EDITO
Tout se passe comme au Théâtre… / Par Alpha Kabinet Doumbouya
Ce mois de Mai, chargé en événements, entre dans l’histoire du pays comme une scène de théâtre. D&egr ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Guinée-Compensations communautaires : Les sociétés doivent revoir les stratégies d’indemnisation (Procureur)

SommaireAccueil


Boké, 15 jan (AGP)- Les sociétés minières évoluant dans la préfecture de Boké ont, récemment, entamé les opérations de paiement de montants relatifs à l’indemnisation des populations des collectivités, une manière de minimiser les impacts négatifs de l’exploitation minière dans leurs zones d’opérations respectives, rapporte le correspondant de l’AGP dans la Région.

Hélas ! Ces sommes d’argent sont, aujourd’hui, sources de nombreux conflits opposants les communautés bénéficiaires de plusieurs localités de la préfecture de Boké.

Compensations communautaires, un véritable théâtre mettant en scène les ayants droits qui, chaque semaine, rallient les services de sécurité. Chacun rêve de se tailler la part du lion dans lesdits butins.

«Le problème se situe au niveau des montants affectés aux villages, dont les habitants se prennent souvent aux collets. Et pour cause, de petits groupes d’individus se disant autochtones ou dignitaires des localités bénéficiaires, s’accaparent et utilisent à leurs fins, des compensations que donnent les sociétés minières», apprend-on.

Or, a estimé le procureur de la République près le Tribunal de Première Instance (TPI) de Boké, «ces compensations, comme leurs noms l’indiquent, doivent être bénéfiques à l’ensemble des populations des collectivités impactées. Ce, quel que soit leur rang social».

Au lieu de se mettre à se repartir des montants faramineux, les communautés doivent accepter d’investir ces fonds dans la réalisation d’infrastructures scolaires, sanitaires, sportives et autres, a suggéré le procureur.

Pour éviter les conflits, les détournements, il a invité les sociétés donatrices, à changer de stratégies d’octroi, d’impliquer les administrateurs territoriaux, les services techniques, en vue d’une utilisation rationnelle des fonds destinés aux habitants des villages impactés.

AGP/15/01/018 MMC/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro