EDITO
Comme dans une cour de récré ! Par Alpha Kabinet Doumbouya
La propension au jeu est le fort de l’enfant. Même les plus malheureux oublient la tristesse pendant les instants de détente au ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Kankan: La ministre de l’Action Sociale lance officiellement les activités du club des Jeunes Filles leaders

SommaireAccueil

Kankan, 21 août (AGP) - La ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, Mme Sanaba Kaba, a lancé dimanche, 20 août 2017, les activités de sensibilisation du club des jeunes filles leaders de la préfecture de Kankan sur les violences basées sur le genre notamment le viol des jeunes filles, dans la commune urbaine de Kankan.



Selon la présidente du Club des jeunes filles leaders de Kankan, Mlle Kadiatou Damaro Camara, la réalisation de ces activités de sensibilisation s’étalera sur une semaine dans cinq quartiers de la ville où le phénomène de viol des jeunes filles est plus fréquent.



C’est le centre de santé Titi Camara sis au quartier périphérique qui a été le cadre de la cérémonie présidée par la ministre, Mme Sanaba Kaba, entourée pour la circonstance par les autorités régionale, préfectorale et communale ainsi que les structures administratives en charge de l’enfance et de la femme à Kankan.

L’occasion était opportune pour Kadiatou Damaro Camara de présenter son association qui est le club des jeunes filles à Kankan, un espace d’échange entre les jeunes filles dans les quartiers de la ville de Kankan.

« C’est une organisation apolitique à but non lucratif, constituée

de jeunes filles de moins de 20 ans. Le club a pour objet général,

de lutter contre toutes les formes de violence dont sont victimes les

jeunes filles. Aussi, le club encourage la scolarisation des jeunes filles et lutte contre la dépigmentation, le mariage précoce ou forcé, l’excision et le viol », a fait savoir la présidente du club.



Dans son allocution de circonstance, Mme Sanaba Kaba s’est réjouie du niveau atteint par les jeunes filles de Kankan dans la lutte pour la défense de leurs droits, grâce à leur propre encadrement. Une tâche effectuée par toutes les structures de la place.



Elle a demandé au club des jeunes filles de Kankan de multiplier dans les établissements scolaires, une l’ouverture des classes faite en septembre, des séances de sensibilisation sur les violences basées sur le genre, notamment le viol de jeunes filles, devenu un fléau en Guinée.

Mme Sanaba Kaba a réitéré toute sa détermination à œuvrer aux côtés du Chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé pour la promotion et la protection des jeunes filles.



A noter que le public a été émerveillé par une prestation artistique qui a apporté sur le viol d’une mineur de moins de 9 ans dont l’auteur, un jeune délinquant du quartier, a été condamné à une lourde peine d’emprisonnement par l’autorité judiciaire de la place.

AGP/21/08/017 - SK/AD/AC/JPO

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro