EDITO
Où Trouver la Solution ?/ Par Alpha Kabinet Doumbouya
L’espèce humaine est elle devenue la photo crachée de l’animal dans son sens réel du terme, vidé de la consci ... LIRE LA SUITE >


INTERVIEW
Guinée : l’adoption du Code électoral et du CCL par les députés à l’Assemblée Nationale, le vice-président du CNOSCG réagit

OPINION
Devoir de Mémoire : l’Agression impérialo-portugaise du 22 novembre 1970 contre la République de Guinée/ Par Dr Aboubacar Sidick SAMPIL
Un fait, des hommes et l’histoire La date anniversaire de l’agression impérialo-portugaise nous offre l’opportunité ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


La BAD veut remédier à la fragilité et renforcer la résilience en Afrique

SommaireAccueil


Conakry, 11 jan (AGP)- Le président du groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD), Akinwumi Adesina, a procédé, mardi, 10 janvier 2017, à Abidjan (Côte d’Ivoire), à l’ouverture du forum sur la résilience en Afrique pour l’adoption des stratégies et mesures nécessaires menant à la paix, à la stabilité, à la croissance et à la cohésion, des solutions aux conflits sur le continent, rapporte l’Agence Ivoirienne de Presse (AIP).


«Les perspectives d’une vie meilleure pour de millions de personnes sur le continent dépendent de la résolution du problème de la fragilité et du renforcement de la résilience», a déclaré le président Akinwumi Adesina.


Il a souligné qu’il n’existe pas «de solution prête à l’emploi», pour remédier aux diverses causes de la fragilité qui touche tous les pays à différents degrés. Le président de la BAD a expliqué, que cette stratégie ne fournit pas de solutions toutes faites, mais se concentre sur les points d’entrée pour traiter les facteurs qui sous-tendent la fragilité et pour construire des Etats et des sociétés résilients, grâce à des institutions efficaces, au renforcement des compétences et aux partenariats.


Durant deux jours, les participants à ce forum vont mieux comprendre les facteurs de fragilité des Etats et les enjeux de la résilience en Afrique, pour trouver des solutions appropriées.


L’ancien ministre des Affaires Etrangères du Sénégal, Dr Cheick Tidiane Gadio, a appelé, pour sa part, les dirigeants africains «à collaborer dans la solidarité et l’union, à travers la mise en place d’une force armée panafricaine, pour lutter efficacement contre le terrorisme».


Ce forum, le premier du genre, fait suite au séminaire organisé le 16 mars 2016, visant à lancer un processus africain de rencontres des partenaires pour un partage de réflexions sur les politiques et approches en matière de prévention des conflits, de consolidation de la paix et de renforcement de l’Etat, à l’échelle régionale et au niveau des pays.


AGP/11/01/017 AIP/AGP

 
SommaireAccueil

INTERVIEW  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  OPINION  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro