EDITO
Tout se passe comme au Théâtre… / Par Alpha Kabinet Doumbouya
Ce mois de Mai, chargé en événements, entre dans l’histoire du pays comme une scène de théâtre. D&egr ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Guinée : Le GOHA sollicite des autorités la protection physique des opérateurs économiques du pays

SommaireAccueil


Conakry, 16 mai (AGP)- Le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA) en Guinée, par la voix de son président, Mohamed Abdallah Chérif, demande aux autorités de ''protéger les opérateurs économiques devenus victimes d’enlèvements dans le pays'', rapporte le correspondant de l’AGP dans la préfecture de Mamou.


Le président du GOHA a fait cette sollicitation à Mamou, à l’occasion de la cérémonie d'inhumation d'El hadj Abdoulrahamane Bindi Diallo, El hadj Doura pour les intimes, opérateur économique guinéen, kidnappé en décembre 2017 et assassiné par un groupe de malfrats présumés.


Ainsi, le président du GOHA a voulu attirer l’attention des autorités et de tous les citoyens par rapport à l’insécurité et l’inquiétude vécues actuellement par l’ensemble des opérateurs économiques du pays.


Pour Mohamed Abdallah Chérif, les forces de l’ordre doivent se lever avec le gouvernement, pour la protection des personnes et de leurs biens.


«Nous vivons une situation extrêmement difficile. Nous ne sommes pas rassurés dans nos domiciles, même dans nos magasins. Donc maintenant, les opérateurs économiques doivent être solidaires, si un est touché qu’il soit à Conakry ou à l’intérieur du pays, que tous les commerçants se lèvent pour le défendre, parce qu’à leur actuel, personne n’est rassuré du tout. Ça, c’est par rapport au kidnapping et les cas de morts que nous avons enregistrés malheureusement, notamment les deux cas survenus à moins de 06 mois (le cas de Badara Diaby et d’El hadj Hady Doura», a expliqué le président de GOHA.


Il a aussi indiqué, qu'une douzaine de personnes a été kidnappée au cours de ces derniers moments, dont certains ont été libérées suite au payement de rançons.


«Les operateurs économiques payent les impôts, et ce sont eux qui font vivre l'Etat, alors l'Etat doit les protéger», a estimé le président du GOHA, Mohamed Abdallah Chérif.


AGP/16/05/018 AOS/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro