EDITO
De l’air dans le Van
Par Alpha Kabinet Doumbouya Les zèbres sans rayures sont montés, le van est prêt. Les chevaux s’en plaideront, faute de ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Expliquer l’importance et les modalités d’introduction en Guinée de la chèvre rousse de Maradi : objet d’une mission à Dubréka

SommaireAccueil


Dubréka, 13 nov (AGP)- Une mission du Ministère de l’Elevage et des Productions Animales (MEPA) a effectué, semaine dernière, un séjour de travail dans la préfecture de Dubréka, dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’introduction en République de Guinée de la chèvre rousse de Maradi, République du Niger, rapporte l’AGP.


Il a été question pour cette mission, d’expliquer aux acteurs de l’élevage et aux autorités locales l’importance et les modalités d’introduction de cette espèce de chèvre qui, dit-on, a une capacité de production très rapide. Ce qui lui a valu au Niger l’appellation : «La vache laitière du pauvre».


«C’est justement pour cette importance et d’autres qui ont motivé le gouvernement guinéen à introduire cette espèce de chèvre dans le pays. Ce qui permettra, dans un avenir très proche, de mettre fin aux crises de viande et au prix inabordable qui secoue les pauvres populations lors des cérémonies de baptême, de mariage et autres fêtes.


La mission de Dubréka était conduite par le chef de Division Gestion des Ressources Génétiques, Mamadou Dian Baldé et le chargé des Etudes, Mamadou Dian Barry, tous au MEPA.


Dans leurs communications respectives, ils ont eu à dégager la nécessité d’introduction et d’exploitation de la chèvre rousse de Maradi en Guinée, qui s’explique, selon eux, par ses performances productives fréquentes avec des mises-bas doubles, triples et quadruples, offrant une viande très douce.


«C’est un programme qui couvre 13 préfectures de la Guinée. 300 animaux sont déjà commandés par l’Etat, dont 75 mâles. Dubréka aura 20, dont 05 boucs qui seront remis à 05 éleveurs choisis selon certains critères» à en croire au directeur préfectoral de l’Elevage et des Productions animales de Dubréka, Dr Mamadou Bella Sow.


A rappeler, que c’est dans le cadre de la coopération sud-sud, mais aussi de la diffusion et valorisation des technologies avancées, que le MEPA, en collaboration avec le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (WAAPP), s’est engagé dans ce projet.


AGP/13/11/017 ACD/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro
https://www.jica.go.jp/senegal/french/