EDITO
Comme dans une cour de récré ! Par Alpha Kabinet Doumbouya
La propension au jeu est le fort de l’enfant. Même les plus malheureux oublient la tristesse pendant les instants de détente au ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Trois présumés accusés dans le meurtre du sergent Filiba
Doumbouya de la garde présidentielle présentés à la presse

SommaireAccueil




Conakry, 29 juil. (AGP)-Le porte-parole de la Police nationale, le

Commissaire Boubacar Kassé a présenté samedi, 29 juillet 2017 à la

presse, trois présumés accusés dans le meurtre du sergent Filiba

Doumbouya de la sécurité présidentielle. Un assassinat commis dans la nuit du 17 au 18 juillet dernier, aux environs de 4 heures à proximité du club

Bembeya à Almamya, dans la commune de Kaloum, à Conakry.



Il s’agit de Alya Soumah, Abdoul Karim Savané alias Elbas, Fodé

Bangoura alias Olmèndé, Bréma Sidibé alias Bré, tous repris de justice.

Ils ont été arrêtés de par le passé, par la direction de la Police Judiciaire (DPJ) à plusieurs reprises et libérés dans l’intervalle de février au mois de juin 2017 dont deux autres, Jean Keira et Balla Karoba, fugitifs et activement recherchés par la Police.



Dans ses explications, le Commissaire Boubacar Kassé a souligné que la police nationale a été saisie de ce meurtre à travers la DPJ qui a dépêché sur les lieux, une équipe d’enquêteurs pour procéder à la constatation et à des investigations de voisinage.



« Etant entendu que, trois téléphones ont été emportés par les

assaillants, des enquêtes professionnelles menée à cet effet par

l’analyse de ce répertoire des dits téléphones ont donné des indices

concordantes. Et l’analyse des constats avant et après, par le biais de

la police, a amené donc à orienter les enquêtes sur d’autres

pistes. Ce qui a permis d’identifier les présumés auteurs

de ce meurtre, de procéder à leur interpellation et à leur mise en état

d’arrestation pour des besoins d’enquêtes », a expliqué le porte-parole

de la police.

Dans le souci d’apporter toute la lumière sur cette affaire, trois

autres individus suspects, pouvant intéresser l’enquête, sont aussi

interpellés et gardés à vue pour les mêmes besoins.



AGP/29/07/017 - TA/JPO

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro