EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Labé : Un jeune surpris dans une boite de nuit en zone rurale armé d’un pistolet (TT30)

SommaireAccueil

Conakry, 13 mars (AGP)- Le jeune, Thierno Amadou Diallo, habitant le village de Badhé Sêka, a été surpris avec une arme de guerre (Pistolet TT30) et un chargeur garni, dans une boite de nuit à Koundjéya, un district relevant de la Commune Rurale (CR) de Noussy, à 18 Kkm au Sud-est du chef-lieu de la préfecture de Labé, rapporte le correspondant régional de l’AGP.


Selon le maire de la CR de Noussy, Mamadou Oury Diallo, le mis en cause a été découvert avec cette arme de guerre, quand il a menacé un autre jeune avec ce pistolet, après la soirée dansante. C’était dans la nuit du jeudi, 08 à vendredi, 09 mars 2018.


«Il a sorti cette arme avec un chargeur plein. Il a voulu tirer. Le jeune visé a pris la fuite pour aller vers les organisateurs de la soirée, qui sont venus récupérer l’arme.


C’est vendredi matin que nous avons fait appel au Commissariat central de Police de Labé. Nous sommes ensuite allés chercher Thierno Amadou Diallo à son domicile, à Badhé Sêka», a expliqué le maire de la CR de Noussy.


Même s’il n’a jamais reconnu les faits qui lui sont reprochés lors de son interrogatoire à la police, l’accusé présumé a été déféré et placé sous mandat de dépôt à la Maison Centrale de Labé.


«Ce Thierno Amadou Diallo n’a jamais reconnu les faits qui lui sont reprochés, malgré qu’il ait appelé 10 fois. Il a voulu arranger avec les gens. Il n’a pas reconnu les faits. Mais, finalement il a été transféré à la Justice et à l’heure où nous parlons, il est dans les mains de la justice», a ajouté le maire.


Deux autres présumés complices en cavale sont activement recherchés par les services de police de Labé.


Parlant de l’arme, le maire de Noussy, Mamadou Oury Diallo rassure avoir remis le pistolet TT30 aux agents du Commissariat central de Police de Labé.


AGP/13/03/018 ISD/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro