EDITO
EDITO DU MOIS : Qui mieux que moi aime la Patrie ? Par Alpha Kabinet Doumbouya
Conakry, 05 avr (AGP)- Cette question est la meilleure que tout un chacun de nous se pose lorsqu’il s’agit d’exprimer au plus profo ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Sécurité routière en milieu scolaire : Le ministre des Transports lance la 1ère édition de la campagne à Conakry

SommaireAccueil


Conakry, 12 avr (AGP)- Le ministre d’Etat, ministre des Transports, Oyé Guilavogui a présidé, mardi, 11 avril 2018, à Conakry, le lancement officiel de la première édition de la campagne de sensibilisation sur la sécurité routière en milieu scolaire, en vue de lutter contre les accidents de la circulation, avec pour slogan, «Pour traverser, je m’arrête, je regarde à gauche et à droite», a suivi l’AGP.


Initiée par la Direction Nationale des Transports Terrestres (DNTT), en collaboration avec le projet d’Appui du Secteur des Transports, des ONG l’OBSERMOM et de SYDEV, cette campagne de sensibilisation, financée par l’Union Européenne (UE), s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des recommandation des Etats généraux de la Sécurité routière, tenus à Conakry du 05 au 10 nombre 2017.


L’objectif, est de permettre aux enfants d’identifier les dangers quand ils sont sur la route et de se familiariser avec les règles élémentaires de sécurité routière.


Selon les initiateurs, le choix porté sur le milieu scolaire dans cette première phase s’explique par le fait que, ce milieu gère deux des couches les plus à risque dans la circulation routière, les petits enfants et les jeunes conducteurs.


«Au cours des cinq (05) dernières années à Conakry, les accidents de la circulation ont entrainé la mort de soixante-sept (67) enfants et la blessure grave de soixante un (61) autres», selon les statistiques des services de Police.


A noter, que cette première édition, allant du 11 au 21 avril 2018, ne se déroulera que dans dix (10) établissements scolaires de la ville de Conakry. Dans le futur, la DNTT entend élargir cette initiative dans les autres Ecoles Primaires de la Guinée.


La cérémonie de lancement s’est achevée par un sketch et une projection d’images et vidéo permettant aux 887 élèves de l’Ecole primaire de Tombo 1 de comprendre la notion sur la Sécurité routière.


AGP/12/04/018 TA/ST




 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro