EDITO
Comme dans une cour de récré ! Par Alpha Kabinet Doumbouya
La propension au jeu est le fort de l’enfant. Même les plus malheureux oublient la tristesse pendant les instants de détente au ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Côte d’Ivoire : le présumé « rat » des hôtels de Yamoussoukro dans le piège de la police

SommaireAccueil





Yamoussoukro, 23 juil (AIP)- Soya Raymond Gildas, soupçonné de sévir dans les hôtels de la capitale politique ivoirienne a été arrêté samedi par la police, a appris l’AIP dimanche auprès du préfet de police de Yamoussoukro.


Agé de 19 ans, le sieur Soya ciblait les clients des hôtels parmi lesquels il a fait plusieurs victimes.


Incarcéré une première fois le 18 juillet 2016, il avait bénéficié en décembre de la même année de la grâce présidentielle. De retour dans son fief, Soya Raymond Gildas reprend du service et une américaine fait partie de ses dernières victimes. Celle-ci a été dépouillée de la somme de 700 000 FCFA, de son passeport et de divers documents.


« Dans la nuit de vendredi à samedi, il a détroussé un opérateur économique burkinabé de la somme de deux millions de FCFA, volé ses coupures d’euros et s’est emparé de son pistolet et de trois portables », a expliqué le préfet de police Dosso Siaka.


Soya a osé également soutirer d’une voyante bien connue ses bijoux, d’une valeur estimée à cinq millions de FCFA, puis dérobé la somme de deux millions de FCFA, un ordinateur portable, une carte de carburant et des téléphones portables à un conseiller municipal qui a séjourné le 16 juillet dans un hôtel de la ville, a ajouté le commissaire divisionnaire.


Selon lui, la méthode du présumé voleur reste inchangée, il commet le vol sans effraction. On le soupçonne de détenir une poudre pour endormir les clients par un soufflement.


Une enquête menée par l’équipe de la brigade criminelle de la police de Yamoussoukro, suite aux plaintes récurrentes, a permis de mettre le grappin sur lui. Une perquisition réalisée à son domicile aurait permis de retrouver la plupart des objets volés, signale-t-on.


AGP/23/07/017 - AIP/AGP

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro