EDITO
Comme dans une cour de récré ! Par Alpha Kabinet Doumbouya
La propension au jeu est le fort de l’enfant. Même les plus malheureux oublient la tristesse pendant les instants de détente au ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Kérouané : tenue du procès des six personnes pour le détournement de 371 millions GNF de la station service Shell

SommaireAccueil


Kérouané, 02 août (AGP)- Le Tribunal correctionnel de Kérouané a condamné, mercredi, 02 août 2017, après deux mois d’audience, le gérant de la station de service Shell de Kérouané, Oumar Coulibaly et l’ancien chauffeur de la même station, Lancinet Touré à deux ans de prison avec sursis et le payement d’une amende de 3 millions GNF chacun pour vol et détournement d’argent.

Aussi, le nouveau chauffeur, Issa Diawara a écopé d’un an de prison, plus une amende de 1 million 500 GNF.

Quant à Kerfala, Soufiana Fofana et Sékou Kourouma, ils ont été purement et simplement acquittés par le tribunal, pour faute de preuve.

A rappeler qu’il s’agit d’une affaire de détournement de 371 GNF qui s’est déroulée à la station d’essence Shell située à 20 km de la commune urbaine de Kérouané, dans la nuit du 14 au 15 juin dernier. Un détournement que les six 6 personnes arrêtées avaient simulé par une attaque de leur convoi par des bandits.

A l’époque, les investigations menées par la gendarmerie ont permis de mettre main sur les déclarants du vol eux-mêmes et a retrouvé le montant de 310 millions GNF sur les 371, enfoui sous la terre.

Le juge de Paix de Kérouané, Fayimba Condé après avoir développé les conséquences du transport de l’argent liquide par des particuliers, ces derniers temps, malgré la présence des agences de transfert d’argent, a demandé à la partie civile de constituer les justificatifs pour les dommages et intérêts.

AGP/02/08/017 - PK/AKT/JPO

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro