EDITO
Comme dans une cour de récré ! Par Alpha Kabinet Doumbouya
La propension au jeu est le fort de l’enfant. Même les plus malheureux oublient la tristesse pendant les instants de détente au ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Labé : une mère brûle les lèvres de sa fille soupçonnée d’avoir dérobé 2 000 francs guinéens

SommaireAccueil



Labé, 20 Juillet (AGP) - Une mère de famille vient de brûler les lèvres de sa propre fillette, âgée de 9 ans, qu’elle accuse d’avoir dérobé la somme de 2 000 francs guinéens et refusé de reconnaître les faits, au quartier Kouroula, dans la Commune Urbaine Labé, rapporte le Chef du bureau régional de l’AGP.

La dame aurait collé sur les lèvres de la petite Lamarana une cuillère à soupe chauffée plusieurs fois au feu pour arracher les aveux de la victime, lui causant ainsi de sérieuses blessures.

« La fille a été brûlée par sa mère. Sa mère aurait dit qu’elle avait volé 2 000 francs guinéens. Comme elle n’a pas reconnu, sa mère a utilisé une cuillère qu’elle a passée au feu à plusieurs reprises pour plaquer contre les lèvres de la fille. Une manière de lui signifier que, désormais elle doit dire la vérité, quand elle est fautive. C’est ainsi qu’elle a été brûlée sérieusement », confirme Abdourahmane Camara, un responsable de l’ONG qui assure la prise en charge de la fillette.

Au commissariat central de police de Labé où la mère est assignée et détenue, l’agent chargé de la protection du genre et de l’enfance, Mme Mamadou Ramata Diallo assure que les enquêtes ouvertes sont en cours.

« Nous sommes entrain de réunir les informations liées à cette affaire.Vous aurez les résultats après que tout soit réuni. », a-t-elle réagi.

La petite Lamarana a été placée dans une famille d’accueil, non loin du domicile de ses parents où elle reçoit actuellement des soins sur financement de l’ONG Sabou Guinée et ses partenaires.

AGP/20/07/017 ISD/JPO

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro