EDITO
Comme dans une cour de récré ! Par Alpha Kabinet Doumbouya
La propension au jeu est le fort de l’enfant. Même les plus malheureux oublient la tristesse pendant les instants de détente au ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Les États-Unis et la Côte d’Ivoire saluent l’amélioration de la réponse du système sanitaire du pays

SommaireAccueil


Abidjan, 21 juil (AIP) – La ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, le Dr Raymonde Goudou Coffie, et le chargé d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique, Andrew Haviland ont participé jeudi au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, à la cérémonie officielle marquant la clôture du projet Leadership, Management et Gouvernance (LMG).


Selon un communiqué de l’ambassade des Etats-Unis transmis à l’AIP, cette cérémonie a été l’occasion de saluer les récentes améliorations dans le système de santé de la Côte d’Ivoire qui permettront de prévenir et de réagir aux crises sanitaires majeures, telles que l’Ebola, le VIH et d’autres maladies à potentiel épidémique.


Lancé en 2011, le projet LMG, financé par l’Agence américaine pour le développement international (USAID) et mis en œuvre par Management sciences for health (MSH), a travaillé aux côtés du Gouvernement ivoirien au renforcement des capacités de leadership, de gestion et de gouvernance du personnel de santé à tous les niveaux du système de santé, du niveau central au niveau communautaire.


En effet, pour renforcer la capacité du système de santé, le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, dans son Plan national de développement sanitaire 2012-2015, a décentralisé la prise de décision et la gestion des régions et les districts sanitaires, apportant des décisions majeures en matière de santé plus proches des communautés et des personnes qu’elles doivent impactées.


Le projet LMG a lancé son approche de leadership, de gestion et de gouvernance dans deux régions décentralisées de santé pilotes, l’Indénié-Djuablin et le N’Zi-Iffou-Moronou, axées sur l’amélioration de la réponse et du traitement du VIH/SIDA.


Sur la base du succès du projet pilote de décentralisation LMG, le Gouvernement ivoirien a élargi l’approche, à travers un financement supplémentaire de l’USAID avec les fonds Ebola, aux régions sanitaires de Cavally-Guémon, de Kabadougou-Bafing-Folon et de Tonkpi.


“Nous continuerons à mener à bien le modèle de leadership, de gestion et de gouvernance dans les régions de Bélier, Agnéby-Tiassa-Mé et Sud-Comoé, et de nouvelles régions encore avec les nouvelles subventions”, a rassuré la ministre Raymonde Goudou Coffie.


Pour sa part, M. Haviland a exprimé la satisfaction du gouvernement américain devant les résultats considérables atteints. “Nous sommes fiers d’avoir contribué à l’amélioration de la santé des communautés dans tout le pays, et que notre financement ait entraîné la mobilisation de plus de fonds pour la lutte contre la tuberculose et le paludisme.”


AGP/21/07/017 - AIP/AGP

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro