EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Le Code minier : Son importance pour les communautés des zones minières et ses défis en Guinée, selon Dr Alpha A. Diallo

SommaireAccueil


Conakry, 04 avr (AGP)- Le président de la Coalition Publiez ce que vous Payer, Dr Alpha Abdoulaye Diallo, également vice-président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSCG) chargé des Questions économiques, a accordé un entretien à l’AGP, lundi, 02 avril 2018, pour parler de l’importance du Code minier pour les communautés riveraines des zones minières et ses défis en République de Guinée.


Tout d’abord, le président de la Coalition Publiez ce que vous Payer a fait comprendre, que le Code minier donne beaucoup de droits aux communautés riveraines des zones minières en Guinée. Il a été voté par le Conseil National de la Transition (CNT) en 2011 et amandé en 2013. Il permet à la Guinée de maximiser des profils tirés de l’exploitation minière. Dans ses articles, il garantit la transparence dans l’exploitation minière.


«Le Code minier a prévu des taxes superficiaires qui sont directement versées aux communautés. Egalement, il a prévu une taxe sur le chiffre d’affaire des sociétés en phase d’exploitation. Pour celles qui exploitent les minerais, la Bauxite, elles sont à 0,5%. Celles qui sont dans l’exploitation des minerais comme l’Or et le Diamant, elles sont à 1%.


Si toutes ces taxes sont mobilisées au niveau local, ça permet aux communautés impactées de souffler. C’est-à-dire, de compenser le développement au niveau des zones minières. Donc, on est en train de voir si effectivement toutes ces obligations sont respectées.


Il faudrait que les sociétés minières respectent les obligations contenues dans le Code minier, en matière de respect des obligations environnementales, parce qu’aujourd’hui, l’exploitation minière entraine beaucoup de déforestations et de dégradations de l’environnement.


Selon nos enquêtes, aucune société sur le terrain n’alimente le Fonds Fiduciaire pour la Restauration de l’Environnement, parce que les textes d’application de ces obligations ne sont pas respectés», a précisé Dr Alpha Abdoulaye Diallo, vice-président du CNOSCG chargé des Questions économiques.


Il a ajouté, que le défi du Code minier en Guinée est dû à son application sur le terrain qui fait défaut.


«En tant qu’acteurs de la Société Civile (SC), nous avons initié un programme de suivi des obligations légales, notamment les obligations environnementales, sociales, fiscales aux sociétés minière évoluant dans le pays. Donc, nos organisations membres sont en train de travailler sur le terrain pour voir si effectivement le Code minier est appliqué sur le terrain par les sociétés minières en Guinée. Puisque, quand les sociétés minières s’acquittent de leurs obligations ça permet, véritablement, aux communautés d’avoir des ressources additionnelles pour le fonctionnement de leurs localités», a expliqué Dr Diallo.


AGP/04/04/018 JG/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro