EDITO
De l’air dans le Van
Par Alpha Kabinet Doumbouya Les zèbres sans rayures sont montés, le van est prêt. Les chevaux s’en plaideront, faute de ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Labé : aucun répondant pour le mot d’ordre de grève lancé par des dissidents du SLECG

SommaireAccueil


Labé, 14 nov (AGP)- Contrairement au mot d’ordre de grève lancé par un groupe de dissidents du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), les cours se sont déroulés normalement, lundi matin, 13 novembre 2017, dans toutes les écoles et institutions d’enseignement supérieur à Labé, rapporte le correspondant de l’AGP dans la Région.


Selon le chef de la Section Pédagogique de la Direction Préfectorale de l’Education (DPE) de Labé, Abdourahmane Diallo, les différentes missions déployées dans les établissements scolaires du public et du privé par son service ont rapporté un constat satisfaisant.


«Nulle part on nous a signalé des anomalies. Autrement dit, toutes les écoles fonctionnent à la grande satisfaction de la DPE. Les élèves y sont massivement, ainsi que tous les enseignants», a soutenu cet encadreur de l’Education.


Pour l’antenne préfectorale du SLECG, ce mot d’ordre de grève, lancé par un groupe de syndicalistes dissidents, est manifestement illégal.


«Sur les 23 du Bureau Exécutif du SLECG, seulement trois (03) ont dit qu’il faut aller en grève, sous prétexte qu’ils sont avec les bases. C’est pourquoi, nous nous disons, qu’ont ne peut pas engager les enseignants au risque d’avoir des problèmes. Au niveau du SLECG, nous devons absolument aller avec le Bureau Exécutif et non pas avec un groupe», a indiqué le chargé de la Communication du Bureau préfectoral du SLECG de Labé, Mamadou Mouctar Bah.


Poursuivant son intervention devant la presse locale, ce leader syndical a lancé un appel en direction du corps enseignant de Labé.


«Nous demandons aux enseignants de continuer à travailler. Le moment venu nous allons nous retrouver pour que nous puissions vraiment revendiquer pour le bien-être des enseignants», a-t-il ajouté.


A signaler, que le groupe des syndicalistes qui a lancé ce mot d’ordre de grève, n’a aucun répondant au sein des enseignants de Labé.


AGP/14/11/017 ISD/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro
https://www.jica.go.jp/senegal/french/