EDITO
Ce qui devrait être…/ Par Alpha Kabinet Doumbouya-DG
Le chef de Quartier est le premier responsable sur qui repose le sort du citoyen, sa sécurité et sa quiétude. Il est éga ... LIRE LA SUITE >


INTERVIEW
«Je ne tolérerai aucune violation de la loi dans la Région», a averti le gouverneur de Kankan/ Réalisée par Oumar Sylla

OPINION
Devoir de Mémoire : l’Agression impérialo-portugaise du 22 novembre 1970 contre la République de Guinée/ Par Dr Aboubacar Sidick SAMPIL
Un fait, des hommes et l’histoire La date anniversaire de l’agression impérialo-portugaise nous offre l’opportunité ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Infos Régionales

 RECHERCHER 


Labé : les femmes commerçantes protestent contre l’ouverture de boutiques closes au marché N’Dianyaabhé

 Labé
2014/5/27


Labé, 26 Mai (AGP) – Des femmes commerçantes sont sorties dans la rue samedi matin pour interpeller le conseil du quartier de Madina dans la commune urbaine sur la transformation de certaines boutiques du marché N’Dianyaabhé en « maisons closes » abritant des dames « travailleuses de nuit », a constaté sur place l’AGP.

« Nous prions les autorités du quartier de nous aider à déloger ces prostituées qui ternissent l’image de notre marché. Chaque fois que leur présence ici est dénoncée par les radios locales, elles disparaissent quelques temps avant de revenir au même endroit » a déclaré Mme Mariama Diallo.

Cette manifestante a aussi condamné le propriétaire des boutiques : «On ne pouvait pas imaginer que quelqu’un qui a fait un tour à la Mecque allait accepter de louer ses boutiques à des prostituées.»

Pour calmer les esprits surchauffés, le président du conseil du quartier de Madina s’est rendu à N’Dianyaabhé le dimanche dernier.

Thierno Nouhou Baldé a rassuré les femmes du marché que les autorités locales sont en train de prendre des dispositions appropriées en vue de résoudre le problème de façon radicale et définitive.

AGP/26/05/014 ISD/AKD/ST
--

 
DABOLA: Un ancien combattant guinéen réclame sa pension à la France

 Dabola
2014/5/27


AGP-BENDOUGOU: SOS ANCIEN COMBATTANT!

Fodé Kéita, titulaire du numéro matricule: 55.636, est l’un des anciens soldats africains qui ont participé à libération de la France pendant la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui, il vit sans pension dont bénéficient certains de ses compagnons d’arme.

Agé de 84 ans, ce tirailleur sénégalais réside actuellement dans le secteur BENDOUGOU, district TOUMANYA, sous-préfecture de BISSIKIRIMA dans la préfecture de Dabola.

Marié à une femme et père de 11 enfants dont 4 filles, Fodé Kéita visiblement lassé, interpelle le gouvernement guinéen et l’Ambassade de France en Guinée pour l’obtention de sa pension dont le payement tarde toujours.

Interrogé sur sa mésaventure, l’homme a déclaré : « On a quitté Kankan pour Dakar (Sénégal) le 5 novembre 1952. Après Dakar, Marseille, de là, Indochine. On s’est retourné le 13 mai 1955. On nous a accordé une permission de trois mois.
Après cela, on n’est revenu à Bamako (Mali). Le 3 mars 1956, direction Algérie. Après l’Algérie, nous étions revenus en Guinée qui préparait le référendum. »

« Je n’ai jamais perçu ma pension depuis mon retour au bercail. Je demande à l’État guinéen et à la France de m’aider à rentrer en possession de ma pension comme les autres. Mes dossiers sont au Sénégal. » Insiste la victime.
AGP/26/05/014 MC/AKD/ST

 
Matoto : Les jeunes de Matoto Centre se mobilisent pour désenclaver leur localité

 Conakry
2014/5/27


Conakry, 27 mai (AGP)- Les voiries urbaines de Matoto Centre dans la Commune du même nom, à Conakry se trouve en ce début de la période hivernale dans un état de dégradation poussée, a constaté un reporter de l’AGP.

Les habitants de ce quartier, comptant six secteurs situés entre l’autoroute Fidel Castro et la cité de la Compagnie de Bauxite de Kindia (CBK) craignent de voir ces routes d’accès complètement coupées comme par le passé pendant la période des grandes pluies.

Les jeunes de Matoto centre, dans la Commune du même nom, à Conakry, réunis dans une association dénommée ‘’ Association des Jeunes et Amis pour le développement de Matoto ‘’ (AJADM) étaient dimanche 25 mai sur les différentes artères de ladite localité pour boucher à l’aide de blocs de pierres, les différents creux causés par les premières pluies.

Munis de matériels rudimentaires tels que des brouettes et des marteaux, ces jeunes ont sillonné les principales artères pour corriger des points critiques et dégager les caniveaux par endroit.

Cette action de l’AJADM vise à apporter une solution à la dégradation poussée des voiries urbaines dans ce quartier situé entre l’autoroute Fidel Castro et de la CBK en attendant la poursuite des travaux de bitumage entamés en 2011 par l’entreprise brésilienne Zacope et arrêtés quelques mois plus tard.

Le président de l’AJADM, Mohamed Lamine Bangoura a indiqué que son association a initié cette action pour éviter que les routes d’accès soient complètement coupées pendant cette période hivernale.

« L’année dernière, la plupart des secteurs de ce quartier sont restés durant 3 mois inaccessibles à cause de la présence de’’ nid d’hippopotame’’ sur les artères qui a fini par enclaver les différentes concessions » a dit M. Bangoura.

Il a enfin déploré l’arrêt des travaux de bitumage entamés sur ces routes il ya 3 ans tout en s’interrogeant sur la destination des fonds alloués à ce projet.
AGP/27/05/2014 AND/JPO/FDF/AB

 
Dixinn : Campagne de sensibilisation sur la fièvre Ebola par ‘’ les Médecins d’Afrique’’

 Conakry
2014/5/27



Conakry, 27 mai (AGP)- Une campagne de sensibilisation sur les modes de prévention de la fièvre hémorragique Ebola, a été organisée par l’ONG ‘’les Médecins d’Afrique’’ à Dixinn Port 2 dans la commune du même nom.

Ce fut le Chef secteur dudit quartier, M. Lamine Sylla, qui a salué le choix de sa zone par ladite ONG pour mener une activité de sensibilisation sur l’épidémie de la fièvre à virus Ebola.

Il a par conséquent, invité ses citoyens à observer l’ensemble des mesures de prévention détaillées par les spécialistes.

Enfin, M. Sylla a félicité le gouvernement dans sa riposte contre l’épidémie, avec l’appui de ses partenaires. Ce qui a permis à la Guinée de contenir la maladie, malgré la psychose qui s’était emparée des populations, à ses débuts.

Pour la représentante de l’ONG en Guinée, Dr Denise Fatoumata Kamano, l’objectif de cette campagne vise à éduquer et sensibiliser les populations de ce quartier sur les méthodes de transmission.

Avant de les inviter à ne pas du tout céder à la panique et a surtout faire avec les moyens de bord. C’est-à-dire, le lavage des mains au savon ou avec les solutions chlorées et l’application correcte des conseils prodigués par les spécialistes.

Le Coordinateur adjoint de la Prévention des maladies au ministère de la Santé, Dr Mohamed Saïd Touré a, dans sa communication dit que « cette maladie n’est pas une fatalité comme certains le pensent; elle peut être évitée et guérie comme toutes les autres maladies.

Pour ce faire, il y a des gestes qui peuvent faire éviter la maladie : c’est l’hygiène quotidienne et le respect des recommandations faites au cas où une personne présenterait des symptômes de ce genre. Au mieux, insiste-t-il, il faut emmener le suspect à l’hôpital ou appeler le numéro vert le 115 qui est gratuit.

La cérémonie s’est achevée par la remise des kits composés de morceaux de savons et un tube de solution chlorée dite « Sur eau » aux participantes.

A rappeler que, l’ONG internationale ‘’les Médecins d’Afrique’’ est un acteur de santé pour la promotion des soins de santé primaires.
AGP/27/05/014 AKT/JPO/FDF/AB

 
Lélouma : fermeture temporaire de deux marchés hebdomadaire pour protéger les populations locales contre la fièvre Ebola

 Labé
2014/5/27



Lélouma, 27 Mai (AGP) - A l’issue d’une réunion tenue le jeudi 22 mai 2014, les autorités préfectorales de Lélouma ont décidé de fermer cette semaine les marchés hebdomadaires de Wendou Feto et Hérico, localités frontalières à Télimélé, a appris l’AGP de source officielle.

Selon le secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de Lélouma, Amara Diop, assurant l’intérim du préfet en mission, cette décision vise à protéger les populations locales contre la menace de la fièvre Ebola qui sévit actuellement à la porte de son territoire géopolitique, Télimélé.

Ainsi, le directeur préfectoral de la santé de Lélouma, Dr Famou Ouo, a exhorté ses services à renforcer la surveillance épidémiologique, surtout dans la zone de Hérico.

Les marchés hebdomadaires de Wendou Feto et de Hérico, relevant tous de la préfecture de Lélouma, se tiennent tous les mercredis respectivement à environs 45 et 60 kilomètres de la commune urbaine de Télimélé.

C’est pourquoi, les autorités sanitaires de Lélouma sont descendues dans certains villages de la zone pour expliquer la nécessité du lavage des mains.

AGP/27/05/014 ISD/AKD/ST

 
Lélouma : un centre de renforcement des capacités pour le développement durable de la préfecture

 Labé
2014/5/27


Lélouma, 27 Mai (AGP) – Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a annoncé ce mardi matin aux autorités régionales de Labé, le lancement d’un projet dénommé centre de renforcement des capacités pour le développement de la préfecture de Lélouma.

« Dans le cadre de mes activités de parrain de Lélouma, nous avons eu à initier et à lancer un projet que nous dénommons ‘’centre de renforcement des capacités pour le développement local de Lélouma.’’

C’est un projet bâti sur le model des projets de développement participatif local et qui vise, comme son nom l’indique, à renforcer les acteurs de développement décentralisé pour développer un certain nombre d’activités au niveau aussi bien de la commune urbaine que des 10 communes rurales qui composent la préfecture » a expliqué Baïlo Téliwel Diallo aux cadres du gouvernorat de Labé.

Cet ambitieux projet comprend deux composantes : la réhabilitation de la maison des jeunes et la construction d’une nouvelle infrastructure de formation constituée d’une salle d’informatique et d’une bibliothèque disposant aussi bien de documents écrits que de documents audiovisuels.

Au nom du gouverneur de région en mission à Balaki, le directeur de cabinet du gouvernorat, N’Fansoumane Touré a indiqué que les autorités régionale de Labé ne ménageront aucun effort pour soutenir ce projet pour le bien-être des populations locales.

AGP/27/05/014 ISD/AKD/ST

 
Yomou : tenue d’un atelier de formation et de sensibilisation sur la prise en charge intégrée des victimes de viol et de violences sexuelles

 N'Zérékoré
2010/8/31

Yomou, 31 août (AGP)- Un atelier de formation et de sensibilisation sur la prise en charge intégrée des victimes de viols et de violences sexuelles, organisé par le Fond des Nations Unies pour l’Appui aux Populations (UNFPA) en collaboration avec la direction régionale de la Santé de N’Zérékoré, s’est tenu du 25 au 26 août dernier dans la préfecture de Yomou en Guinée Forestière.

Cet atelier avait pour objectif, de renforcer les capacités techniques des prestataires de Santé de Yomou dans la prise en charge des victimes de violences sexuelles notamment, des cas de viol.

Pour mener à bien cette prise en charge, les agents de la maternité, de la médecine, de la chirurgie, de la pédiatrie de l’hôpital préfectoral et ceux du Centre de Santé urbain se sont familiarisés pendant 4 jours de travaux de groupe, avec plusieurs thèmes relatifs aux violences sexuelles.

L’atelier a été animé par MM. Keïta, représentant du UNFPA et Ibrahima Koïta secrétaire général chargé des Affaires Administratives de la préfecture de Yomou.
AGP/31/8/010 CB/ABD/AB/ST

 
Lélouma: les locaux de la gendarmerie départementale rénovés

 Labé
2010/8/23

Lélouma, 23 août (AGP)- Les agents de la Gendarmerie départementale de la préfecture de Lélouma ont pris l’initiative de rénover leurs locaux avec une partie de leurs propres salaires en de créer un cadre de travail beaucoup plus plaisant.

Ces agents ont ainsi réussi à collecter près de 4 millions de francs guinéens pour la peinture, l’ameublement et l’achat de quelques nouveaux équipements.

Selon le Cdt de ladite Gendarmerie, Issa Cissé, il fallait changer l’image de marque de cette gendarmerie, c’est pourquoi le préfet et le gouverneur de la région de Labé ont apprécié cette initiative qui devrait servir d’exemple à tous.
AGP/23/8/010 DD/DTS/AB/ST

 
INTERVIEW  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  OPINION  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro