EDITO
EDITO DU MOIS : Qui mieux que moi aime la Patrie ? Par Alpha Kabinet Doumbouya
Conakry, 05 avr (AGP)- Cette question est la meilleure que tout un chacun de nous se pose lorsqu’il s’agit d’exprimer au plus profo ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Lancement conjoint du Programme National d’Appui aux Communes de convergence et de la Santé Communautaire

SommaireAccueil


Conakry, 16 avr (AGP)- Les travaux du Programme National d’Appui aux Communes de Convergence et de la Santé Communautaire ont été lancés, vendredi, 13 avril 2018, à Conakry, sous la présidence du ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation (ATD), Général Bouréma Condé, a suivi l’AGP.


L’objectif de ce programme est de permettre non seulement l’amélioration rapide des indicateurs de santé, la création d’emploi et potentiellement la réduction de la pauvreté et de l’immigration, l’application du Code des collectivités qui vise à transférer une partie des compétences et le pouvoir de l’Etat aux collectivités locales, mais aussi contribuer, très prochainement, à l’amélioration du système de santé du pays fragilisé après le passage du virus Ebola.


Dans son allocution, le représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Georges Alfred Ki-Zerbo, chef de file des partenaires techniques et financiers de la Santé, a indiqué que ce programme s’inscrit dans le relèvement du système de santé post-Ebola, qui est la phase initiale des programmes du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES).


«Ce programme augure l’amélioration de la Santé et du bien-être des populations du pays, et est en droite ligne de l’engagement pris par les chefs d’Etat de l’Union Africaine (UA) sur la couverture sanitaire universelle qui participe à l’impérieuse nécessité de rebâtir un système de santé et un système communautaire résilients, pour assurer la sécurité sanitaire à tous».


Il a ensuite ajouté, que «cette nouvelle politique de Santé communautaire et les stratégies qui seront mises en place permettront d’améliorer les fonctions essentielles de Santé publique dans l’optique d’un développement intégré à la base, car son articulation avec le processus de décentralisation et de déconcentration s’appuiera sur des plateformes intégrées au niveau locale».


Dans son discours d’orientation, le ministre de la Santé, Dr Abdourahamane Diallo a dit, que cette nouvelle vision mise dans un paquet de 17 activités intégrées, préventives, curatives, promotionnelles et de réadaptations, concilie l’amélioration de l’effort de soins avec la stimulation de la demande, à travers une participation ou un engagement citoyen dont les communautés auront pour rôle, de s’approprier de la gestion des questions de Santé et des structures de Santé.


«Les agents de Santé communautaire, qui sont des professionnels sortis des écoles secondaires de formation du pays, auront pour rôle essentiel, de tenir les Postes de Santé (PS) et de superviser l’activité en adéquation avec des relais des agents communautaires choisis par la communauté pour mener des activités de veille, de sensibilisation, de collecte d’informations sur la situation sanitaire locale», a souligné le ministre.


Dans son discours de lancement des travaux, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation (ATD), Général Bouréma Condé a noté, que ce double lancement démontre la synergie d’action gouvernementale.


Il a expliqué combien ces structures sont bénéfiques pour le développement des communautés à la base.


«Les communes de convergences, contrairement à ce qu’on a connu par le passé, est la réunion des efforts de développement durable dans les collectivités concentrées dans une commune, sur un territoire bien défini, où la santé, l’éducation, l’élevage, et autre interviennent en synergie pour donner l’effet et de la visibilité par rapport aux efforts de développement», a mentionné le ministre de l’ATD.


AGP/16/04/018 AKT/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro