EDITO
Comme dans une cour de récré ! Par Alpha Kabinet Doumbouya
La propension au jeu est le fort de l’enfant. Même les plus malheureux oublient la tristesse pendant les instants de détente au ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Sécurité : 303 agents de police élevés au grade de lieutenant après leur formation

SommaireAccueil




Conakry, 12 août(AGP) - Après 10 mois de formations, militaire et professionnelles à l’école nationale de police et de protection civile de Kagbélen de Dubréka, 303 officiers de police dont 26 femmes ont récemment reçu leurs diplômes et grades de « Lieutenant » à l’occasion d’une cérémonie organisée à cet effet.

Ces officiers issus du contingent des 4 015 fonctionnaires du ministère de Sécurité et de la protection civile recrutés en 2011, ont bénéficié d’abord de 03 mois de formation initiale pour rompre avec leur état de pseudo policiers avec des épreuves d’enduras physique, nerveuse, psychologique et disciplinaires. Et par la suite, 07 mois d’enseignement de discipline professionnelle en droit pénal, procédure pénale, secourisme, élaboration du procès verbal, informatique, etc. des modules dispensés par des magistrats, des médecins légistes, expatriés, militaires et officiers de police.

Le grade lieutenant de ces nouveaux officiers, s’inscrit dans les principes de la réforme engagée depuis 2011 au sein des forces de défense et de sécurité en Guinée. Une reforme qui supprime désormais le grade d’inspecteur général au sein de la police.

Lors de cette cérémonie présidée par le ministre de la Sécurité et de la protection civile Me Abdoul Kabèlè Camara entouré de plusieurs autorités policières, militaires et administratives, les diplomates partenaires techniques et financiers, ont plaidé pour la pérennisation de la formation dans les écoles de police et de la protection civile, la fidélisation des formateurs et l’affectation immédiate de ces officiers dans les structures nécessiteuses pour renforcer les forces de sécurité existantes.

Le ministre Kabèlè a réitéré son engagement à relever les défis de son ministère ; surtout ceux de la formation et d’équipement.

AGP 13/08/017- OS/JPO

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro