EDITO
Edito du Mois/ Guinée 2018 ! Par Alpha Kabinet Doumbouya
Sur le chrono, minuit a sonné. Tous les guinéens, riches ou pauvres, se sont dits merci Allah pour m’avoir permis de franchir l&r ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Boké : Ouverture d’un atelier de formation sur «le Contrôle citoyen de l’Action Publique et responsabilité sociétale de l’Entreprise»

SommaireAccueil


Boké, 15 jan (AGP)- Le Consortium Centre d’Etude et de Coopération Internationale (CECI)/ l’Entraide Mondiale Canada (EUMC), grâce à l’appui de l’Affaire Mondiale Canada (AMC), a initié lundi, 15 janvier 2018, un atelier de renforcement des capacités de cent (100) acteurs locaux, venus des organisations de la Société Civile (OSC), des communautés avoisinant les zones extractives ciblées à Boké, particulièrement les jeunes et femmes, rapporte l’AGP.


Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de la gouvernance du développement économique durable en zones extractives a pour objectif, d’améliorer la collaboration avec le secteur privé, notamment le secteur minier, en vue de tirer le meilleur parti des occasions liées au secteur extractif dans la Région de Boké.


Dans sa communication, le facilitateur à l’atelier, Dr Thierno Ousmane Wann du Cabinet Conseil Formation, Recherches, a invité les participants à accorder plus de sérieux au cours pour concrétiser les enseignements sur le terrain.


«Le projet, couvrant la Guinée, le Ghana et le Burkina Faso, dispose trois (03) composantes à savoir, la gouvernance locale, le développement économique durable et le partage des expériences», a-t-on indiqué.


Selon le coordinateur dudit projet, Fanta Mamady Condé, cette session de formation est une opportunité pour les acteurs qui doivent s’approprier d’outils, pour améliorer la qualité de la gouvernance en Guinée, en vue d’impulser le développement et maximiser les retombées minières au bénéfice des communautés.


A la cérémonie, le préfet de Boké, Aboubacar M’Bopp Camara a insisté sur la structuration du dialogue entre les communautés et les sociétés minières évoluant dans sa sphère politique.


«La décentralisation exige la redevabilité pour les administrateurs qui accomplissent leur mission en s’appuyant sur les principes de la bonne gouvernance...», a déclaré le premier responsable de la préfecture de Boké.


Il a invité les gestionnaires des collectivités, à s’imprégner du contenu des textes juridiques pour promouvoir le développement à la base.


AGP/15/01/018 MMC/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro