EDITO
Comme dans une cour de récré ! Par Alpha Kabinet Doumbouya
La propension au jeu est le fort de l’enfant. Même les plus malheureux oublient la tristesse pendant les instants de détente au ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Tentative d'introduction de canabis à la maison d'arrêt de Conakry: deux filles interpellées

SommaireAccueil




Ckry, 21 juil (AGP) - Deux jeunes filles viennent de tomber dans les filets de la police avec du chanvre indien dissimulé dans 24 morceaux de savon de fabrication locale, appelé « Kabakoudou » ou encore (morceau de pierre en langue nationale Maninka) qu’elles ont tenté d'intrduire à l'intérieur la cour de la maison d’arrêt de Conakry pour sa vente.

C'est au cours d’un contrôle à la rentrée de ladite prison que cette fraude cachée a été détectée par les services de sécurité des lieux. Une méthode que la police qualifie de « toute nouvelle ».

Il s’agit de Madalo Soumah élève de son état et marchande en temps libre, à Mafanco devait introduire ce colis à la maison centrale pour le remettre au détenu Aliya Bangoura alias Kaké, arrêté depuis 2013. Un détenu qui fait partie d’un gang qui aurait commis beaucoup de crimes dans le pays, aux dires du Commissaire Boubacar Kassé.

Sur les faits, Madalo a déclaré : « je transportais un colis dont je ne connaissais pas le contenu. J’ai été juste commissionnée pour le remettre à Alia. Sa sœur Amie Kéita qui a l'habitude d'envoyer ce colis n'était pas à la maison ; donc c’est ma première fois d’ailleurs de venir devant la maison centrale ».

Face à la nouveauté de la fraude, le Commissaire Boubacar Kassé a dénoncé la complicité de certains agents pénitentiaires dans le trafic des stupéfiants au niveau des prisons.

AGP 21/07/017 - OS/JPO

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro