EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Mamou : Les locaux de la Gendarmerie, de la Police, les Résidences du commandant de la Gendarmerie et du sous-préfet, saccagés (Procureur)

SommaireAccueil


Conakry, 08 mars (AGP)- Les choses se sont compliquées dans la matinée du mercredi, 07 mars 2018, à Timbo, une sous-préfecture située à 55 Km du chef-lieu de la préfecture de Mamou, rapporte le correspondant préfectoral de l’AGP sur place.


A Timbo, des citoyens en colère ont pris d’assaut le poste de la Gendarmerie de cette localité, où deux (02) présumés malfaiteurs s’étaient réfugiés pour éviter d’être lyncher par une foule qui réclamait leurs têtes. Les deux jeunes suspects auraient été surpris, dans la nuit du mardi, 06 à mercredi, 07 mars, en train de voler dans des boutiques.


La situation était déjà tendue dans la matinée. Et, dans l’après-midi, les choses se sont compliquées d'avantage avec l’intervention des renforts venus de la Commune Urbaine (CU) de Mamou.


De source informée, les équipes de la Brigade Mobile d’Intervention de la Gendarmerie (BMIG), de la Compagnie Mobile d’Intervention de la Sécurité (CMIS) et de la Compagnie de Gendarmerie de Mamou, qui se sont rendues sur les lieux avaient réussi à sortir les présumés malfaiteurs de Timbo, pour les convoyer à Mamou. Un acte qui n’a pas été du goût des citoyens qui voulaient se rendre justice…


«A partir du moment où les renforts ont bougé de Timbo pour Mamou, les citoyens se sont attaqués et saccagés le poste de la Gendarmerie, celui de la Police, la Résidence du sous-préfet et celle du commandant», a expliqué le procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Mamou, Sidiki Camara.


Le procureur a, par ailleurs rassuré, que les 02 présumés malfaiteurs, extirpés de

Timbo, sont déjà arrivés à Mamou, où ils ont immédiatement été déférés au niveau du Parquet du TPI.


«A l'heure qu’il fait, les deux suspects sont déjà arrivés au Parquet de Mamou. Je les ai placés sous mandat de dépôt pour les besoins d’enquête», a-t-il précisé.


L'un des suspects serait du district de Dara dans Timbo et l'autre de la sous-préfecture de Porédaka dans la préfecture de Mamou.


A noter, que les citoyens de Timbo reprochent aux deux présumés malfaiteurs de vandalisme répétitif de boutiques à Timbo, la cité de Karamoko Alpha Mo Timbo.


AGP/08/03/018 AOS/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro