EDITO
Comme dans une cour de récré ! Par Alpha Kabinet Doumbouya
La propension au jeu est le fort de l’enfant. Même les plus malheureux oublient la tristesse pendant les instants de détente au ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Formation des acteurs chargés des questions de l’enfance dans la ville de Conakry

SommaireAccueil


Conakry, 27 juil. (AGP)- Une cinquantaine d’acteurs chargés des questions de l’Enfance dans la ville de Conakry a bénéficié mercredi 26 juillet d’une session de formation sur les indicateurs retenus par la Direction nationale de l’Enfance du ministère de l’Action Sociale de la Promotion Féminine et de l’Enfance.

La salle de conférence du gouvernorat de la ville de Conakry a servi de cadre à cette session de formation qui fait suite à celle tenue récemment à Kindia. Une initiative est de la Direction régionale de l’Action Sociale de la Promotion Féminine et de l’Enfance(DRASPFE) avec l’appui technique et financier du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF).

La démarche vise l’utilisation en temps réel d’une base de données par les tous participants venant des structures partenaires évoluant dans les cinq (5) communes de Conakry. Il s’agit des assistants sociaux, des points focaux, des représentants des directions des microréalisations (DMR), des directions communales de l’Education (DCE) , des directions communales de santé (DCS) et le service d’appui et de coordinations des interventions des coopératives et ONG de la ville de Conakry (SERACCO).

Des thèmes, comme la lutte contre les mutilations génitales féminines (MGF), la promotion de l’enregistrement des naissances, la lutte contre l’excision étaient aussi au centre de cette formation qui succède les séances de causeries tenues dans les cinq (5) communes de Conakry.

AGP/27/07/017 - MYS/JPO

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro