EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Clôture à Boké des travaux de l’atelier de formation des femmes leaders sur la maîtrise du concept Genre

SommaireAccueil


Conakry, 05 mars (AGP)- Le Centre d’Etude et de Coopération Internationale (CECI), sous financement de l’Affaire Mondiale Canada (AMC), a lancé mercredi, 28 février 2018, l’atelier de formation des acteurs intervenant dans le développement socioéconomique de Boké, femmes leaders, représentants des Organisations de la Société Civile (OSC), des cadres, jeunes volontaires, secrétaires généraux des Communes Urbaines (CU) et Rurales (CR), sur la maîtrise du concept genre.


Cette autre session de formation qui a pris fin, samedi, 03 mars, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet Appui à la Gouvernance et à la Croissance Economique Durable en zones Extractives (AGCEDE).


A en croire au coordinateur du CECI, Fanta Mamady Condé, «le présent atelier, dont la facilitation a été assurée par l’Agence Guinéenne pour la Transparence (AGT), consiste à amener les acteurs, au nombre de 100, à comprendre et maîtriser le concept genre, aider les gestionnaires des communes à intégrer dans les budgets communaux, les préoccupations des femmes».


Selon M. Condé, «cette stratégie permettra d’accroître, de manière progressive et méthodique, le taux de participation des femmes aux instances décisionnelles pour mieux gérer les mécanismes d’élaboration et d’exécution du budget communal».


Au nom des équipes consultantes du CECI, Madame Diankémba Condé a plaidé auprès des décideurs à tous les niveaux, la prise en compte des préoccupations des femmes dans les actions de développement communautaire.


De son côté, la porte-parole des participants, Mme Fatoumata Bountouraby Bah, a indiqué, que «les femmes représentant les 62% de la population guinéenne méritent le soutien du gouvernement pour faire avancer le pays».


Pour le directeur régional de l’Action Sociale de Boké, Moribadian Kéita, «les femmes de Boké, qui souffrent du manque du leadership féminin, doivent coordonner leurs efforts pour accompagner l’action gouvernementale».


A la cérémonie de clôture des travaux de l’atelier, le secrétaire général chargé des Affaires administratives de la préfecture de Boké, El hadj Lancinè Diakité, a remercié le gouvernement canadien, à travers le CECI-Guinée, qui, selon lui, «œuvre pour la promotion du genre, de la fiscalité, bref de la bonne gouvernance dans les collectivités décentralisées de la préfecture de Boké».


Il a, pour cela, invité les femmes à redoubler d’ardeur pour profiter des projets évoluant dans les zones minières de la localité.


AGP/05/03/018 MMC/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro