EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Guinée : «Identifier les enseignants en situation de classe par niveau, par école et par collectivité», une décision du CM

SommaireAccueil


Conakry, 13 avr (AGP)- La Session ordinaire du Conseil des Ministre (CM) de la République de Guinée, tenue jeudi, 12 avril 2018, à Conakry, sous la présidence du chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, a demandé au ministre en charge de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation (ATD), d’instruire les autorités décentralisées et déconcentrées de prendre toutes les dispositions pour l’identification des enseignants en situation de classe par niveau, par école et par collectivité.


C’est du moins ce qui ressort du compte-rendu du porte-parole du gouvernement, Albert Damantang Camara, ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail (ETFP-ET).


A noter, que cette Session s’est déroulée, de 10h30 à 12h TU, autour quatre points inscrits à son ordre du jour : 1- Message de son Excellence Monsieur le Président de la République ; 2- Compte-rendu de la Session ordinaire du Conseil interministériel tenue le 10 avril 2018 ; 3- Décisions ; 4- Divers.


A l’entame des travaux, le président de la République, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé a convoqué une réunion relative à la finalisation des préparatifs du Hadj 2018.


Le chef de l’Etat a demandé au ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire (VAT) de prendre les mesures nécessaires pour l’arrêt des constructions et des aménagements anarchiques sur les flancs des collines de Kaaka et dans les zones similaires.


Le président de la République a invité le ministre en charge des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger (AEGE), à préparer les Accords de coopération en attente de ratification, afin de les déposer lors de la présente Session des lois à l’Assemblée Nationale (AN). Il s’agit, notamment des Accords avec les Emirats Arabes Unis prévoyant des exemptions de visas pour les passeports diplomatiques et les passeports de service et une facilitation pour les passeports ordinaires.


Pr Alpha Condé a instruit les Ministères en charge de l’Education, de la Fonction Publique, de l’Administration du Territoire et du Budget, d’apporter leur pleine coopération à l’opération d’identification biométrique des fonctionnaires en cours d’exécution. Cette opération s’impose afin d’identifier les enseignants en situation de classe sur l’ensemble du territoire national.


Pour sa part, le premier ministre, chef du gouvernement, Mamady Youla a introduit le compte-rendu de la Session ordinaire du Conseil interministériel, tenue le 10 avril.


Ainsi, au titre du compte-rendu, le Conseil a suivi successivement le ministre des AEGE qui a fait le compte-rendu de la première Session de la Commission Mixte de Coopération Guinée-Emirats Arabes Unis.


Il a informé, que la 1ère Session de la Commission mixte de Coopération économique, Guinée-Emirats Arabes Unis s’est tenue à Abu Dhabi, du 14 au 15 mars 2018. La délégation guinéenne était conduite par le ministre des AEGE, accompagné par un groupe d’hommes d’affaires guinéens.


La partie émiratie était présidée par la ministre de la Coopération Internationale.


Le ministre a souligné, que les travaux de la Commission Mixte se sont déroulés en deux étapes : la réunion des experts et la réunion ministérielle.


Pour ce qui est de la réunion des Experts, elle a permis de faire un bref rappel de l’état des actions engagées depuis la signature de l’Accord Cadre général et de constituer quatre sous-groupes d’échanges entre experts, chargés respectivement de la coopération, des affaires politiques et consulaires et de la sécurité ; des questions économiques, des investissements de l’industrie, de la culture et du développement ; de l’agriculture et aspects connexes ; de l’énergie et du transport.


Il a informé, que des rencontres Business to Business furent organisées durant la mission par l’entremise de l’ambassadeur de Guinée, dont le dévouement et la disponibilité sont à saluer.


Quant à la Réunion ministérielle, elle a enregistré l’entretien bilatéral avec la ministre de la Coopération Internationale, portant sur les questions nationales et internationales.


Les projets d’Accords de coopération examinés par les experts ont révélé une convergence de vues sur les questions soulevées et la volonté commune de maintenir un mécanisme de consultations périodiques et la nécessité de mettre en œuvre les Accords signés.


Le ministre des AEGE a affirmé, que la 1ère Session de la Commission mixte s’est achevée par la signature de cinq (05) Accords importants sur la création de la Commission mixte de coopération ; l’exemption de visas pour les détenteurs de passeports diplomatiques et de services ; et les facilités d’obtention de visas pour les détenteurs de passeports ordinaires ; les consultations politiques entre les deux Ministères des Affaires Etrangères ; la coopération technique entre les deux Ministères des Affaires Etrangères ; les services aériens entre et au-delà des territoires guinéens et des émirats.


Il est à signaler qu’aucun accord sur l’agriculture n’a été signé, compte tenu de l’absence d’expert de ce secteur.


Au titre de la communication, le secrétaire général des Affaires Religieuses a fait une communication relative aux préparatifs du HADJ 2018.


Il a expliqué, que le transporteur aérien des pèlerins guinéens est retenu sur la base d’un Appel d’Offre, dépouillé par une Commission interministérielle souveraine. Ainsi, à l’issue du dépouillement et de l’analyse objective des Offres, le marché est attribué à Ethiopian Airlines pour le Hadj 2018 ; au tarif unitaire ferme non révisable de 1.384 USD hors taxes.


Le secrétaire général a soutenu qu’en plus d’un prix meilleur, les avantages liés à cette attribution sont, entre autres, la date de retour du premier convoi prévue 48H seulement après Mina, contre deux semaines en 2017 ; la franchise de 64 kg pour deux (02) pièces, contre 46 kg en 2017.


Il a informé, que la Commission interministérielle, les Agences privées et les services techniques du SGAR ont fixé le tarif individuel du pèlerinage 2018 à 40.942.200 GNF soit 4.524 USD, au taux de 1 USD = 9.050 GNF.


«Ce coût prend en compte les 5% de la TVA (nouvelle mesure prise en Arabie Saoudite) et les nouvelles mesures guinéennes concernant l’incorporation des prix du mouton, de l’uniforme et du matelas.


Le secrétaire général a également informé des dates importantes pour l’organisation du Hadj 2018 :


13 juillet, date butoir de la confirmation du quota de 9000 pèlerins guinéens par l’Arabie Saoudite ;


24 juillet, départ du premier convoi de Conakry pour Médine ;


16 août, fermeture de l’Aéroport de Médine ;


20 août, montée d’Arafat ;


28 août, retour du premier convoi de Djeddah pour Conakry.


Il a formulé des recommandations à cet effet :


La validation du tarif individuel du Hadj 2018 au plus tard le 13 avril 2018 ; la mise à disposition des fonds alloués au Pèlerinage ; l’envoi de la deuxième mission en Arabie Saoudite pour la signature des différents contrats et l’activation des comptes bancaires ; le lancement officiel des inscriptions à partir du 16 avril 2018 ; et l’opérationnalisation du Centre informatique d’enrôlement des pèlerins.


Au cours des débats, l’observation essentielle a porté sur la prise des dispositions nécessaires pour effectuer la commande des vaccins, étant donné que le délai de livraison est de 03 mois.


Au terme de l’exposé, le secrétaire général des Affaires Religieuses a sollicité la validation du tarif individuel du Hadj 2018, au plus tard le 13 avril 2018 et la mise à disposition des fonds alloués au pèlerinage, afin de lancer les inscriptions à partir du 16 avril 2018.


A l’issue des débats sur les différentes questions suscitées au cours des travaux de la Session, le Conseil a décidé :


1. Le Conseil approuve la date du 16 avril 2018 comme date de lancement des inscriptions au Hadj 2018.


2. Le Conseil demande au ministre en charge de l’ATD, d’instruire les autorités décentralisées et déconcentrées, de prendre toutes les dispositions pour l’identification des enseignants en situation de classe par niveau, par école et par collectivité.


Au compte des Divers, le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique (SCPH) a informé de la clôture de l’évènement «Conakry Capitale Mondiale du Livre (CCML)», le 22 avril 2018.


AGP/13/04/018 ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro