EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Fête de la femme : Le gouverneur de la RA de Labé appelle la guinéenne à prôner la culture de la paix

SommaireAccueil


Conakry, 09 mars (AGP) - Dans la Région Administrative (RA) de Labé, la célébration de la fête de la femme a connu deux centres d’intérêts consistant en une manifestation culturelle dans l’Amphithéâtre du Centre de Formation Professionnelle (CFP) de Labé, et une réception des autorités régionales par les femmes de la préfecture de Mali, rapporte le correspondant régional de l’AGP.


Cette année 2018, le gouverneur de la RA de Labé, Sadou Keïta a préféré célébrer le 08 mars avec les femmes de la préfecture de Mali, selon le directeur régional de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance (ASPFE), Mamadou Moumini Baldé.


«Nous avons l’habitude d’organiser cette fête à Labé, chef-lieu de la RA. Nous avons voulu cette fois-ci la délocaliser pour la préfecture de Mali», a-t-il expliqué.


Avant de bouger pour la préfecture de Mali, le gouverneur Sadou Keïta a présidé la cérémonie de lancement d’une manifestation culturelle, organisée par les femmes de Labé, à l’Amphithéâtre du CFP.


«Malgré les engagements pris par les Etats, à travers certains instruments internationaux, régionaux et sous-régionaux, ainsi que les avancées notables, les femmes ne jouissent toujours pas pleinement des mêmes droits que les hommes, ni les mêmes opportunités», a déploré la chargée des Questions féminines et de l’Enfance dans la préfecture de Labé, Kadiatou Baïlo Soumano.


En réaction, le préfet de Labé, El hadj Safioulahi Bah a expliqué aux participantes à cette cérémonie, que pour arriver à une autonomisation, les femmes doivent s’affirmer.


«Les femmes qui représentent près de 56% de la population guinéenne sont capables. Si toutefois elles étaient unies, bien organisées, il n’y a aucune raison qu’elles ne soient devant nous les hommes. Dès que vous prendrez conscience de cela, il n’y a aucune raison que vous ne soyez l’égale des hommes», a insisté le préfet de Labé.


Pour sa part, le gouverneur de Région, Sadou Keïta a invité les femmes de Labé et celles de la préfecture de Mali, à prôner la culture de la paix et de la cohabitation pacifique entre les communautés guinéennes.


AGP/09/03/018 ISD/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro