population guinéenne surtout aux cotés de l’excellence, d’autre part».





Il a ensuite ajouté, que «des compétences en anglais et en informatique sont aujourd’hui primordiales dans le monde du travail. En effet, avec le phénomène de la mondialisation, les échanges sont de plus en plus fréquents et se font toujours en anglais et par voie informatique. La maitrise de ces deux compétences est un atout non négligeable lors des entretiens d’embauches pour les jeunes diplômés. C’est suite à ce constat que la Direction générale de Cellcom-Guinée et son directeur M. John Vasikaran ont décidé d’offrir pour la rentrée universitaire, des compléments de formation, afin que les jeunes aient toutes les chances de leur côté pour trouver un emploi».





Il faut ajouter, que pour accéder à cette campagne, «Recharge ton avenir avec Cellcom» recharge seulement 10 000 GNF au cours de la semaine pour participer au tirage au sort hebdomadaire, plus vous rechargez, plus vous avez la chance de gagnez !


AGP/08/11/015 AKT/MKC/ST

 
Le premier ministre a officiellement lancé mercredi à Conakry, les travaux d’élaboration du plan quinquennal 2011-2015


Conakry, 25 août (AGP)- Le premier ministre, chef du gouvernement, M. Mohamed Saïd Fofana a officiellement lancé ce mercredi, 24 août à Conakry, les travaux d’élaboration du plan quinquennal de développement économique 2011-2015 de la Guinée.

La rencontre a regroupé près de 250 participants venus des départements ministériels, des institutions internationales, des régions administratives et des Organisations de la Société Civile (OSC).

Ces travaux ont pour objectif, d’élaborer dans les meilleurs délais, des plans et des politiques appropriés en vue d’amorcer un développement économique et social harmonisé du pays.

Plusieurs thèmes ont été débattus au cours de cette rencontre notamment, l’historique de la planification et analyse rétrospective de la situation économique et social du pays, le cadre organisationnel, le chronogramme, la structure et le canevas du plan quinquennal.

A cette occasion, le ministre du Plan, Dr Souleymane Cissé a rappelé quelques plans de développement utilisés par les précédents gouvernements qui, selon lui, ont été fortement influencés par la mal gouvernance et l’environnement international.

Il s’agit entre autres, des Programmes d’Ajustement Structurel (PAS) initiés de l’extérieur et les Stratégies de Réduction de la Pauvreté (SRP) axées sur les aspects sociaux et l’allègement de la dette.

Dr Cissé a indiqué, que la Guinée a besoin de renouer avec le système de planification stratégique pour imprimer une nouvelle dynamique à l’essor économique et social, afin de répondre efficacement aux attentes de sa population.

‘’Ce plan quinquennal permettra, de mieux appréhender les problèmes auxquels se heurtent les efforts de développement mais aussi, de définir les priorités et de mettre en œuvre des actions afin de valoriser les immenses potentialités humaines et naturelles du pays’’, a déclaré le ministre.

Le premier ministre, M. Mohamed Saïd Fofana a de son côté souligné, que l’Etat a l’obligation d’accomplir les tâches essentielles pour la transformation économique notamment, la planification, l’élaboration des plans et politiques de développement et leur mise ne œuvre.

Il a précisé, que les futurs plans de développement doivent être élaborés sur la base des cinq axes prioritaires défini par le président de la République, Pr. Alpha Condé, à savoir : la bonne gouvernance, la lutte contre la pauvreté, le développement des infrastructures, le développement et l’expansion économique ainsi que la défense et la sécurité.
AGP/25/8/011 AND/JPO/ST

 
‘’La victoire et la défaite sont constitutives de la vie’’, a reconnu le candidat malheureux de la présidentielle guinéenne


Conakry, 3 nov (AGP)- Suite à la proclamation des résultats définitifs de l’élection présidentielle du 7 novembre dernier par la Cour suprême de Guinée, dans la nuit du jeudi, 2 au vendredi, 3 décembre, le candidat malheureux de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), M. Mamadou Cellou Dalein Diallo a conféré ce vendredi matin avec les militants et sympathisants de son parti à son siège sis à la Minière dans la commune de Ratoma à Conakry.

A cette occasion, le leader de l’UFDG fera observer dans une déclaration de circonstance, que ‘’la victoire et la défaite sont constitutives de la vie’’, avant de reconnaître que les décisions de Cour suprême sont sans appel.
Par ailleurs, M. Diallo rappellera aux militants de son parti et à ceux des partis alliés mobilisés pour la cause, qu’eu égard leurs engagements antérieurs relatifs au respect du verdict des urnes, qu’ils ‘’ne peuvent que se conformer à cet arrêt rendu par la plus haute institution judiciaire de la République’’.

Il a dans cette optique, demandé aux siens ‘’d’étouffer leurs frustrations et leurs souffrances pour rester calmes et sereins et d’éviter toute forme de violence’’.
AGP/3/12/010 ABC/ST

 
Publireportage: Transférez des bonus à vos proches, c’est possible chez Cellcom


Cellcom surprend une nouvelle fois ses abonnés avec un nouveau BONUS transférable ! En effet, compte tenu de la demande répétée des abonnés Cellcomet pour leur plus grand bonheur, la société de téléphonie mobile offre à nouveau 100% de bonus transférable sur toutes leurs cartes de recharge, et 120% de bonus transférable sur toutes leurs E-recharges, recharge Guinée-Games et recharges par internet (https://www.ding.com/fr, http://www.recharge.com/fr-US/, http://www.mobilerecharge.com/, https://www.ezetop.com/fr).





Les bonus de 100% et de 120% sont valables pendant 3 jours, soit jusqu’au dimanche soir à minuit. Les bonus transférés, quant à eux, sont valables jusqu'à minuit le jour même du transfert.


Profitez du Weekend Double Bonus chaque vendredi avec Cellcom ! Le transfert de bonus vous permetde partager vos bonus gratuitement avec la ou les personne(s) de votre choix et ainsi communiquer toujours plus. Pour transférer votre bonus à un proche, rien de plus simple ! Composez *226*le numéro de la personne*le montant#.





Cellcom aime surprendre ses abonnés avec de nombreux bonus pendant les weekends, et cette fois-ci, elle fait encore plus fort avec le weekend double bonus de 100% et 120% transférable ! La société de téléphonie continue à défier toute concurrence avec ses promotions innovantes.





Vous n’êtes pas encore un abonné Cellcom, vous attendez quoi ? Rejoignez le mouvement ! Rejoignez Cellcom !





Vous n’avez pas encore rechargé ? Ne réfléchissez plus ! Rechargez Cellcomet recevez jusqu’à 120% de bonus à partager avec vos proches !Plus vous rechargez, plus vous recevez du bonus avec Cellcom !





Pour plus d’informations et pour profiter de toutes leurs promotions en avant-première, rendez-vous sur leur page Facebook et sur leur site internet :

Facebook Cellcom Guinée : https://www.facebook.com/Cellcomgsm?fref=ts

Site internet : http://www.gn.cellcomgsm.com


Cellcom, le N°1 c’est Vous!


AGP/06/11/015 Cellcom/AGP

 
Présidentielle 2010 : Page de la Campagne électorale
L’alliance Arc-en-ciel entend mener une campagne paisible


Conakry, 18 oct (AGP)- L’Alliance arc-en-ciel au tour du Pr. Alpha Condé, entend mener une campagne électorale paisible dans les cinq communes de Conakry au compte du second tour de la présidentielle en Guinée, a affirmé la semaine dernière le directoire de campagne de ladite Alliance dirigé par Mme Saran Daraba Kaba présidente du parti, la Convention Démocratique Panafricaine (CDP).

La première étape de la tournée a été le stade de Bonfi dans la commune de Matam le12 octobre où l’Alliance a tenu un meeting d’information et de sensibilisation de ses militants et sympathisants autour de la sauvegarde et la promotion de la paix, de l’unité nationale et de la démocratie.

Cette étape a été suivie par celles du stade de Kenien dans la commune de Dixinn le 13, du stade de la mission à Kaloum le 14, la commune de Ratoma le 15 et du stade Kabinet Kouyaté dans la commune de Matoto le 16 octobre.

Ainsi la direction nationale du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG) et la coordination de l’Alliance ont, dans un message commun, lancé un appel à leurs militants et sympathisants pour le respect de la dignité humaine en agissant dans l’ordre et la discipline.
AGP/18/10/010 CM/AB/ST

 
Le Sénateur honoraire de Belgique chez le président de la République de Guinée


Conakry, 4 mai (AGP)- Le Sénateur honoraire du Royaume de Belgique, Paul Wille a été reçu en audience jeudi, 3 mai au Palais Sékhoutouréya à Conakry, par le président de la République, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, a rapporté le Bureau de Presse de la Présidence de la République de Guinée.

Venu présenter ses idées au président de la République, l’ancien vice-président du Conseil de l’Europe, Paul Wille entend intervenir dans les domaines des infrastructures, de l’énergie et des transports afin d’impulser le développement de ce pays.

Il compte également créer des contacts diplomatiques et économiques forts, pour faciliter le développement de la Guinée.

Autant de démarches qui vont en droite ligne des préoccupations du chef de l’Etat, qui consacre ses efforts au progrès de la Guinée.

Après son entretien avec Pr Alpha Condé, le Sénateur honoraire s’est confié à la presse en ces termes :

‘’ Vu le caractère très positif de notre entretien, nous allons faire un travail de réseau pour aider le pays à avoir de bons contacts diplomatiques, économiques et sociaux, de formation et d’enseignement dans un certain nombre de pays.

Je suis venu présenter mes idées et j’ai bien compris que nous aurons la possibilité de travailler dans le détail pour prendre connaissance des atouts de ce pays...’’.

Dans cette dynamique, le Sénateur a dit avoir d’autres ambitions pour la Guinée.

‘’Une fois encore le président de la République nous a montré les points forts du développement comme, l’infrastructure, les barrages, l’énergie, les transports. Et puis, on a vu aussi comment cimenter de bonnes relations avec les grandes instances de l’Europe et d’autres régions du monde, afin de trouver les bons contacts pour les rencontrer à cet effet, a conclu le Sénateur honoraire du Royaume de Belgique, Paul Wille.
AGP/4/5/012 ST/FDF/ST

 
Publireportage : Cellcom toujours plus près de la jeunesse guinéenne


Conakry, 12 nov (AGP)- Le manager Product du Football Academy de la société de téléphonie Cellcom-Guinée, Stéphane Patrick Lezou, a effectué un déplacement, mercredi, 11 novembre 2015, avec les médias pour le Stade de proximité de San Fil dans la Commune de Kaloum à Conakry, dans le but de participer et suivre les modalités et les critères de détection des talents du football dans le cadre de la Promo Football Academy de Cellcom, lancé depuis le mois de juillet dernier.





Pour cette 59ème journée de détection de talents du football, qui a lieu au Stade de proximité de Sans Fil, Stéphane Patrick LEZOU, Manager Product de football Academy a expliqué l’état d’avancement de cette initiative en faveur des jeunes de la Guinée et le soutien du football à la base. «Football Academy est un projet que nous comptons mener jusqu’au bout, parce que nous avons compris que nos clients sont aussi des fans de football. C’est pourquoi, nous avons initié cette promotion pour leur permettre de tenter leur chance, soit eux ou leurs enfants d’être formés dans le centre de football de Barcelone. Pour être présélectionné, il suffit juste de recharger votre compte avec 10.000 GNF et composer *65# avec seulement 1500 GNF pour être inscrit dans la base des données pour le tirage».





Poursuivant, il a ajouté qu’ainsi, dès que vous êtes sélectionnés Cellcom vous appellera pour participer à un des tournois de détection qui se tiennent partout à travers le pays, sous la supervision des spécialistes du foot, dont notamment un des anciens sociétaires du Syli National, actuel entraineur d’Athletico Club de Coléah.





M. Lezou a enfin indiqué, qu’à ce jour, au moins 590 jeunes ont été retenus, soit 10 jeunes jour. Pour la suite, le 2ème tour du tournoi débutera le 21 novembre prochain et la fin de la détection est prévue pour janvier 2016.





Il a rassuré, que les 22 jeunes qui seront retenus, Cellcom assurera leur formation à Barcelone, auprès des stars comme Messi, Naymar et autres, tout en précisant que tous les frais y afférents (passeport, billet d’avion, l’hébergement, la nourriture) liés à cette formation, seront à la charge de Cellcom-Guinée.


Cellcom le numéro 1 c’est vous !


AGP/11/11/015 AKT/ST

 
Le chef de l’Etat a inauguré jeudi à Conakry le nouveau siège de la Fédération Guinéenne de Football


Conakry, 6 juin (AGP)- Le président de la République, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé a inauguré, jeudi, 5 juin, le siège de la Fédération Guinéenne de football (FGF), au quartier Téminètaye, dans la commune de Kaloum à Conakry.

Bâti sur une superficie de 1.200 m2, l’immeuble comprend trois étages avec des bureaux, une salle de conférences, une salle de réunions, une salle des hôtes de marque et des toilettes.

L’ouvrage a été réalisé par une entreprise nationale MATCOM BTP, à hauteur d’un million de dollars US (1.000.000USD), dont une partie du financement a été assurée par la Fédération International de Football Amateurs (FIFA). Un financement que se situe dans le cadre du deuxième projet Goal, avec pour objectif, développer les infrastructures sportives.

Avant de couper le cordon inaugural, le président de la République, Pr Alpha Condé a tenu à rappeler quelques parcours du football guinéen dans les années 60 et 70, citant en exemple, le triplé du Hafia FC dans le cadre du Championnat d’Afrique.

Il a ensuite exhorté les bénéficiaires à prendre soin de ce bijou car, dira-t-il, depuis la création de la FGF en 1959, c’est la 1ère fois qu’elle soit dotée d’un siège adéquat.

Dans son discours de bienvenue, le président de la FGF, Salif Sylla ‘’Super V’’, a remercié le gouvernement, avant de saluer la bonne coopération entre sa fédération et la FIFA dont l’initiative à permis la réalisation de ce projet.

M. Sylla a ajouté par la suite, que «ce projet vient certes de combler un trou, mais les attentes sont immenses car, le manque d’infrastructures sportives est un défi qui nous interpelle tous».

Pour sa part, la ministre des Sports, Domani Doré s’est réjouie de la réalisation de cette infrastructure et a salué les efforts de tous les partenaires, qui ont contribué à sa réalisation. Ce qui vient s’ajouter à la liste de nombreux projets, notamment la pose de la première pierre du Centre d’hébergement de la sélection nationale, à Nongo dans la commune de Ratoma à Conakry.

Avec toutes ces réalisations, elle a émis l’espoir que la candidature de la Guinée pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football en 2019 ou en 2021, soit validée, afin que le sport guinéen retrouve sa place d’antan.
AGP/6/06/014 IB/JPO/ST

 
Gaoual : un vent violent provoque un incendie emportant 99 cases en fumée


Gaoual, 3 juin (AGP)- Un vent violent a balayé le 1er juin aux environs de 17 heures 56 minutes la commune urbaine de Gaoual et attisé un feu de cuisine incendiant ainsi 99 cases au quartier Houmbaya et environnants sans faire de victime en vie humaine, a rapporté le correspondant de l’AGP dans la localité.

Ce vent qui a balayé la commune urbaine d’Est à l’Ouest a fait 71 cases brûlées au quartier Houmbaya pour 30 familles, 18 cases à Missira pour 7 familles, 8 cases et 1 grenier au Km5 pour 4 familles, 2 cases à Fofana Kounda pour 1 famille soit un total de 99 cases dont les contenus se sont envolés en fumée qui abritaient 43 familles dont les contenus se sont envolés en fumée.

A cette liste, il faut également noter, que des dizaines de bâtiments privés ont été endommagés un peu partout dans la commune urbaine et dans certaines sous-préfectures notamment, l’école primaire de Malanta Centre et de Goungouroun dans la sous préfecture de Malanta, les écoles primaires Amadou Binani Diallo et Kouamé N’Kourouma, et 2 écoles primaires dans la sous-préfecture de Wendou Mborou.

A signaler, que cette catastrophe est survenue dans la commune urbaine à un moment où, la plupart des ménagères étaient préoccupées dans les cuisines.
Après un temps d’accalmie, les autorités préfectorales, les forces de sécurité et de défense, les responsables de la Croix Rouge Préfectorale (CRP) ainsi que ceux de l’Education se sont rendus sur les lieux pour constater les faits.

Les sinistrés vivent actuellement dans une totale désolation, sans nourriture, sans semence ni d’abris surtout en ce début de saison hivernale.
Les autorités préfectorales sollicitent une aide humanitaire de la part du gouvernement et des personnes de bonnes volontés, SOS donc pour les populations sinistrées de Gaoual.
AGP/3/6/011 MK/MMC/ST

 
Cellcom Guinée remporte le Prix de la Meilleure société de téléphonie 2015


Conakry, 23 mars (AGP)- Le Collectif des ONG pour la Promotion de l’Excellence en Guinée (COPE-Guinée) a décerné, samedi, 19 mars 2016, à Cellcom Guinée, le Prix de la Meilleure société de téléphonie mobile, lors de la 6ème édition Guinea Company Awards.





La cérémonie s’est tenue dans un complexe hôtelier de la place et a récompensé les différentes sociétés dans leur mérite.





Cellcom Guinée a remporté le prix de la meilleure société de téléphonie mobile pour sa contribution remarquable dans l’Emploi et le soutien des initiatives de développement des jeunes mais aussi ses efforts dans la lutte contre la maladie à virus Ebola durant l’année 2015 en Guinée.





La société de téléphonie a également raflé le trophée du meilleur sponsor 2015.





En effet, Cellcom Guinée remporte pour la 5ème année consécutive le prix de la meilleure société de téléphonie. C’est un honneur pour la société de recevoir ce prix des années consécutives, ceci grâce à l’effort de Cellcom de rendre la communication abordable et accessible à tous.





Le Directeur Marketing de la société a remercié la Direction de Cellcom pour la confiance et les employés Cellcom pour leur dévotion et aussi leur engagement dans le travail grâce auquel Cellcom continue d’innover, Asher Thierry Alon a également remercié les abonnés pour leur fidélité.





Alors vous n’êtes pas encore un abonné Cellcom ? Vous attendez quoi ? Rejoignez le mouvement! Rejoignez Cellcom !




Cellcom vous offre le meilleur service ! Les meilleurs produits et la meilleure valeur pour votre argent !




Pour plus d’informations et pour profiter de toutes leurs promotions en avant-première, rendez-vous sur leur page Facebook et sur leur site internet:




Facebook Cellcom Guinée: https://www.facebook.com/Cellcomgsm?fref=ts

Site : Internet: http://www.gn.cellcomgsm.com




Cellcom, le N°1 c’est Vous!


AGP/23/03/016 Cellcom/AGP

 
COMMUNIQUÉ DE PRESSE

L’UNFPA reçoit 1 millions de dollars américains du gouvernement du Japon pour améliorer l’accès aux services de santé sexuelle et reproductive en République de Guinée


Conakry, 04 avril (AGP)- Le Fonds des Nations Unies pour la Population, l’UNFPA, areçu1 millions de dollars américains du Gouvernement Japonais pour soutenir les efforts du Gouvernement guinéen dans le cadre du relèvement du système de santé, notamment l’amélioration de l’accès des populations aux services de santé sexuelle et reproductive.

L’UNFPA est une des organisations internationales du Système des Nations Unies qui a fortement soutenu le gouvernement guinéen à travers le Ministère de la santé dans le cadre de la mise en œuvre du plan de relance et de résilience du système de santé post Ebola. L’initiative Mano River Union qui s’est traduite par le déploiement de 68 sages-femmes dans 34 structures de santé situées dans les zones les plus touchées et à la frontière avec le Liberia et la Sierra Leone est l’un des exemples palpables du partenariat UNFPA/Japon/Guinée, à la réponse face à la maladie à Virus Ebola.

La République de Guinée a lutté deux ans durant contre l’épidémie de la maladie à virus Ebola. Cette crise sanitaire a fait plus de 2 500 morts en Guinée (pour 3 800 cas), dont 115 agents de santé. Au-delà des pertes en vies humaines, l’épidémie a eu un important impact socioéconomique et sanitaire dans le pays.

En effet, l’organisation des Etats Généraux de la Santé en mai 2015 a révélé que le système de santé guinéen est caractérisé par (i) une morbidité et mortalité encore élevée en particulier chez les groupes les plus vulnérables y compris le couple mère-enfant, (ii) une couverture insuffisante en service essentiels de santé dont la qualité est parfois douteuse, (iii) une offre de service de santé inefficiente et inéquitable.

C’est dans ce cadre que s’inscrit le partenariat tripartite cité plus haut. Ainsi en 2016, le Japon renouvelle sa confiance dans les interventions de l’UNFPA en matière d’amélioration de l’accès aux services de santé de la reproduction en faveur des populations vulnérables comme il l’avait déjà fait en 2015 à hauteur de 992,908.87$.

Plus spécifiquement, cette assistance financière va renforcer l’accès aux services de santé sexuelle et reproductive incluant la disponibilité des médicaments essentiels, les fournitures des équipements et matériel médicaux, la lutte contre les MGF, la prévention des infections y compris Ebola et le renforcement des ressources humaines notamment en sages -femmes, le système d’information sanitaire et la chaine d’approvisionnement des intrants en santé de la reproduction.

Les 1 millions de dollars américains seront mis en œuvre par l’UNFPA à travers le Ministère de la Santé et couvriront les 3 régions de Labé, Kankan et Nzérékoré.





Pour plus d’informations contacter :

Dr. Kadiatou Sy, - Chargée du programme Santé de la Reproduction UNFPA-Guinée- Tel : 664397408 – Email : sy@unfpa.org

Mme Kaba Mariama Sire - Chargée de la Communication et des Relations Extérieures UNFPA Guinée - Tel : +224664 271118 – E-mail : mkaba@unfpa.org

Mr. Daiki TSUBOI-Chargé de la Coopération Economique à l’ambassade du Japon en Guinée -Tel : +224 664 55 66 49- Email: daiki.tsuboi@mofa.go.jp

 
Le président de la République du Niger a quitté Conakry ce dimanche pour Niamey


Conakry, 10 juin (AGP)- Au terme d’une visite de travail et d’amitié de 24heures en République de Guinée, le président de la République du Niger, Mahamadou Issoufou a quitté Conakry ce dimanche 10 juin en début de matinée, pour Niamey.

Arrivé en République de Guinée, samedi, 9 juin, le chef de l’Etat nigérien a indiqué, qu’il est venu en Guinée pour rendre visite à son frère et ami, le président guinéen, Pr Alpha Condé avec qui, dit-il, il partage beaucoup de valeurs communes.

A rappeler, que les deux hommes d’Etat sont membres de l’International Socialiste.

Cette visite de Mahamadou Issoufou, s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations d’amitié et de coopération entre la République de Guinée et la République du Niger.

A l’aéroport international de Conakry-Gbéssia, il a été accueilli par son homologue guinéen, Pr Alpha Condé, en présence des représentants des institutions nationales, des chefs des missions diplomatiques, des représentants des organisations internationales, des membres du gouvernement, des forces de défense et de sécurité et de la communauté nigérienne vivant à Conakry.

Le président de la République du Niger a, à cette occasion, fait une déclaration dont voici un extrait :

‘’Je suis venu en Guinée pour rendre visite à mon frère et ami, le président Alpha Condé avec lequel, comme vous le savez, je partage beaucoup de valeurs communes. Et c’est tout à fait normal que je vienne échanger avec lui par rapport aux relations bilatérales entre le Niger et la Guinée.

Et puis, échanger également par rapport à la situation internationale, à la situation du continent. Vous savez, aujourd’hui, nous sommes face à de grands défis, en particulier dans la zone du sahel.

Nous avons des menaces auxquelles nos pays sont confrontés. Entre le Niger et la Guinée, nous avons des organisations sous régionales dont la CEDEAO. Donc, nous allons échanger avec le président Alpha Condé sur toutes ces questions bilatérales et multilatérales’’.

S’agissant de la résolution de la crise en République du Mali, Mahamadou Issoufou a proposé en ces termes :

‘’Vous savez, nous sommes très préoccupés par ce qui se passe au Mali, qui vit une double crise. Une crise au niveau de Bamako, où il y a eu un coup d’Etat et puis cette crise dans le Nord, où les mouvements armés ont pris possession. Des mouvements animés par des terroristes et par des trafiquants de drogue.

Par rapport donc à cette double crise au Mali, nous avons, au niveau de la CEDEAO, défini une position très claire. Cette position porte sur le retour à l’ordre constitutionnel et sur la restauration de l’intégrité territoriale du Mali.
Nous sommes très fermes là-dessus.

Pour l’instant, un médiateur a été choisi. Il est en train de faire la médiation, mais toutes les options sont sur la table. L’idéal serait de trouver des solutions négociées à la double crise que traverse le Mali. Mais à défaut d’une solution négociée, une autre option serait celle des interventions par les armes, pour restaurer la démocratie et l’intégrité territoriale du Mali’’.

De l’aéroport international de Conakry, le cortège présidentiel s’est rendu à la Case de Belle Vue dans la commune de Dixinn, sous les ovations des populations de Conakry, fortement mobilisées pour la circonstance, avant de rejoindre le Palais du peuple à Kaloum, où un accueil chaleureux a été réservé aux deux hommes d’Etat.

Devant une foule nombreuse, les artistes ont offert un spectacle époustouflant, au Pr Alpha Condé et son hôte de marque qui en ont profité pour un bain de foule.

C’est dans cette ambiance que le gouverneur de la Ville de Conakry, Cdt Sékou Resco Camara a magnifié les efforts du président Mahamadou Issoufou pour la restauration de la paix dans la zone sahélienne, avant de l’élever au titre de citoyen d’honneur de sa ville. Une distinction que Pr Alpha Condé a remise à son compagnon de lutte politique.

A l’occasion, le Président Alpha Condé a fait un bref aperçu historique du parcours politique de son homologue nigérien, saluant son courage et son abnégation qui l’ont porté aujourd’hui au pouvoir.

Le chef de l’Etat guinéen a fait remarquer, que l’arrivée du Mahamadou Issoufou au pouvoir, a enregistré beaucoup de changement au niveau du peuple nigérien, qui, dira-t-il, n’a plus besoin de quémander le secours extérieur.

Pour sa part, le Président Mahamadou Issoufou a tout d’abord transmis le salut fraternel du peuple nigérien au peuple de Guinée avant de remercier le Conseil de la Ville de Conakry, pour l’avoir élevé au titre de citoyen d’honneur de la capitale.

Le Président nigérien a indiqué que c’est grâce au combat du Pr Alpha Condé, que la Guinée est libre. Dans ce contexte, il a précisé, que Pr Alpha Condé à la mission de reconstruire la Guinée et mener les guinéens vers le bonheur.

A l’issue de ce meeting au Palais du peuple, les deux présidents se sont retournés à la Case de Belle Vue, pour un tête-à-tête.
AGP/10/6/012 ST

 
La BAD accorde près de 300 milliards GNF à la Guinée


Conakry, 17 fév (AGP)- La Banque Africaine de Développement (BAD), à travers son spécialiste en chef, M. Issa Kassoube et le ministre guinéen de l’Economie et des Finances, M. Kerfala Yansané, ont procédé mardi, 15 février dans la salle de conférence du département de l’Economie et des Finances à Conakry, à la signature de plusieurs accords d’une enveloppe financière de 278,5 milliards de francs guinéens (GNF) destinés aux secteurs d’infrastructures énergétiques et au développement social en Guinée, a-t-on indiqué.

Il s’agit notamment, d’un montant de 23,4 millions de dollars américains alloués au projet d’électrification rurale ; 2,6 millions de dollars pour l’étude d’interconnexion du réseau électrique entre la Guinée et le Mali ; 7,8 millions de dollars pour le projet de développement social durable en Haute, Moyenne et Guinée forestière et enfin, 11,8 millions de dollars pour appui et renforcement des capacités et la gestion économique et financière.

A l’occasion de la cérémonie de signature desdits accords, après avoir noté l’engagement de la BAD à accompagner le gouvernement du Pr. Alpha Condé dans ses efforts de redressement et de rupture dans la gouvernance, M. Kerfala Yansané a lancé un appel solennel aux partenaires techniques et financiers, de se constituer en groupe d’amis de la Guinée afin de mobiliser des ressources nécessaires au financement des besoins urgents en vue de remettre son pays sur la voie de la croissance économique.

A rappeler que ces appuis budgétaires alloués à la Guinée qui interviennent dans le cadre de la reprise de la coopération entre la Guinée et la BAD, font suite aux travaux techniques d’une mission conjointe, Fonds Monétaire International, Banque Mondiale et BAD qui se sont récemment déroulés en Guinée.
AGP/17/2/011 ABC/AB/ST

 
Le gouvernement guinéen a rendu un hommage à la DN du Trésor Public, Mme Aïssatou Boiro morte assassinée


Conakry, 14 nov (AGP)- Le gouvernement guinéen a organisé mardi, 13 novembre au Palais du peuple à Conakry, des cérémonies de recueillement et de souvenir en hommage à la Directrice Nationale du Trésor Public, Mme Aïssatou Boiro, assassinée vendredi, 09 novembre dernier par des inconnus à l’aide d’armes de guerre.

Cette journée de mardi avait été déclarée auparavant par le président de la République, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, ‘’Journée de deuil national’’ en la mémoire de la défunte.

La dépouille mortelle a été exposée ce jour au Palais du peuple, en présence du chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, qui avait à ses côtés le premier ministre, chef du gouvernement, Mohamed Saïd Fofana et les membres du gouvernement.

En plus des parents de la défunte, on notait également à ces cérémonies, la présence des représentants des institutions nationales et internationales, ses amis et autres collaborateurs, tous venus rendre un dernier hommage à Aïssatou Boiro.

A l’occasion, le ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances, Kerfalla Yansané a indiqué dans son intervention, que Mme Boiro était la personnification de l’engagement, de la droiture et de la rigueur, révélant qu’elle a participé à la mise en place du système méticuleux de contrôle des dépenses publiques, qui a permis de déjouer les diverses tentatives de fraude.

‘’Mais cela lui a malheureusement valu la haine. Elle est morte parce qu’elle refusait tout compromis entre l’intérêt public et les intérêts sordides des groupes mafieux’’, a expliqué le ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances.

Il a ensuite déclaré, que cette disparition est loin de décourager les travailleurs honnêtes, avant d’ajouter que, l’assassinat de Mme Boiro doit amener tous les agents de l’Etat à reprendre le flambeau de la droiture et de l’honneur, afin que la corruption et l’impunité soient à jamais bannies de la société guinéenne.

Pour sa part, le représentant du Fonds Monétaire International (FMI) en Guinée, Aziz Wann a indiqué, que Aïssatou Boiro était, non seulement, l’image d’une Guinée chaleureuse et hospitalière, mais aussi, d’une Guinée qui change.

Ainsi, le représentant du FMI a fait part d’un des souhaits de la défunte, celui de faire de l’Administration guinéenne, une administration exemplaire et son engagement total pour permettre l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative des Pays Pauvres Très Endettés (PPTE).

Pour le représentant de l’Union Européenne (UE) en Guinée, Philipe Van Dame, la meilleure façon de rendre hommage à Mme Aïssatou Boiro, est de suivre ses œuvres dans l’intérêt de toute la Nation.

Au nom de la famille Boiro, Aliou Boiro a remercié le gouvernement pour avoir organisé cette cérémonie, qui, selon lui, témoigne de l’affection des uns et des autres pour la défunte.

En exprimant toute l’émotion de la famille, Aliou Boiro a invité chacun à accepter cette volonté de Dieu.

Ce fut ensuite le tour du Secrétaire général aux Affaires Religieuses, El hadj Abdoulaye Diassy, de faire des prières pour la regrettée, avant que le président de la République ne se recueille sur le corps de la dépouille mortelle.

A signaler qu’après le Palais du Peuple, la dépouille a fait escale à la Basse militaire, où elle a été embarquée à bord d’un hélicoptère à destination de Koundara, sa préfecture natale pour son inhumation.
AGP/14/11/012 ST/FDF/ST

 
Publireportage : une fin d’année de Folie chez Cellcom !


Conakry, 09 déc (AGP)- Cellcom fait des folies pour cette fin d’année ! Depuis le 7 Décembre 2015, l’opérateur téléphonique à lancer une nouvelle campagne intitulé «Folies de fin d’année». Cette campagne, qui offre à ses abonnés une nouvelle surprise chaque jour, s’inscrit dans un esprit de bien célébrer la fin de l’année 2015 ! Encore une fois, Cellcom réaffirme sa volonté d’offrir plus de cadeau à ses abonnés, surtout en ces périodes de fêtes de fin d’année.





Cette nouvelle campagne, permettra aux abonnés de gagner encore plus pendant cette période de partage et de festivité, grâce à un concept innovant : Chaque jour une nouvelle surprise ! En effet Cellcom offre à ses chers abonnés des heures d’internet gratuites, des packs SMS gratuits, des appels à seulement 4GNF vers tous les opérateurs, des bonus de folies et encore pleins d’autres surprises à découvrir ! Cellcom c’est fou hein !





Le directeur général, John Vasikaran, a déclaré qu’il est important pour Cellcom que chacun de ses abonnés puisse communiquer librement pendant ces fêtes de fin d’année ! Cellcom a donc décidé de faire des Folies ! Des cadeaux tous les jours adaptés aux besoins de chacun ! Internet, SMS, bonus…


Pour connaitre la surprise de la journée, composez chaque jour *368#.Grâce à ce code, tous les abonnés Cellcom peuvent connaitre gratuitement la folie du jour en temps réel !





Au cours de cette année 2015 Cellcom n’a pas manqué une seconde et a réellement amélioré le monde des télécoms. En effet, cette année 2015 l’opérateur de téléphonie mobile Cellcom a été le premier à diminuer considérablement les tarifs d’appels en Guinée avec ses nouveaux prix de 8GNF, 4GNF et 1GNF par seconde et une tarification à la seconde permettant aux abonnés de payer uniquement ce qu’ils consomment !Le 1GNF la seconde par exemple permet aux abonnés Cellcom de communiquer à seulement 1GNF la seconde vers la famille et les amis. Cellcom a également rendu accessible les appels à l’international à seulement 420 GNF la minute et aussi l’internet avec les forfaits 3en1 ! En parallèle, l’entreprise a également fait de nombreux gagnants à travers des campagnes telles que milliardaires, le football académie, qui suit son cours ou encore, le voyage offert à 10 couples pour le Maroc !


Alors vous n’êtes pas encore un abonné Cellcom ? Vous attendez quoi ? Rejoignez le mouvement ! Rejoignez Cellcom !





Pour plus d’informations et pour profiter de toutes leurs promotions en avant-première, rendez-vous sur leur page Facebook et sur leur site internet :


Cellcom, le N°1 c’est Vous!


AGP/09/12/015 Cellcom/AGP

 
Guinée-Politique/ Les démembrements de la CENI non encore installés dans la préfecture de Dubréka


Conakry, 20 avril (AGP)- La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a indiqué, mardi, 19 avril 2016, à Conakry, que dans le cadre de la mise en œuvre du chronogramme des élections locales 2016, la préfecture de Dubréka reste la seule qui n’a pas encore installé totalement ses démembrements, rapporte l’AGP.


A rappeler, que conformément à l’article 7 de la loi organique L2012/016/CNT, les membres non désignés ont encore leur droit d’installation prévu par ladite loi jusqu’à la fin du mandat des démembrements installés.


En application de cette disposition et de celle de l’article 6, les démembrements de la CENI sont tous installés et opérationnels sur l’ensemble du territoire national (à l’exception de Dubréka) dans le cadre de la mise en œuvre du chronogramme des élections locales 2016.


Par ailleurs, la CENI a déploré la faible représentativité des femmes dans les démembrements (9,16% sur 30% prescrits par la loi). Elle invite les acteurs du processus électoral à élever le niveau de leurs efforts au cours de prochaines désignations pour le respect des quotas affectés aux femmes et au genre.


Pour le directeur des Opérations de la CENI, Etienne Soropogui, «nonobstant quelques difficultés rencontrées, 91,49% des membres des démembrements ont été installés dans les 33 préfectures, 5 communes et 305 sous-préfectures du pays».


Ainsi, la CENI félicite tous les démembrements ayant leurs membres entièrement installés, et invite les structures qui n’ont pas encore terminé avec les listes consensuelles, à faire preuve d’esprit d’ouverture et de concertation pour désigner rapidement la totalité des membres dans le reste des démembrements concernés.


AGP/20/04/016 TB/KS/ST

 
Publireportage :

Le tarif national de Guinée chez Cellcom


Conakry, 05 mai (AGP)- Nous avons pensé à ce qui nous réunit, ce qui nous lie, ce qui fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui, en tant qu’être humain dans la nature, en tant que citoyen d’une même nation. Nous avons pensé à nos mœurs et traditions, nous avons trouvé une solution unique…qui rassemble.





Cellcom, ouvre la porte vers de nouveaux horizons, pour un monde plus facile et économique, avec Cellcom 6yli l’abonné adopte de nouvelles habitudes.





Désormais, l’abonné Cellcom ne se soucie plus de la destination de son appel, de la personne à appeler. Avec Cellcom 6yli la facturation est unique vers tous les opérateurs partout en Guinée.





Pourquoi Cellcom 6yli ?





La facturation nationale dénommée Cellcom 6yli vient de loin, 6yli qui est le nom de l’éléphant en dialecte soussou, l’éléphant qui représente l’un des symboles en Guinée, le nom de l’équipe nationale, et aussi le nom de la première monnaie guinéenne. Cette facturation porte le nom 6yli pour la force de l’éléphant, sa familiarité, son esprit de leader, sa stabilité, et sa façon de s’adapter à la savane, au désert et à la forêt. Ce nom est tiré aussi du chiffre 6, le 6 pour la délimitation de la Guinée par 6 pays limitrophes, aussi pour les 6 lettres avec lesquelles le nom de la Guinée est écrit, le 6 pour sa signification universelle (les 6 côtés du cube, les 6 cordes d’une guitare), Cellcom 6yli est le début d’une nouvelle ère dans la téléphonie.





L’objectif de Cellcom 6yli ?





Cellcom 6yli c’est pour consolider une fois encore notre position de leader dans l’innovation. Cellcom 6yli pour se rapprocher des guinéens en leur offrant l’essentiel… une tarification unique que seul Cellcom peut offrir.


Comment être dans la facturation 6yli ?





Une tarification à 6 GNF vers tous les opérateurs toutes taxes comprises, avec une activation gratuite en composant *661# pour rejoindre le tarif national avec un même but, une même performance et le regard vers un même horizon.


Alors vous n’êtes pas encore un abonné Cellcom ? Vous attendez quoi ? Rejoignez le mouvement! Rejoignez Cellcom !




Cellcom vous offre le meilleur service ! Les meilleurs produits et la meilleure valeur pour votre argent !




Pour plus d’informations et pour profiter de toutes leurs promotions en avant-première, rendez-vous sur leur page Facebook et sur leur site internet:


Facebook Cellcom Guinée: https://www.facebook.com/Cellcomgsm?fref=ts

Site : Internet: http://www.gn.cellcomgsm.com





Cellcom, le N°1 c’est Vous!


AGP/05/05/016 Cellcom/AGP

 
Communiqué de presse de la BCRG portant mise en circulation d’une nouvelle coupure de vingt mille (20.000 GNF) francs guinéens


La Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) a l’agréable plaisir de porter à la connaissance du public de la mise en circulation à compter du Lundi 11 mai 2015, d’une nouvelle coupure de 20.000 francs guinéens, destinée à faciliter les transactions commerciales de gros montants.

Ce nouveau billet de vingt mille (20.000) francs guinéens est dimensionnés suivant les nouvelles normes en vigueur et revêtu d’éléments de sécurité de dernière génération

 Aspect et thématique
Le design, les motifs et la texture du nouveau billet mettent en avant la modernité et l’ouverture de la Guinée vers le monde. Cette ouverture est symbolisée par deux (02) pigeons prenant leur envol.

Au recto, le nouveau billet met en valeur la femme guinéenne et consacre ainsi la place centrale qu’elle occupe dans la vie économique de notre pays.

Au verso, le barrage hydroélectrique de Kaléta, pour marquer le désir de notre pays d’assurer son autosuffisance énergétique afin d’amorcer son émergence économique.

Ce billet de GNF 20.000, assez moderne et sécurisé, est recouvert d’un vernis protecteur au recto/verso, le rendant plus résistant et plus durable.

Pour la première fois, des signes de reconnaissance pour les malvoyants y sont intégrés au recto, bordure inférieure gauche.

 Sécurité
Ce billet de GNF 20.000 comporte des signes de sécurité améliorés, modernes, visibles et non visibles qui le protègent de la contrefaçon.
Conakry, le 22 avril 2015

La Banque Centrale
________________________________________________________________
Boite Postale N° 692- Conakry- Téléphone (+224) 664 77 77 77-E-mail : secrétariat.gouv@bcrg-guinee.org
Site Web : www.bcrg-guinee.org/12 Boulevard du Commerce C/Kaloum



 
Page Noire :

Dr Thierno Madjiou Sow de l’OGDH n’est plus!


Koubia, 12 nov (AGP)- C’est avec tristesse que la section de l’Organisation Guinéenne de Défense des Droits de l'Homme et du Citoyen (OGDH) de Koubia a appris, jeudi, 12 novembre 2015, la disparition de son président, Dr Thierno Madjiou Sow.


Le président de la section OGDH de Koubia, Alpha Koubia Diallo, président du Conseil Préfectoral des Organisations de la Société Civile, témoigne :





Sa dernière mission à l’intérieur du pays remonte à 2012 dans les préfectures de Koubia et de Télémélé pour former des para juristes en compagnie de


Souleymane Bah, membre fondateur de l’ONG et de maitre Hamidou Barry avocat à la Cour.





Koubia les 19, 20 et 21 avril 2012 ; Télémélé les 24, 25 et 26 avril 2012. C’est la dernière mission de Thierno Madjiou Sow à l’intérieur du pays.





Créée en 1990, l’OGDH a attendu jusqu’en 1995 pour avoir son agrément avec le régime de feu Général Lansana Conté.





La Section OGDH de Koubia présente ses condoléances à la famille du disparu et à l’ensemble des membres de l’ONG.


AGP/12/11/015 MAD/ST

 
Sport-foot/ La Guinée désormais autorisée par la CAF à rejouer ses matches à domicile


Conakry, 04 jan (AGP)- La République de Guinée désormais autorisée par la Confédération Africaine de Football (CAF), à rejouer ses matches à domicile. C’est du moins ce qu’indique une lettre du secrétaire général de l’institution footballistique africaine, Hicham El- Amrani, adressée lundi, 04 janvier 2016, au président de la Fédération Guinéenne de Football (FGF), Salifou Camara, informant celui-ci, de la levée officielle de l’interdiction de jouer à domicile les matchs des équipes nationales guinéennes.





Une décision qui fait suite à l’annonce de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) le 29 décembre 2015, confirmant officiellement que la Guinée est dorénavant déclarée sans Ebola.





A rappeler, que depuis le mois d'août 2014, les équipes nationales guinéennes ont été obligées de délocaliser leurs rencontres internationales au Maroc ou au Mali, à cause de l'épidémie d’Ebola.


AGP/04/01/016 MKC/KZ/ST

 
Guinée/L’Opposition politique appelle à des «journées ville morte» : le gouverneur de Conakry rassure ses concitoyens


Conakry, 30 mars (AGP)- Le gouverneur de la Ville de Conakry, Général Mathurin Bangoura a rassuré, mardi, 29 mars 2016, les citoyens de sa ville, de vaquer librement à leurs activités habituelles et que toutes les dispositions sont prises pour leur sécurité.





Cette assurance, donnée à travers une déclaration rendue publique, mardi à Conakry, vient en réaction à l’appel de «ville morte» lancé par l’Opposition Républicaine guinéenne pour les journées du mercredi, 30 et jeudi, 31 mars.





Nous vous proposons le contenu de cette déclaration :





«Citoyennes et citoyens de la ville de Conakry,





Nous suivons depuis quelques jours sur les ondes des Radios privées et sur la presse en ligne, l’appel d’un groupe de partis politiques de l’Opposition, invitant les populations à observer des journées dites ville morte, les mercredi, 30 et jeudi, 31 mars 2016.





Citoyennes et citoyens de Conakry,





Je vous invite à rester confiants et sereins et vous demande de continuer à vaquer librement à vos activités habituelles. Toutes les dispositions sont prises pour la sécurité de tous.





Notre préoccupation à ce jour est de contribuer à l’assainissement de la ville, à la sécurité et au renforcement de la cohésion sociale entre les citoyens.





J’invite les acteurs politiques au dialogue et à l’apaisement.





Vive la paix !


Vive l’unité nationale !


Je vous remercie».


AGP/30/03/016 MYS/KS/ST

 
AVIS DE RECRUTEMENT DE LA BANQUE CENTRALE DE LA REPUBLIQUE DE GUINEE (BCRG)



Conakry le --------------

REPUBLIQUE DE GUINEE
_________
BANQUE CENTRALE
____________
AVIS DE RECRUTEMENT

La Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) est une Institution dont l’objectif principal est d’assurer la stabilité des prix et de promouvoir un système financier viable pour une croissance économique saine et durable.
Dans le cadre du renforcement de ses effectifs, elle lance un appel à candidature pour le recrutement de cinq (5) agents dont :
 Un (1) Gestionnaire Comptable ;
 Un (1) Gestionnaire des Ressources Humaines ;
 Un (1) Juriste ;
 Deux (2) Risk Managers.
Les informations relatives à ces postes sont indiquées sur les fiches descriptives de postes disponibles sur le site internet de la BCRG (www.bcrg-guinée.org) ainsi que sur le site www.guinee news.org
Conditions de participation
Pour participer à ce concours, les candidats doivent remplir les conditions
ci-dessous :
 Etre de nationalité guinéenne ;
 Etre âgé de 21 ans révolus au moins et de 35 ans au plus au 31 décembre 2014 ;
 Jouir de ses droits civils et civiques.
Pièces à fournir
Les dossiers de candidatures doivent comprendre :
 Une lettre de motivation manuscrite du candidat à l’adresse de M. le Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée ;
 Un CV ;
 Le formulaire de candidature (à télécharger sur le site internet de la BCRG) dûment rempli et signé
Les dossiers de candidature doivent être déposés, sous-plis fermé, au Secrétariat Central du Siège de la BCRG à Conakry, ou dans les différentes Agences BCRG de Boké, Kindia, Labé, Kankan et N’Zérékoré.
L’enveloppe doit porter, selon le poste sollicité, la référence indiquée sur la fiche descriptive du poste.
Les dossiers de candidature peuvent également être transmis par courrier électronique sous format Word ou PDF, à l’adresse recrutement @bcrg-guinee.org en indiquant comme l’objet la référence du poste sollicité.
La date limite de dépôt est fixée au mardi 30 décembre 2014 à 15heures précise.
NB : 1°) La Banque Centrale se réserve le droit de vérifier l’authenticité de toutes les informations fournies par les candidats ;
2°) Toute forme de recommandation, de qui que ce soit, entraine l’élimination pure et simple de la candidature de l’intéressé.

La BANQUE CENTRALE DE
LA REPUBLIQUE DE GUINEE







FICHE DESCRIPTIVE DE POSTE
Réf : DSJO_J_2014
Titre du Poste : Juriste
Grade : Agent d’Encadrement
Type de Contrat : CDI
Supérieur hiérarchique direct : Chef du Service Juridique de la DSJO
Mission du poste : au sein de la Direction des Services juridiques et de l’Organisation (DSJO), le titulaire du poste aura pour mission d’appuyer le Chef du Service Juridique dans l’étude, le traitement et le suivi des dossiers contentieux intéressant la BCRG et dans la formulation des avis à l’attention du Cabinet ainsi qu’à celles des différents départements de l’Institution.
Principales tâches : au titre de sa mission, il aura principalement pour tâches :
 Le traitement des questions juridiques relatives aux comptes tenus par la BCRG, aux opérations bancaires effectuées par celle-ci, tant pour son compte que pour le compte de la clientèle ou de tiers ;
 L’apport de réponses aux consultations juridiques relatives à l’exercice de l’activité bancaire et financière ;
 La prévention des risques juridiques au sein de la BCRG ou dans les relations de celle-ci avec les tiers ;
 Le traitement des questions juridiques relatives aux systèmes et moyens de paiement ;
 Le traitement des questions juridiques relatives à la législation du travail
 L’élaboration ou l’assistance à l’élaboration des dossiers d’appel d’offres, des projets de contrats de droit commun relatifs à la fourniture de biens et / ou services ainsi que de contrats d’acquisition, de cession ou d’échange et autres actifs ;
 L’exercice d’une mission de veille régulière, en examinant l’impact de tout texte législatif ou réglementaire sur l’exercice de l’activité bancaire et financière, ainsi que sur les systèmes et moyens de paiement ;
 La proposition de mise en conformité relative à ces domaines ;
 Le conseil et l’encadrement juridique de tous les projets entrepris par la BCRG…
Compétences attendues : pour exécuter correctement ces tâches, le candidat retenu devra faire preuve de :
 Une connaissance approfondie du droit guinéen des affaires ;
 Une bonne connaissance des aspects juridiques des opérations bancaires ;
 Une très bonne capacité d’analyse et de synthèse ;
 Une excellente qualité rédactionnelle ;
 Une bonne capacité à travailler sous pression et en équipe ;
 Une rigueur, une discrétion et une confidentialité soutenues et remarquables…
Profil recherché : Le candidat devra
 Etre titulaire d’un diplôme d’Etudes Supérieures (écoles de commerce ou universités) de niveau Bac+4 au minimum en Droit Privé, Droit des Affaires ou tout autre domaine similaire ;
 Disposer d’une expérience professionnelle pertinente d’au moins trois (03) ans dans un cabinet d’avocat ou d’expertise juridique ou dans un département juridique d’une entreprise de grande renommée ;
 Avoir une maitrise des logiciels de base (Word, Excel, Powerpoint…)



LA BANQUE CENTRALE DE
LA REPUBILQUE DE GUINEE










FICHE DESCRIPTIVE DE POSTE
Réf DRH GRH_2014
Titre du Poste : Gestionnaire des Ressources Humaines
Grade : Agent d’Encadrement
Type de Contrat : CDI
Supérieur hiérarchique direct : Chef du Service Administration et Planification de la DRH
Mission du poste : au sein de la Direction des Ressources Humaines, le titulaire du poste aura pour mission d’appuyer le Chef du Service Administration et Planification dans le traitement et le suivi des dossiers relatifs à la gestion administrative du personnel, à la gestion des carrières ainsi que la planification des ressources humaines.
Principales tâches : au titre de sa mission, il aura principalement pour tâches :
 La préparation des concours des tests de recrutement ;
 La préparation des travaux annuels de la commission d’Avancement et le suivi de ses recommandations ;
 Le suivi des mouvements du personnel
 La planification, l’exécution et le suivi des congés du personnel
 La tenue des statistiques du personnel ;
 La création et la mise à jour des dossiers du personnel ;
 L’examen des dossiers relatifs aux doléances et réclamations du personnel ;
 La participation à la réforme de la gestion des ressources humaines, notamment à la mise œuvre du schéma directeur des ressources humaines ;
 La réalisation de divers notes et études techniques permettant d’optimiser la gestion des ressources humaines…
Compétences attendues : pour exécuter correctement ces tâches, le candidat retenu devra faire preuve de :
 Une connaissance approfondie des politiques et procédures de gestion des ressources humaines ;
 Une très bonne connaissance de la législation guinéenne du travail
 Une bonne connaissance des principes d’organisation ;
 Une bonne capacité d’analyse et de synthèse ;
 Une excellente qualité rédactionnelle ;
 Une bonne qualité d’écoute et une grande capacité à communiquer
 Une rigueur, une discrétion et une confidentialité très remarquables soutenues…
Profil recherché : Le candidat devra
 Etre titulaire d’un diplôme d’Etudes Supérieures (écoles de commerce ou universités ) de niveau Bac+4 au minimum en gestion des ressources humaines, administration des affaires , Gestion, Droit ou tout autre domaine similaire ;
 Disposer d’une expérience professionnelle pertinente d’au moins trois (03) ans en gestion des ressources humaines ou en Droit Social ;
 Avoir une bonne maitrise des logiciels de base (Word, Excel, Powerpoint…)



LA BANQUE CENTRALE DE
LA REPUBILQUE DE GUINEE











FICHE DESCRIPTIVE DE POSTE
Réf DRH_ GC_2014
Titre du Poste : Gestionnaire Comptable
Grade : Agent d’Encadrement
Type de Contrat : CDI
Supérieur hiérarchique direct : Chef du Service Paie de la DRH
Mission du poste : au sein de la Direction des Ressources Humaines, le titulaire du poste aura pour mission d’appuyer le Chef du Service Paie dans l’ordonnancement des traitements et pensions du personnel de la Banque Centrale.
Principales tâches : au titre de sa mission, il aura principalement pour tâches :
 Le traitement et l’engagement des états de salaires et primes hors salaires du personnel et assimilés ;
 L’enregistrement des écritures comptables relatives à la paie,
 La fourniture par courrier des explications relatives à la paie ;
 Le traitement et l’engagement des états de paiement des factures prestataires de services relatives à la couverture sanitaire du personnel
 La préparation, le suivi et le contrôle de l’exécution du budget de la DRH ;
 Le traitement et le suivi des avances sur salaire octroyées au personnel
 L’engagement des diverses dépenses liées à la gestion du personnel
 L’examen des divers dossiers relatifs à la rémunération du personnel et assimilés…
Compétences attendues : pour exécuter correctement ces tâches, le candidat retenu devra faire preuve de :
 Une connaissance approfondie des procédures de paie conformément à la législation guinéenne du travail
 Une capacité à lire et à analyser les écritures comptables relatives à la paie
 Une bonne maitrise de la comptabilité des charges du personnel ;
 Une bonne maitrise des applications comptables (Oracle Business Solution, Sage…) ;
 Une bonne connaissance du contrôle comptable
 Une bonne connaissance des opérations bancaires ;

 Une rigueur, une discrétion et une confidentialité très remarquables et soutenues…
Profil recherché : Le candidat devra
 Etre titulaire d’un diplôme d’Etudes Supérieures (écoles de commerce ou universités) de niveau Bac+4 au minimum en Sciences Comptables, gestion, administration des affaires, Gestion, des ressources humaines ou tout autre domaine similaire
 Disposer d’une expérience professionnelle pertinente d’au moins trois (03) ans dans le domaine de la comptabilité ou de la paie ;
 Avoir une maitrise des logiciels de base (Word, Excel, Powerpoint…)



LA BANQUE CENTRALE DE
LA REPUBILQUE DE GUINEE












FICHE DESCRIPTIVE DE POSTE
Réf :DGCP _RM_2014
Titre du Poste : Risk Manager
Grade : Agent d’Encadrement
Type de Contrat : CDI
Supérieur hiérarchique direct : Risk Manager des Directions
Mission du poste : au sein de la Direction Générale du contrôle permanent, le titulaire du poste aura pour mission d’appuyer le Risk Manager de la Direction concernée dans le contrôle de deuxième niveau auprès des opérationnels dans le but de veiller à la régularité et à la conformité des opérations avec les procédures de la BCRG et ainsi contribuer à la fiabilité des informations financières et comptables de l’Institution.
Principales tâches : au titre de sa mission, il aura principalement pour tâches :
 L’intervention par des contrôles à caractères comptable, financier et procédural et dans le suivi des états de justification des soldes ;
 Le contrôle des opérations et des situations comptables des services opérationnels…
Compétences attendues : pour exécuter correctement ces tâches, le candidat retenu devra faire preuve de :
 Une connaissance approfondie des procédures de contrôle interne ;
 Une très bonne connaissance des opérations comptables et financières ;
 Une bonne connaissance de l’environnement bancaire
 Une très bonne qualité rédactionnelle ;
 Une rigueur, une discrétion et une confidentialité soutenues et remarquables …
Profil recherché : Le candidat devra :
 Etre titulaire d’un diplôme d’Etudes Supérieures (écoles de commerce ou universités) de niveau Bac+4 au minimum en Audits et Contrôle de Gestion, Sciences comptables, Gestion, Administration des Affaires ou tout autre domaine similaire
 Disposer d’une expérience professionnelle pertinente d’au moins trois (03) ans en Audit interne ou en contrôle de gestion;
 Avoir une bonne maitrise des logiciels de base (Word, Excel, Powerpoint…)
LA BANQUE CENTRALE DE LA REPUBILQUE DE GUINEE

 
Publireportage :

Remise de certificats aux heureux gagnants de la campagne «Back to School» de Cellcom Guinée


Conakry, 15 jan (AGP)- La société de téléphonie mobile, Cellcom Guinée, a remis, jeudi, 14 janvier 2016, des certificats aux 12 heureux gagnants de la campagne «Back to School» ou «Recharge ton avenir», leur permettant de suivre des cours d’Anglais et d’Informatique dans deux institutions d’Enseignement supérieur.





La cérémonie s’est déroulée en présence, du directeur fondateur du CELPS, Idrissu Mumini Dimbie, du directeur des Etudes de l’IPM, Ibrahima Diogo Baldé et de nombreux journalistes.





Ces deux institutions d’enseignement professionnel choisis par Cellcom auront en charge chacune la formation de 6 gagnants, pour une durée d’un (01) an.





Quelques gagnants présents à cette cérémonie ont livré leurs sentiments et leurs choix dans les deux filières. Il s’agit successivement de Mlle Gnalén Camara étudiante à la Faculté de Droit de l’Université Koffi Annan, de Mlle Mabinti Bangoura. Ces deux ont choisi de suivre les cours d’Informatique à l’IPM.





Quant à Honoré Kamano et Mamadou Mouctar Diallo, ils ont choisi les cours d’Anglais au CELPS.





Dans sa communication, le directeur du Marketing de Cellcom, Asher Thiery Alonne a informé, que cette campagne qui a connu son épilogue, est a été réalisée en concomitance avec la distribution de 2.000 kits scolaires dans certaines familles d’abonnés Cellcom.





A rappeler, que cette campagne a débuté depuis le mois de novembre 2015. Les autres campagnes Cellcom, comme «Football Académie et Cellcom Milliardaire» se poursuivent pour le bonheur des abonnés, a indiqué le directeur du Marketing de Cellcom.


AGP/15/01/016 AKT/ST

 
Création au ministère de l’Energie de sociétés anonymes en lieu et place de EDG et de la SEEG


Conakry, 13 jan (AGP)- Le ministre d’Etat de l’Energie et de l’Environnement, Elhadj Papa Koly Kourouma a, dans un arrêté rendu public mardi, 11 janvier, créé des Sociétés anonymes à participation publique en lieu et place de Electricité de Guinée (EDG) et de la Société d’Exploitation des Eaux de Guinée (SEEG).

Ledit arrêté précise que ce changement a pour objet, d’arrêter la dégradation des services publics d’électricité et de l’eau et d’améliorer progressivement leurs performances techniques, commerciales et financières en vue d’assurer une meilleure desserte de la population pour une période transitoire.
AGP/13/1/011 CM/ST

 
ALLOCUTION DE SON EXCELLENCE
MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE


A L’OCCASION DE L’AN 56 DE L’INDEPENDANCE

Guinéennes, Guinéens,

Ce 2 octobre 2014, 56ème Anniversaire de l’Indépendance de notre pays, se déroule dans un contexte particulièrement difficile pour nos populations. J’ai décidé que les festivités commémoratives qui devraient se dérouler à Mamou soient reportées à une date plus propice. Notre peuple fait face à une grande épidémie qui touche certains de nos pays voisins et qui est aujourd’hui qualifiée de menace mondiale par la communauté internationale.

C’est la ville de Mamou qui sera le moment venu le point de convergence de l’ensemble des Guinéens pour cette indépendance ô combien historique que nous célébrerons très prochainement.

Au regard de ses immenses potentialités agro-pastorales et touristiques, cette région s’affirme comme un grand pôle économique en pleine évolution dans le vaste espace du Foutah, et un acteur majeur dans la construction d’un État capable de relever les défis du futur.





 
Patrimoine immobilier de l’Etat: l’UFDG promet de dresser sa liste



www.agpguinee.com /26/5/2014 Conakry- ‘‘le Président  de L'UFDG Cellou Dalein Diallo a acheté sa maison et c’est la Société Générale des Banques en Guinée (SGBG) qui lui avait fait à l’époque un crédit et je vous apprends qu’il a fini de payer cette maison’’ c’est en ces termes que le vice-président de l’UFDG s’est expliqué samedi devant ses militants suite à la publication par l’agent judiciaire de l’Etat de la liste du patrimoine immobilier de l’Etat, incriminant son leader, a appris Afrinews.org

‘’Les gens ont acheté les terrains dans les règles de l’art. Pourquoi l’agent judiciaire de l’Etat a oublié la SIG (ndlr, allusion faite aux militants du parti au pouvoir qui habitent sur les lieux). Maintenant tout le monde doit se justifier même Alhassane Condé (ndlr, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation) qui est à Kipé doit être sur la liste et se justifier’’ affirme t-il.

Faute de quoi, menace le président du groupe parlementaire de l’UFDG ‘’la boîte à pandore est ouverte, nous allons mettre une commission en place et faire la liste et remettre à M. Goureissy sow (ndlr, agent judiciaire de l’Etat)’’ a joute t-il.

Deux leaders politiques guinéens à savoir Sidya Touré de l’UFR et Cellou Dalein Diallo de l’UFDG figurent sur la liste publiée en début de semaine dernière par l’agent judiciaire de l’Etat. Les deux anciens premier ministres du feu Général Lansana Conté affirment avoir acquis leur villa dans la légalité et disent détenir les documents justificatifs.

SOURCES: Afrinews

 
Siguiri : le chef de l’Etat fait un don de 100.000.000 GNF pour les travaux de reconstruction de la Grande Mosquée de la préfecture


Siguiri, 4 août (AGP)- Le président de la République, chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé vient de donner 100.000.000 GNF pour les travaux de reconstruction de la Grande Mosquée de la préfecture de Siguiri, a rapporté le correspondant de l’AGP sur place.

En recevant ce don des mains du secrétaire général chargé des Affaires Administratives de la préfecture, le grand Imam, Elhadj Sory Magassouba et les sages de la localité ont d’abord remercié le donateur avant de faire des prières pour sa santé et le triomphe de ses idéaux de paix et de changement en Guinée.

Cette Mosquée, rappelle-t-on, dont la pose de la première pierre a eu lieu jeudi, 11 novembre 2004, encore en chantier, a un coût total de réalisation estimé à 3,5 milliards GNF et mesure 50m de long sur 30m de largeur, précise-t-on à la Ligue Islamique Préfectorale (LIP).

Depuis, des sacrifices consentis ont permis de réaliser 25% du volume des travaux de reconstruction de cette Mosquée.

‘’Ce don arrive a point nommé car, il y a longtemps que ce chantier était arrêté faute de moyens financiers’’, a dit un des sages de la localité.
AGP/4/8/011 ADC/CFS/AB/ST

 
AVIS D’APPEL D’OFFRES DE LA BANQUE CENTRALE DE LA REPUBLIQUE DE GUINEE


Dans le cadre de l’exécution de son programme budgétaire 2015, la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) exprime des besoins parmi lesquels figure l’acquisition de cartouches d’encre pour imprimantes.
Le financement est assuré sur les ressources propres de la BCRG.

A cet effet, la Banque Centrale de la République de Guinée lance le présent appel d’offres et invite toutes les entreprises établies régulièrement en République de Guinée à y répondre en présentant leur soumission.

L’appel d’offres a pour objet la livraison à la Banque Centrale de cartouches d’encre pour imprimantes tels que décrit dans le présent cahier.

L’ensemble des prestations fera l’objet d’un lot unique.

- Lot unique : fourniture de cartouches d’encre pour imprimantes
La consultation est ouverte à toutes les sociétés spécialisées, petites et moyennes entreprises (PME), immatriculées au Registre du Commerce et du Crédit Mobilier (RCCM), ayant au moins trois (3) ans d’expérience dans la fourniture de cartouches d’encre pour imprimantes et localement installées en République de Guinée conformément aux Actes uniformes de l’OHADA.

Le dossier d’appel d’offres, rédigé en langue française, pourra être obtenu auprès de la Direction de la logistique de la BCRG contre paiement par chèque barré émis à l’ordre de la BCRG d’une somme de GNF 1.000.000 (un million de francs guinéens) non remboursable.

Les offres devront être présentées en quatre (4) exemplaires, dont un original et trois (3) copies, le tout rédigé en français dans une enveloppe anonyme et déposé au Secrétariat de la Direction de la logistique (BCRG 2ème étage, porte 236) au plus tard le 23 avril 2015 avant 16 heures, date limite de dépôt des offres.

Les soumissionnaires demeureront engagés par leurs offres jusqu’à quatre vingt dix (90) jours, à compter de la date limite et remise des offres.

Les offres seront ouvertes en séance publique le 24 avril 2015 par une commission de la Banque centrale mandatée à cet effet.

Les candidats devront strictement se conformer aux règlements d’appel d’offres joints au dossier sous peine de voir leur offre purement et simplement rejetée.

LA BANQUE CENTRALE

 
Communiqué de presse de la Banque Centrale de la République de Guinée


La trente unième (31ème ) séance du Marché Interbancaire des Changes (MIC) de l’année 2014 s’est tenue à la Banque Centrale le jeudi 31 juillet 2014 de 09h 10 à 09h 35.

La séance a réuni la BCRG et douze (12) banques sur les quinze (15) de la place en activité.

Le cours moyen pondéré résultant des transactions s’est établi à :

1 USD = 6 859, 6590 GNF.

Ce cours servira de taux de référence aux transactions bancaires jusqu’à la tenue de la prochaine séance qui aura lieu dans les locaux de la BCRG.

La Banque Centrale remercie les participants pour leur contribution au bon déroulement de la séance.
La Banque Centrale
________________________________________________________________
Boite Postale N° 692- Conakry- Téléphone (+224) 30 41 26 51 ; (+224) 30 41 48 98 Télex : 22 225 BAREG- GE

 
Page noire: Le correspondant préfectoral de l’AGP et de la radio nationale à Kindia n’est plus


Conakry, 19 avr (AGP)- Le correspondant préfectoral de l’Agence Guinéenne de Presse (AGP) et de la Radio Nationale de Kindia, Ousmane Touré est décédé ce mercredi, 17 avril 2013 à l’hôpital Ignace Deen à Conakry suite à une longue maladie.

Il est correspondant depuis plus de 30 ans et était aussi le deuxième vice maire de la Commune Urbaine (CU) de Kindia.

Son inhumation a eu lieu le même mercredi à Kindia après la prière de 16 heures.

A signaler qu’une forte délégation du ministère de la Communication conduite par le directeur général de l’AGP, Nètè Sovogui a pris part à Kindia à la cérémonie funèbre et a présenté à la famille éplorée les condoléances du département et de tout le personnel affligé.
AGP/19/4/013 MCK/FDF/AB/ST

 
Coopération/ Espoir de voir la compagnie Ethiopian Air Line reprendre ses services en Guinée


Conakry, 11 avril (AGP)- A la faveur de la visite d’Etat et d’amitié du premier ministre de la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie en République de Guinée, Hailemariam Desalen Boshe, la représentante de la Compagnie Ethiopian Air Line en Guinée, Mme Oumou Diallo a exprimé, dimanche, 10 avril 2016, son espoir de voir sa compagnie reprendre ses services en Guinée.


Elle a fait cette annonce lors du passage du président de la République, Pr Alpha Condé et du premier ministre éthiopien à la Blue zone de Kaloum à Conakry.


La représentante de la Compagnie Ethiopian en Guinée a déclaré, qu’elle est satisfaite de la visite, en terre guinéenne, du premier ministre de la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie qui montre un engagement des deux gouvernements à rehausser leurs relations d’amitié et de coopération.


«La reprise des activités de cette Compagnie dans notre pays sera un moyen pour faciliter les échanges entre les acteurs économiques des deux pays. A part la compagnie aérienne, c’est un pays qui est en train de se développer. Cette délégation n’est pas là simplement pour la compagnie aérienne», a noté Mme Oumou Diallo.


Selon elle, lorsque cette compagnie a commencé en Guinée, elle n’avait que 20 et quelques destinations et, aujourd’hui, elle a plus de 80 et quelques destinations avec 100 appareils.


Elle a ajouté, que cette visite d’Etat est aussi une opportunité pour valoriser plusieurs domaines de coopération entre les deux pays.


AGP/11/04/016 MKC/CM/AND/ST

 
«La Guinée est le seul pays en Afrique qui consacre un mois entier à la cause de l’enfant», dixit la Directrice nationale adjointe de l’Enfance


Conakry, 6 juin (AGP)- La Directrice Nationale Adjointe de l’Enfance (DNAE), Mme Touré Tiranké Kaba, dénotant la préoccupation du gouvernement guinéen à l’égard des enfants, a indiqué à l’AGP, vendredi, 6 juin, que «la Guinée est le seul pays en Afrique à consacrer tout un mois à la célébration de la cause de cette couche vulnérable».

Selon la DNAE, le thème retenu cette année pour la célébration du 16 juin, Journée commémorant le massacre des enfants de Soweto en 1976, en Afrique du Sud, est, «Une éducation de qualité, gratuite, obligatoire et adoptée pour tous les enfants d’Afrique».

En Guinée, le taux d’éducation préscolaire est de 11,8%, ce qui en fait un défi à relever pour les responsables du Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance (MASPFE).

A cet effet, Mme Touré Tiranké dira, que ‘’cette année, sa Direction dans son plan d’action prioritaire, cherche à redynamiser les 450 Centres de formations pour les éducateurs, dont seulement 30% sont fonctionnels sur toute l’étendue du territoire national’’. Des Centres où la pédagogie est différente de celle des écoles primaires, a-t-elle ajouté.

Pour elle, malgré l’éclosion des écoles maternelles privées, la Guinée ne dispose, à ce jour, que de deux écoles maternelles publiques à savoir, celles du 2 Octobre, dans la commune de Kaloum et celle de Jean Paul 2 à Taouyah, dans la commune de Ratoma. A cela, s’ajoute le fait que les Centres d’encadrements communautaires ne répondent plus aux attentes des responsables.

Face à cela, la directrice a plaidé pour l’augmentation substantielle du nombre des écoles maternelles publiques, avant de solliciter également, la prise en charge par le gouvernement, avec le concours de ses partenaires, des éducatrices qui étaient au compte des communautés,
AGP/6/06/014 AKT/JPO/ST

 
Mandiana: Les femmes leaders des Association également à l'école du planning familial


Formation de 20 femmes leaders des groupements/ associations et autres personnes en Planification familiale et lutte contre le mariage précoce.

Cette formation vise à : - identifier les grossesses à risques; - définir les concepts Planification familiale; - contraception et espacement de naissance.

 
Publireportage: Seulement 4 GNF par seconde vers tous les opérateurs


 
Afrique/ Des journalistes d’Agences de presse outillés en techniques de ‘’Visibilité dans les moteurs de recherche’’


Rabat (Maroc), 21 avril (AGP)- Dix-sept (17) journalistes, venus des Agences de presse africaines sont depuis lundi, 20 avril 2015, en formation sur ‘’le Journalisme web’’ à Rabat au Maroc, rapporte l’envoyé spécial de l’AGP.

Pour le compte de la journée de mardi, 21 avril, ils ont été outillés en technique de création de site web, fait la connaissance de l‘’historique et le fonctionnement des moteurs de recherche, l’Optimisation pour les Moteurs de Recherche ou Search Engine Optimisation (SEO), l’acquisition du vocabulaire du ‘’référenceur’’ chargé du référencement), la démarche SEO et les quatre (04) axes d’optimisation de référencement naturel.

Il a été aussi question d’apprendre comment créer un lien entre son site, les moteurs de recherche et d’autres sites web pour une large visibilité.

Des sous thèmes qui ont suscité plusieurs questions de compréhension chez les journalistes participants.

A rappeler, que cet atelier de formation, organisé par la Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines (FAAPA) en collaboration avec l’Agence Marocaine de Presse (MAP), a pour objectif, de permettre aux participants de comprendre les contraintes de l’écriture pour le web, maitriser les techniques de SEO, identifier les opportunités de fidélisation et de développement de la visibilité sur le web grâce aux médias sociaux (twitter, Facebook…).

Les travaux se poursuivent au Centre Africain de Formation pour les Journalistes (CAFJ) dans les installations de l’Agence Marocaine de Presse (MAP), à Rabat au Maroc.
AGP/21/04/015 ST

 
Présidentielle 2010 : 2ème tour - Le président de la Transition a voté dans son quartier résidentiel de Boulbinet


Conakry, 7 nov (AGP)- Le président de la République par intérim, président de la Transition, Général Sékouba Konaté, s’est acquitté tôt ce matin de son devoir civique au bureau de vote du collège Boulbinet 2 dans son quartier résidentiel de Boulbinet dans la commune de Kaloum où il s’est fait recensé.

Les deux candidats se sont également acquittés de leur devoir civique, l’un Cellou Dalein Diallo dans son quartier résidentiel à Dixinn dans la commune du même nom et l’autre, le Pr Alpha Condé dans son quartier résidentiel de Mafanco dans la commune de Matam.
AGP/7/11/010 AB/ST

 
Guinée : la Haute Autorité de la Communication en deuil, Alpha Kabinet Keita n’est plus !


Conakry, 27 sept (AGP)- Alpha Kabinet Keita, journaliste, commissaire à la Haute Autorité de la Communication n’est plus ! Il est décédé mardi, 27 septembre 2016, aux environs de 13 heures TU, à l’Hôpital Ignace Deen de Conakry, où il s’était rendu pour une consultation.

Le défunt, représentant l’Association des Journalistes de Guinée (AJG) à la Haute Autorité de la Communication (HAC), est né en 1947 dans la sous-préfecture de Doko, préfecture de Siguiri, en Haute Guinée. Il est de la Promotion Fidel Castro Ruz, sortie en 1974 de l’Université Juluis Nyerere de Kankan.




Il fut successivement Rédacteur en Chef du journal parlé de la Radio Nationale, directeur général de la Radio Rurale de Guinée (RRG), directeur général de la Radiodiffusion Télévision Guinéenne (RTG), directeur national des Services de l’Information et directeur du Bureau d’Etudes et de Stratégie au Ministère de la Communication.

Selon l’avis de décès de la HAC, les obsèques du regretté auront lieu, vendredi, 30 septembre :



  • 10 heures : levée du corps à l’hôpital Ignace Deen ;

  • 10h 30mn exposition du corps dans la salle du Palais 25 Août, Cité des Nations, siège de la HAC ;

  • 10h 30 - 12h recueillement et hommages au défunt par ses parents, collaborateurs et amis.

  • 12h 10 départ pour la Mosquée Fayçal : prière et inhumation.



Que la terre de Guinée qu’il a tant aimée et servie lui soit légère. Amen !

AGP/27/09/016 AND/ST

 
26 mars 1984 - 26 mars 2016 : il y a 32 ans que le premier président de la Guinée indépendante, Ahmed Sékou Touré, est décédé à l’âge de 62 ans -

Une Synthèse de Sékou Traoré


Conakry, 25 mars (AGP)- Le premier président de la République de Guinée, Ahmed Sékou Touré, né le 09 janvier 1922, à Faranah en Haute Guinée, est mort le 26 mars 1984, à l’âge de 62 ans, dans une clinique de Cleveland aux Etats Unis d’Amérique, des suites de maladie. Il est resté à la tête de son pays du 02 octobre 1958, date de l'Indépendance obtenue de la France, jusqu’en 1984.





«Avant l'indépendance, Sékou Touré travaillait pour les services postaux (PTT) sans pouvoir accéder aux postes de responsabilités auxquels il aspirait, parce que bloqué dans son ascension professionnelle. Il reste simple responsable des postes, et s'investit dans le syndicalisme en devenant un des meneurs de la jeune génération guinéenne.





En 1945, il devient le secrétaire général du syndicat des postiers. Il participe à la fondation du Parti Démocratique de Guinée, antenne locale du Rassemblement Démocratique Africain (RDA), parti agissant pour la décolonisation de l'Afrique.





En 1956, il organise l’Union Générale des Travailleurs d’Afrique Noire (UGTAN), une Centrale syndicale commune pour l'Afrique-Occidentale française.





Il est un des dirigeants du RDA, travaillant étroitement avec son futur rival, Félix Houphouët-Boigny, qui devint en 1960 le président de la Côte d'Ivoire. En 1956, il est élu député de la Guinée à l'Assemblée Nationale française et maire de Conakry sous la bannière du RDA, positions qu'il utilise pour lancer des critiques pointues du régime colonial.





La métropole française est en pleine discussion sur la décolonisation qui s'annonce. C’est dans ce cadre que le président de la République Française, Général De Gaulle a entrepris un périple qui le conduira à Conakry pour défendre son Accord de communauté entre la France et ses colonies. Une visite qui n’a pas tourné en faveur du colonisateur, provoquant du coup un incident.


Pour Général De Gaulle et la France, cet incident organisé à l'instigation de Sékou Touré, lui vaudra une solide rancune de De Gaulle», rappelle-t-on.





Le 28 septembre 1958, les guinéens disent «Non» au Référendum gaulliste et choisissent l'Indépendance Totale, qu'ils obtiennent le 02 octobre 1958 avec Sékou Touré à la tête de la jeune nation.





La Guinée est la seule des colonies africaines de la France à voter pour l'indépendance immédiate plutôt que de continuer une association avec la France, tandis que le reste de l'Afrique francophone choisit l'indépendance deux ans plus tard, en 1960.





«Le refus de la Guinée de s'inscrire dans la coopération française suscite un certain nombre de difficultés pour le jeune Etat guinéen (rapatriement sans rappel des archives souveraines françaises et, surtout, rupture de très nombreux liens économiques).





De 1965 à 1975, il rompt toutes ses relations avec la France, ancienne puissance coloniale. Les frictions entre la France et la Guinée sont fréquentes. Des tentatives de renversement du président guinéen, dont il accuse les autorités françaises, d’être en complicité avec des pays africains.





L'indépendance de la Guinée démarre ainsi sur un conflit de séparation avec la France. En 1958, Sékou Touré refuse de poursuivre un pacte post-colonialiste avec la France, un non-alignement qui froissera le général de Gaulle jusqu'à la fin de son mandat.





Le 25 août 1958, après des visites triomphales à Madagascar, au Congo et en Côte d'Ivoire, le général de Gaulle est froidement reçu par Sékou Touré qui déclare dans son discours ‘’Nous préférons la pauvreté dans la liberté à la richesse dans l’esclavage’’. De Gaulle répond, ‘’l’indépendance est à la disposition de la Guinée..., la métropole en tirera, bien sûr, des conséquences’’.





L'indépendance de la Guinée est vécue comme une humiliation par les politiques français qui se vengent en fermant complètement la porte à la Guinée. Les liens diplomatiques sont définitivement rompus en 1965», explique-t-on.





Feu président Ahmed Sékou Touré va ainsi diriger pendant 26 ans à la tête de son pays (1958-1984). Dans les années 1960, il est le premier président africain à se rendre en visite officielle en République Populaire de Chine, qui apporte des aides financières à la Guinée.





Il a par ailleurs soutenu et accompagné les luttes de libération menées par la totalité des pays africains.





L’Homme politique, pressenti pour diriger l’Organisation de l'Unité Africaine (OUA), décède le 26 mars 1984, à l’âge de 62 ans, dans une clinique de Cleveland aux Etats Unis d’Amérique, suite à un malaise survenu le 25 mars.


AGP/25/03/016 ST/AKD/ST

 
COMMUNIQUÉ DE PRESSE

L’UNFPA reçoit 1 millions de dollars américains du gouvernement du Japon pour améliorer l’accès aux services de santé sexuelle et reproductive en République de Guinée


Conakry, 04 avril (AGP)- Le Fonds des Nations Unies pour la Population, l’UNFPA, areçu1 millions de dollars américains du Gouvernement Japonais pour soutenir les efforts du Gouvernement guinéen dans le cadre du relèvement du système de santé, notamment l’amélioration de l’accès des populations aux services de santé sexuelle et reproductive.





L’UNFPA est une des organisations internationales du Système des Nations Unies qui a fortement soutenu le gouvernement guinéen à travers le Ministère de la santé dans le cadre de la mise en œuvre du plan de relance et de résilience du système de santé post Ebola. L’initiative Mano River Union qui s’est traduite par le déploiement de 68 sages-femmes dans 34 structures de santé situées dans les zones les plus touchées et à la frontière avec le Liberia et la Sierra Leone est l’un des exemples palpables du partenariat UNFPA/Japon/Guinée, à la réponse face à la maladie à Virus Ebola.





La République de Guinée a lutté deux ans durant contre l’épidémie de la maladie à virus Ebola. Cette crise sanitaire a fait plus de 2 500 morts en Guinée (pour 3 800 cas), dont 115 agents de santé. Au-delà des pertes en vies humaines, l’épidémie a eu un important impact socioéconomique et sanitaire dans le pays.





En effet, l’organisation des Etats Généraux de la Santé en mai 2015 a révélé que le système de santé guinéen est caractérisé par (i) une morbidité et mortalité encore élevée en particulier chez les groupes les plus vulnérables y compris le couple mère-enfant, (ii) une couverture insuffisante en service essentiels de santé dont la qualité est parfois douteuse, (iii) une offre de service de santé inefficiente et inéquitable.





C’est dans ce cadre que s’inscrit le partenariat tripartite cité plus haut.Ainsi en 2016, le Japon renouvelle sa confiance dans les interventions de l’UNFPA en matière d’amélioration de l’accès aux services de santé de la reproduction en faveur des populations vulnérables comme il l’avait déjà fait en 2015 à hauteur de 992,908.87$.





Plus spécifiquement, cette assistance financière va renforcer l’accès aux services de santé sexuelle et reproductive incluant la disponibilité des médicaments essentiels, les fournitures des équipements et matériel médicaux, la lutte contre les MGF, la prévention des infections y compris Ebola et le renforcement des ressources humaines notamment en sages -femmes, le système d’information sanitaire et la chaine d’approvisionnement des intrants en santé de la reproduction.





Les 1 millions de dollars américains seront mis en œuvre par l’UNFPA à travers leMinistère de la Santé et couvriront les 3 régions de Labé, Kankan et Nzérékoré.











Pour plus d’informations contacter :





Dr. Kadiatou Sy, - Chargée du programme Santé de la Reproduction UNFPA-Guinée- Tel : 664397408 – Email : sy@unfpa.org





Mme Kaba Mariama Sire - Chargée de la Communication et des Relations Extérieures UNFPA Guinée - Tel : +224664 271118 – E-mail : mkaba@unfpa.org





Mr. Daiki TSUBOI-Chargé de la Coopération Economique à l’ambassade du Japon en Guinée -Tel : +224 664 55 66 49- Email: daiki.tsuboi@mofa.go.jp

 
Le secrétaire général du PDG-RDA, favorable au renforcement des cadres nationaux de concertation, de dialogue politique et social


Conakry, 16 juin (AGP)- Le secrétaire général du Parti Démocratique de Guinée du Rassemblement Démocratique Africain (PDG-RDA), M. Mohamed Touré a animé mardi, 14 juin à la Maison de la Presse à Lansébounyi dans la commune de Matam à Conakry, une conférence de presse au cours de laquelle, il a fait connaître la position de son parti sur la situation politique du pays notamment, la révision de la liste électorale, le processus de réconciliation et la mise en place d’un dialogue national concerté entre les acteurs politiques du la Guinée.

‘’Aujourd’hui dans une situation de sortie de crise qui n’est pas encore entièrement maîtrisée, la nécessité s’impose de nous doter ou de renforcer des cadres nationaux de concertation, de dialogue politique et social, afin de faire face à des questions qui ne sont pas seulement celles de tel ou de tel parti politique mais, celles de toute la Nation ; il ne servira à rien de se focaliser sur des faux débats’’, a déclaré M. Touré indiquant, que ‘’les véritables enjeux se situent ailleurs’’.

Pour lui, il s’agit d’abord de se fixer une échéance précise et réaliste en tenant compte de l’avis des techniciens bien sûr et de la volonté des uns et des autres, de se doter le plus rapidement possible d’un parlement institutionnel sans lequel, on ne peut parler d’un Etat démocratique.

Sur la volonté du chef de l’Etat d’organiser les élections législatives au cours du dernier trimestre de l’année 2011, M. Touré sollicite un cadre concerté et consensuel avec la présence de tous les acteurs impliqués. ‘’Nous en appelons au sens de responsabilité des uns et des autres afin que chacun puisse transcender ses intérêts particuliers et ressentiments et de ne mettre en avant que l’intérêt de la Nation c'est-à-dire, l’organisation des élections libres et transparentes’’, a-t-il souligné.

Le secrétaire général du PDG-RDA a émis le souhait de connaître une grande représentativité des députés de son parti au sein du futur parlement, pour défendre la voix de la défense de l’indépendance politique, du développement économique, du progrès social, de l’intégration sous-régionale et du panafricanisme étant selon lui, le credo du parti.

L’établissement des collectivités décentralisées a-t-il rappelé, doit être un défi pour le pouvoir politique. Pendant la transition, le PDG-RDA avait voulu que les communales et les législatives soient organisées avant la présidentielle, pensant que la co-organisation des communales et des législatives éviterait des dépenses supplémentaires et des dérives découlant des stratégies basées sur l’ethnie.

Pour M. Touré, la réconciliation nationale est un des principaux défis de la nation. Il a fait savoir que lors du 14ème congrès du PDG-RDA tenu les 14 et 15 mai 2010, son parti en avait fait une nécessité.

Il a ainsi demandé, à identifier d’abord certaines problématiques en réunissant des groupes d’hommes pour faire face au processus de réconciliation soutenant que lorsqu’on parle de la réconciliation nationale, qu’il ne s’agit pas des problématiques de la première République, de la deuxième République ainsi que celles nées au cours de la transition et de l’élection présidentielle de 2010 mais qu’il faut se focaliser sur la jeunesse pour réussir cette réconciliation nationale tant souhaitée par tous les guinéens, a-t-il conclu.
AGP/16/6/011 DB/AB/ST

 
La Culture africaine de Guinée en deuil : Papa Yans est décédé vendredi à Conakry !


Conakry, 19 août (AGP)- La Culture africaine de Guinée a perdu un de ses plus grands mécènes, Sékou Yansané, alias Papa Yans pour les intimes, vendredi, 19 août 2016, à l’Hôpital de l’Amitié Sino-guinéenne, sis à Kipé dans la commune de Ratoma à Conakry, par suite d’un arrêt cardiaque, a-t-on appris de source familiale.





Désormais feu Papa Yans, très connu du monde culturel ouest africain, était manager et l’un des fondateurs du célèbre groupe traditionnel «Les Etoiles de Boulbinet».





Il laisse ainsi un grand vide, comme d’autre, mécènes, qui sera difficile à combler.


Que son âme repose en paix Amen !


AGP/19/08/016 AKT/ST

 

Tenue jeudi dernier à Conakry de la 4ème Session ordinaire du Conseil des ministres


Conakry, 14 fév (AGP)- La 4ème Session ordinaire du Conseil des ministres s’est tenue jeudi, 10 février de 12 h à 14h 30 à Conakry, sous la haute présidence du président de la République, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, autour de l’ordre du jour suivant :

1- Message du président de la République
2- Compte rendu de la Session ordinaire du Conseil Interministériel du mardi, 8 février.

• Compte rendu de la Commission Interministérielle chargée d’examiner la situation des barrages routiers
• Compte rendu de la Commission Interministérielle relatif à l’examen des dossiers de certains Hôtels publics et du Centre Médical International (ex hôtel Gbessia).

3- Décisions et Recommandations

4- Divers

Au titre du 1er point relatif au message du président de la République, le chef de l’Etat a invité les membres du Gouvernement à ne jamais oublier que le régime est désormais constitutionnel et non d’exception, le changement au nom duquel Pr Alpha Condé a été élu, appelle une rupture totale d’avec la mal gouvernance.

Les groupes mafieux qui ont presque paralysé les pouvoirs publics d’hier doivent être combattus sans faiblesse. Pour le réussir, l’unité d’action gouvernementale doit demeurer constante.

Tout acte pris par les régimes précédents et contraires à la constitution doit faire l’objet d’un examen rapide afin que la Guinée retrouve assez vite le chemin d’une gouvernance normale.

Le chef de l’Etat a enfin appelé le Gouvernement, à l’accélération des réformes structurelles contenues dans son projet de société approuvé par l’immense majorité des guinéens.

Au titre du 2ème point, il est revenu au premier ministre de faire un compte-rendu détaillé des principales recommandations de la 5ème Session du Conseil Interministériel du mardi, 8 février dernier.

C’est dans ce cadre que les ministres en charge de la Fonction Publique, du Plan, de la Défense, de l’Information, du Contrôle Economique, du Tourisme ont rendu compte de leurs travaux.

Après de fructueux débats, le Conseil des ministres a pris les décisions et recommandations qui suivent :

1- Pour diligenter les travaux de restructuration des départements ministériels, le Conseil a mis en place un Comité d’arbitrage dont le rapporteur le ministre en charge de la Fonction Publique et composé ainsi qu’il suit : président : le premier ministre ; membres : un du cabinet du président de la République, les ministres en charge des Finances, de l’Administration du Territoire, du Plan, du Budget et le secrétaire général du Gouvernement.

2- Il sera désormais intégré dans l’ordre du jour de tout Conseil Interministériel, un point relatif au suivi des décisions prises. Ainsi sur la base de notes d’information provenant des départements concernés, le Conseil prendra connaissance du niveau d’application desdites décisions.

3- Par rapport aux débiteurs de l’Etat qui doivent plus de 900 milliards de francs guinéens, le délai d’un mois à eux consentis, prenant fin ce lundi prochain, le ministre en charge du Contrôle Economique et Financier va procéder à la publication progressive des noms et prénoms de ces débiteurs ‘’récalcitrants’’ dès la semaine prochaine ; cette disposition sera accompagnée de mesures conservatoires et restrictives diverses comme la saisie des biens.

4- Le Conseil a adopté le plan de communication du Gouvernement proposé par le ministre de l’Information, plan de communication qui prend en compte les charges indispensables devant permettre de combler le déficit de communication dont pâtit la bonne lecture des actions du Gouvernement.

Toutefois, il a invité le ministre de l’Information à procéder à un inventaire exhaustif des équipements dont le département a bénéficié pendant la période de transition.

5- Le Conseil a décidé à partir de ce jour, de la levée de tous les barrages routiers sur toute l’étendue du territoire nationale excepté ceux des frontières. Des mesures d’accompagnement destinées à mieux assurer la sécurité des citoyens sont déjà prises.

6- Le ministre délégué à la Défense Nationale a été invité à procéder à l’inventaire des équipements reçus par les forces armées pendant la période d’exception pour une utilisation plus judicieuse de nos moyens de défense et de sécurité à nos frontières.

7- En rase campagne, la Gendarmerie Nationale et la Douane vont, au moyen de leurs unités mobiles, assurer les contrôles routiers inopinés conformément à leurs missions traditionnelles sans entraver la circulation des véhicules, des passagers et de leurs biens.

8. Le Conseil a invité le ministre d’Etat à la Sécurité, à procéder au retrait des cartes d’identité nationale dont disposent des non guinéens résidant dans le pays, qui viole la législation en vigueur.

9-Le Conseil a entériné l’initiative prise par le premier ministre, d’engager le dialogue social à travers la mise en place de commissions paritaires afin de mieux faire partager la situation économique catastrophique dont le Gouvernement a hérité.

10- Le Conseil a invité les ministres des Affaires Etrangères et celui des Finances à éclaircir la situation des salaires versés au compte de certaines ambassades non encore fonctionnelles mais dont les cadres sur place en Guinée, percevaient des émoluments en devises.

11- Le Conseil a décidé de reprendre certains établissements hôteliers publics en vue de les faire reconstruire ou rénover, que e sont, l’hôtel du Niger, l’hôtel Kaloum, l’hôtel Camayenne.

Quant à l’hôtel RIVIERA Royal, le Conseil a décidé la révision du contrat en vue de le remettre à niveau à partir d’un Cahier de charges qui sera élaboré à cet effet.
S’agissant de l’ex hôtel Gbessia, le Conseil a décidé de faire examiner l’ensemble des questions liées au retour de cet établissement dans le patrimoine de l’Etat en tant que réceptif hôtelier.

12- Le Conseil a invité le premier ministre et les départements en charge de l’assainissement du climat des investissements en Guinée, à prendre les dispositions qui s’imposent pour que tout investisseur qui le désire puisse obtenir en moins de 10 jours, l’ensemble des documents dont il a besoin pour s’installer légalement. Cette disposition pratique doit être appliquée avant la fin du mois de mars 2011.

13- Le Conseil a décidé de créer un haut Commissariat à la Réforme Administrative en vue de diligenter la restructuration de l’administration publique qui a besoin d’être modernisée.

Au titre des divers, le Conseil a félicité le ministre de la Pêche pour les dispositions prises en vue d’approvisionner de manière progressive les villes de l’intérieur en poisson frais et engage toutes les parties prenantes impliquées dans la bonne poursuite de cette opération, à tout mettre en œuvre pour régler les problèmes de transport et de conservation du poisson frais auquel ce département est confronté.

Après avoir informé le Conseil des nombreuses dispositions que les amis et partenaires de la Guinée sont entrain de prendre pour l’accompagner dans l’accomplissement de son programme de lutte contre la pauvreté et la mal gouvernance, pour l’emploi des jeunes, le président de la République a donné de larges informations sur la situation politique africaine et internationale.

Auparavant, la 5ème Session ordinaire du Conseil Interministériel s’était effectivement tenue mardi, 8 février de 10h à 14h 30 à Conakry, sous la présidence du premier ministre, chef du Gouvernement, M. Mohamed Saïd Fofana au tour de 4 points inscrits à l’ordre du jour à savoir, 1- message du premier ministre, chef du Gouvernement, 2- communications des membres du Gouvernement, 3- compte rendu de la ministre délégué aux Guinéens de l’Etranger et 4- les divers.

Au titre du 1er point, le M Fofana a passé en revue les nombreux sujets de préoccupations qui assaillent le Gouvernement avant de rappeler, que la mise en œuvre du programme du président de la République, appelle le renforcement de la solidarité dans l’action gouvernementale.

Il a mis l’accent sur la nécessité de mieux communiquer pour donner plus de visibilité aux actions du Gouvernement. Il a ensuite procédé à la relecture des décisions du dernier conseil des ministres.

Au titre du point, relatif aux communications des membres du Gouvernement, le Conseil a entendu successivement les ministres en charge de la Fonction Publique, du Plan, du Commerce, de l’Information, de l’Energie, et des Guinéens de l’Etranger.

Des recommandations pressantes allant dans le sens de la rupture d’avec la gouvernance passée ont été faites.

Au titre des divers, le Conseil Interministériel, après avoir entendu la communication du ministre de l’Agriculture, celle du ministre délégué à la Défense Nationale a procédé à un échange fructueux de points de vue sur diverses questions d’intérêt national.
AGP/14/2/011 DDD/ST

 
21ème Sommet de l’UFM à Conakry: les chefs d’Etat s’engagent à renforcer les dispositifs de sécurité transfrontalière


Conakry, 16 juin (AGP)- Suite aux travaux du 21ème Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union du Fleuve Mano (UFM), tenue jeudi, 14 et vendredi, 15 juin, à la Case de Belle-Vue à Conakry, République de Guinée, les chefs d’Etat se sont engagés à renforcer les dispositifs de sécurité transfrontalière.

Ce Sommet a regroupé les quatre chefs d’Etat des quatre pays membres de l’Organisation sous régionale notamment, Alassane Dramane Ouattara de la Côte d’Ivoire, président en exercice de la CEDEAO, Dr Ernest Bai Koroma de la Sierra Leone, Ellen Johnson Sirleaf du Libéria, présidente en exercice de l’UFM et Pr Alpha Condé de la République de Guinée.

Il avait pour objectif, discuter des questions liées à l’intégration sous régionale, au renforcement de la sécurité transfrontalière, au développement des infrastructures routières, ferroviaires et énergétiques.

Il a été surtout question de promouvoir la paix et la démocratie au sein des Etats membres, sachant que le sommet s’est tenu à un moment où, une attaque meurtrière a eu lieu à la frontière entre le Libéria et la Côte d’Ivoire, qui a fait 18 morts, dont 10 civils ivoiriens, 7 soldats de l’ONUCI et un soldat ivoirien.

A l’ouverture des travaux de ce 21ème Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UFM, le président de la République de Guinée, Pr Alpha Condé a déclaré, que la Guinée s’honore de la tenue du Sommet de cette organisation sous régionale qui, selon lui, vise à promouvoir l’intégration sous régionale, afin de bâtir une Afrique sans frontières, unie pour son développement.

Pr Condé a mis l’occasion à profit, pour apprécier les efforts de ses homologues de la sous région, dans le cadre de la préservation de la paix au sein des Etats membres de l’UFM.

Il s’est en outre réjoui de la remise en marche de l’Union, exprimant tout son attachement et celui de son gouvernement aux buts et objectifs de cette organisation, en vue de faire d’elle, une référence en Afrique.

Pour sa part, le président sierra léonais, Dr Ernest Bai Koroma a tout d’abord remercié son homologue guinéen et le peuple de Guinée, pour l’hospitalité ‘’légendaire’’ qu’ils ont fait preuve.

Il a ensuite précisé, que les moments sont exaltants au sein de cette Union, qui d’après lui, doit jouir de la paix et de la sécurité, pour faire face au développement de ses Nations.
Pour lui, l’Afrique, particulièrement l’espace UFM, a des défis liés à l’instabilité au Mali et en Guinée Bissau, aux problèmes transfrontaliers, au chômage des jeunes et aux menaces terroristes. Il a insisté sur ce plan en disant, que des solutions doivent être trouvées à ces questions.

De ce fait, le chef de l’Etat sierra-léonais a estimé, que l’Union doit s’appuyer sur la démocratie et la paix, afin de juguler les maux qui minent cet espace sous régional.

Prenant la parole, le président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, président en exercice de la CEDEAO, a rappelé les liens séculaires existant entre la Guinée et la Côte d’Ivoire, avant de rendre hommage à Hadja Saran Daraba, Secrétaire exécutif de l’UFM, pour son dynamisme en faveur de cette organisation, qui se veut un espace intégré.

Toutefois, M. Ouattara a souligné, que la dernière attaque enregistrée à la frontière entre le Liberia et son pays, prouve que les Etats membres de l’Union doivent unir davantage leurs efforts, pour le maintien de la paix et de la sécurité dans cet espace.

Après avoir condamné avec fermeté cette attaque, le chef de l’Etat ivoirien, qui se dit convaincu qu’aucun développement n’est possible sans la paix, a sollicité une synergie dans les actions, afin que cette paix soit consolidée au sein des Etats membres de la Mano River Union.

La présidente de la République du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de l’UFM, a tout d’abord transmis les condoléances du peuple libérien aux victimes de la dernière attaque intervenue à la frontière entre la Côte d’Ivoire et son pays, avant d’apprécier les efforts fournis de part et d’autres, pour promouvoir l’intégration au sein de cette Union.

La présidente en exercice de l’UFM a ainsi précisé, qu’il est question de discuter des sujets concernant les incursions transfrontalières et l’instabilité, afin de permettre aux populations des pays membres de faire face au développement.

Dans son intervention de circonstance, le représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest, Saïd Djinnit a déclaré, que ce sommet qui se tient après celui du Liberia le 17 juin 2011, montre à suffisance que les chefs d’Etat de cette organisation sont déterminés à relever les défis qui assaillent le continent.

Il a par ailleurs dit tout le soutien des Nations Unies aux efforts de la CEDEAO pour lutter contre les menaces terroristes et d’autres fléaux qui pèsent sur l’Afrique et particulièrement sur le Golf de Guinée, soulignant l’importance que son institution accorde à cette organisation pour le maintien de la paix au sein de l’espace Mano.
Ces différentes déclarations ont été suivies d’une séance de travail à huis clos, sous la présidence de la présidente en exercice de l’UFM, à l’issue de laquelle, un communiqué final a été lu par la Secrétaire général de ladite Union Hadja Saran Daraba.

Dans le communiqué, les chefs d’Etat s’engagent à renforcer les dispositifs de sécurité transfrontalière, à construire un nouveau siège de cette organisation en Sierra Léone.

Ils ont invité la CEDEAO à prendre les dispositions nécessaires, pour le retour à l’ordre constitutionnel au Mali et en Guinée Bissau.

Les chefs d’Etat de la Mano River Union ont renouvelé le mandat de Mme Ellen Johnson Sirleaf à la tête de leur institution sous régionale.

La rencontre a pris fin par une conférence de presse au cours de laquelle, la présidente en exercice de l’Union a déclaré, par rapport aux dispositions sécuritaires à prendre suite à l’attaque meurtrière survenue à la frontière entre la Côte d’Ivoire et le Liberia, que les premières dispositions étaient la fermeture de la frontière entre les deux pays en plus de la décision des chefs d’Etat, de renforcer davantage la sécurité au sein des Etats membres de l’Union.

A noter, que les chefs d’Etat et leurs délégations respectives ont été accueillis à leurs arrivées à l’aéroport international Conakry-Gbessia, par leur homologue guinéen, Pr Alpha Condé.
AGP/16/6/012 ST

 
Gaoual: un incendie a emporté en fumée 73 cases et leurs contenus


Gaoual, 17 fév (AGP)- Un incendie s’est déclenché et a emporté 73 cases et leurs contenus chez la famille Camara le week-end dernier à Mendessi dans le secteur Khoumbayah, dans la commune urbaine de Gaoual.

L’incendie s’est déclenché à un moment où les habitants étaient occupés aux travaux champêtres, mais pas de pertes en vie humaines.

A préciser que la police est à pied œuvre pour situer les causes de cet incendie.

La famille victime lance un SOS aux bonnes volontés pour un soutien moral et financier.
AGP/17/2/011 MK/MKC/FDF/AB/ST

 
Le président de la République par intérim effectuera une visite ce mardi en Libye


Conakry, 31 août (AGP)- Sur invitation du Guide de la Jamahiriya libyenne, colonel Mohamar El Kadhafi, le président de la République par intérim, président de la Transition, ministre de la Défense Nationale, Général d’Armée, Sékouba Konaté, effectuera à partir de ce mardi, 31 août, une visite d’amitié à Tripoli en Libye pour prendre part à la commémoration du 41ème anniversaire de la Révolution libyenne le 1er septembre, a indiqué un communiqué de presse de la Présidence de la République de Guinée.

Le Général Konaté mettra ce voyage à profit pour faire une escale à Rabat au Royaume du Maroc où il profitera de l’occasion pour faire un contrôle médical, a précisé le communiqué.
AGP/31/8/010 AB/ST

 
Guinée : le président de la République reçoit l’artiste Sékouba Bambino Diabaté au Palais Sèkhoutouréya


Conakry, 25 nov (AGP)- Le président de la République de Guinée, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, a reçu en audience, mardi, 24 novembre 201 au Palais Sèkhoutouréya à Conakry, l’artiste-musicien, Sékouba Bambino Diabaté en provenance de Bamako, rapporte le Bureau de Presse de la République (BPP).





L’artiste-musicien guinéen était venu remercier le chef de l’Etat, pour tout le soutien qu’il lui a apporté lors de la prise d’otages survenue, vendredi, 13 novembre dernier, à l’Hôtel Radisson de Bamako au Mali. Un hôtel dans lequel se trouvait Sékouba Bambino au moment de l’attaque d’où il en est sorti saint et sauf.





A l’issue de cette audience, la star guinéenne, Sékouba Bambino, qui était en compagnie d’Antonio Souaré, PDG de Guinée-Games et du Horoya Athlétique Club, a déclaré :





«Je suis venu rassurer le peuple de Guinée et le président de la République, que je me porte bien. Parce que, quand ce drame se produisait, le président de la République m’avait appelé, au nom du peuple de Guinée, pour m’encourager et me motiver. Et je remercie le peuple malien qui est resté à côté de moi et m’a soutenu et sauvé de cette situation. Je remercie le l’armée malienne aussi qui m’a beaucoup aidé».





A préciser, que l’artiste international, Sékouba Bambino était également accompagné par le jeune Souleymane, qui a marché de Bamako à Conakry pour apporter un message de soutien au président Alpha Condé :





«J’ai pris des engagements pour Pr Alpha Condé. Le premier engagement est que quand il va être réélu au premier tour de la présidentielle 2015, je vais marcher de Bamako à Conakry. Le deuxième engagement, si Pr Alpha Condé finit son mandat, je marcherai encore de Bamako à Conakry pour venir lui serrer la main. Et le dernier engagement est que quand je vais me marier et que Dieu me donne un enfant, il sera l’homonyme du Pr Alpha Condé», a-t-il dit.


AGP/25/11/015 BPP/AGP

 
La marche de l’opposition acceptée par le gouvernement


Conakry, 18 avr (AGP)- Le porte parole du gouvernement, Albert Damantang Camara, par sa voix a livré mercredi, 17 avril un communiqué dans lequel il est rédigé que ‘’le gouvernement guinéen respecte la décision de l’opposition d’organiser une manifestation de rue ce jeudi 18 avril 2013’’.

Selon le même communiqué le gouvernement affirme que : ‘’Même s’il regrette que l’opposition en appelle si souvent à la rue, avec toutes les violences que cela peut entraîner, hélas, pour nos concitoyens, et tous les désagréments que cela peut comporter.

Dans tous les cas, le gouvernement reconnaît sans ambiguïté, les droits et libertés des citoyens, notamment ceux liés à l’expression libre et légale des opinions, y compris par les manifestations’’.

En conséquence, le gouvernement restera toujours fidèle à nos principes constitutionnels.

Toutefois, le gouvernement tient à rappeler un certain nombre de principes et d’évidences qui s imposent à toute société démocratique et à tout Etat de droit :

Le gouvernement garantira (dans toute la mesure de ses possibilités et capacités) la jouissance réelle et effective de tous les droits et toutes les libertés démocratiques, notamment les libertés d’opinion, d’expression et de manifestation. Cependant, il n’acceptera et ne tolérera aucun acte de violence d’où qu’il vienne, et quels qu’en soient les motifs et ne cédera à aucun chantage et ne tolérera aucun acte illégal.

Toutefois, il met en garde ceux qui veulent créer des situations de conflit pour pouvoir s’en plaindre après ; il attire l’attention de la communauté nationale et internationale sur un certain nombre d’indicateurs qui traduisent une volonté manifeste de créer le désordre et un climat de violence en Guinée.

Le gouvernement s’y refuse catégoriquement, car il est et demeure le gouvernement de tous les Guinéens, quelles que soient leurs opinions politiques, leurs origines ou toute autre appartenance singulière ; il est fortement attaché aux valeurs de la démocratie et de l’Etat de droit, rappelle que dans tout Etat démocratique, le respect des droits fondamentaux et de la loi restent les garanties primordiales pour tous les citoyens.

Le gouvernement invite tous les acteurs politiques à agir dans le strict respect de nos lois et à faire preuve de responsabilité, dans l’exercice de leurs droits et libertés ; il décline toute responsabilité face à des volontés manifestes de créer une situation de trouble et de violence. Il réaffirme solennellement et sans ambiguïté sa ferme volonté de garantir l’expression des Droits et libertés, dans le strict respect de la loi, et entend veiller sur le respect des Droits Humains de chaque citoyen Guinéen et toutes les personnes vivant en Guinée.

Il rappelle qu’il est du devoir de l’État de garantir l’exercice des libertés, mais dans les cadres fixés par nos lois, notamment le respect des autres droits et libertés tout en s’engageant à ne jamais entraver la liberté de jouissance de ces droits et libertés démocratiques, affirme ici solennellement et fermement qu’il ne tolérera aucun acte de violence, aucune violation des lois, quels que soient les auteurs, les motifs et les prétextes. Il invite enfin chacun à faire preuve de responsabilité.

Fidèle à sa volonté de construire en Guinée une société de paix, de démocratie et de prospérité, le gouvernement de la République, soucieux d’être un gouvernement au service de tous les guinéens, compte le rester, pour que la Guinée demeure unie et égalitaire.
AGP/18/4/013 BPP/AGP

 
‘’Droits, libertés et obligations, sont des fondements qui s’imposent à tout citoyen’’, dixit Dr Mohamed Bérété


Kindia, 26 sept (AGP)- Le secrétaire général de l’Assemblée Nationale, Dr Mohamed Bérété, Docteur en Droit Public a dit, lors d’un entretien avec les medias guinéens à Friguiagbé dans la préfecture de Kindia, que ‘’les fondements de la Constitution que sont les droits, les libertés et les obligations, s’imposent à tout citoyen’’.

En abordant la question sur le thème ‘’Encadrement juridique du métier de journaliste/Droits et obligations des journalistes’’, Dr Bérété, a fait savoir que le journaliste, dont la profession est garantie par la Loi fondamentale et la Loi Organique relative à la Liberté de la presse de 1991, adoptée par le Conseil Transitoire du Redressement National (CTRN), a non seulement des obligations, mais aussi des limites.

Parlant des restrictions, il a indiqué que le journaliste doit éviter de tomber dans la diffamation, de donner une information erronée ou fondée sur sa propre opinion.

Pour des sanctions à infliger aux journalistes indélicats, Dr Bérété a signalé, que le Conseil National de la Communication (CNC) peut prendre des mesures disciplinaires, mais les juridictions aussi peuvent également statuer sur les cas pour lesquels elles sont saisies, a-t-il précisé.
AGP/26/09/014 FDF/KS/AKD/ST

 
Publireportage:

Les 18 joueurs gagnants de la Campagne Football Académie de Cellcom, enfin attendus à ‘’FCB ESCOLA’’ du Maroc


Conakry, 08 juil (AGP)- Le responsable Commercial et Markéting de Cellcom Guinée, Asher Thiery Alone a annoncé officiellement, jeudi, 07 juillet 2016, lors d’une conférence de presse dans un réceptif hôtelier de Conakry, le départ des 18 joueurs gagnants de la Campagne Football Académie de Cellcom Guinée pour le FCB ESCOLA de Casablanca (Maroc), samedi, 09 juillet.



Dans ses explications, Asher Thiery Alone a fait savoir, que «ce voyage, initialement prévu pour l’Espagne, a été finalement dirigé sur le Maroc, précisément à Casablanca».



Selon lui, «ce changement de destination est dû à un problème de visas pour tous ces 18 joueurs. Face à cette situation, on avait deux options, soit on envoie ceux qui ont gagné des visas en Espagne comme prévu, et rembourser ceux qui n’ont pas eu. Mais nous avons jugé que cette seconde option n’est pas bonne. Ainsi, comme l’école de Foot de Barca à ouvert ses portes au Maroc aussi, nous avons décidé de partir là-bas».



Avant le départ de l’équipe samedi, 09 juillet, la Direction générale de Cellcom Guinée a animé une conférence de presse, en collaboration avec le Ministère de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique (MCSPH) et les joueurs lauréats. Cette conférence a été suivie d’un carnaval géant, parti de la commune de Kaloum pour l’Aéroport International de Conakry-Gbessia.



A noter, que cette formation prévue à l’Ecole FCB ESCOLA sera assurée par les responsables de l’Ecole de Football de Barcelone.

AGP/08/07/016 AKT/ST

 
OPINION  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  PAGE NOIRE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro