EDITO
Edito du Mois/ Guinée 2018 ! Par Alpha Kabinet Doumbouya
Sur le chrono, minuit a sonné. Tous les guinéens, riches ou pauvres, se sont dits merci Allah pour m’avoir permis de franchir l&r ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Grève des enseignants en Guinée : Les cours perturbés lundi dans toutes les écoles de la CU de Labé

SommaireAccueil


Labé, 13 fév (AGP)- Les cours ont été perturbés, lundi, 12 février 2018, dans la Commune Urbaine (CU) de Labé, où plusieurs établissements scolaires, d’enseignement public et privé, sont restés fermés toute la matinée, à cause du respect du mot d’ordre de grève lancé par le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), a constaté le correspondant régional de l’AGP.


Le mot d’ordre de grève générale illimitée, lancée par la branche Aboubacar Soumah, a été largement suivi, lundi, 12 février, par les enseignantes et enseignantes en service dans la CU de Labé. Les établissements scolaires du public et du privé sont restés fermés toute la matinée.


C’est le constat de l’Agence Guinéenne de Presse (AGP) fait, successivement, à l’Ecole primaire de Tata I, au Collège Tata, à l’Ecole primaire de Daka, à l’Ecole primaire de Ley-Saaré, à l’Ecole primaire du Centre, au Collège Hoggo M’bouro, au Lycée Hoggo M’bouro, auCcollège Konkola, aux Lycées Wouro et Général Lansana Conté, aux Groupes scolaires privés Bhoubdou Gandal, Yacine Diallo et Saint André.


Les rares établissements scolaires qui ont démarré les cours ont été attaqués par les élèves qui n’ont pas reçu les enseignants dans les salles de classe. C’est justement avec l’absence des enseignants dans les salles de classe que les élèves ont battu le pavé dans les rues de la CU, pour inviter les autorités compétentes à prendre des dispositions utiles, en vue de mettre fin à cette crise qui perdure en République de Guinée.


Dans la foulée, des élèves en colère se sont dirigés vers la Direction Préfectorale de l'Education (DPE) de Labé, où les cadres étaient obligés de fermer et fuir. Ces manifestants ont vite été dispersés par un détachement de la Compagnie Mobile d'Intervention de la Sécurité (CMIS).


Aucun dégât matériel n'a été signalé, même si des pneus ont été brûlés dans le périmètre du Lycée Hoggo M’Bouro et des barricades érigés à plusieurs endroits de la ville.


La réussite de cette première journée de la grève générale illimitée donne entière satisfaction au Bureau préfectoral du SLECG à Labé.


«Nous exhortons les enseignants à resserrer les rangs et à poursuivre ce mouvement de grève, pour obtenir une amélioration substantielle de nos conditions de vie et de travail.


Je pense que les enseignants sont des hommes conscients qui font la différence entre ce qui est bon pour eux et ce ne l’est pas», a déclaré le nouveau chargé de la Communication du Bureau préfectoral du SLECG de Labé, Mamadou Cellou Diallo.


Les autorités régionales et préfectorales de l’Education n’ont fait aucune communication officielle au cours de cette première journée de la grève des enseignants.


AGP/12/02/018 ISD/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro