EDITO
Comme dans une cour de récré ! Par Alpha Kabinet Doumbouya
La propension au jeu est le fort de l’enfant. Même les plus malheureux oublient la tristesse pendant les instants de détente au ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Boké : « Renforcement de la gouvernance des migrations et d’appui à la réintégration durable des migrants en Guinée », thème central d’un atelier régional

SommaireAccueil


Boké, 08 sept (AGP) - L’Organisation internationale pour les migrations (OIM), grâce au financement du projet du Fonds fudiciaire (FFUE-OIM), a organisé jeudi, 07 septembre 2017, un atelier de formation relatif à la mise en place du comité de pilotage régional dans la préfecture de Boké.

La rencontre a mobilisé les cinq premiers responsables des cinq préfectures que compte la région administrative de Boké.

Il s’agit pour les participants, de passer en revue, les problèmes liés à l’immigration irrégulière et à la réintégration des couches vulnérables dans la région de Boké qui a un flux migratoire de 57% dont 13% seulement sont assistés.

Selon le représentant de l’OIM à Boké, Amara Bangoura, les principaux acteurs doivent s’engager résolument pour appuyer les migrants potentiels en élargissant les séances de sensibilisation en direction des jeunes, principales victimes des naufrages en haute mer.

A cette occasion, le Gouverneur de la région administrative de Boké, le général de Brigade, Siba Sévérin Loholamou, a insisté sur le renforcement des systèmes de surveillance et la subvention des préfectures concernées pour freiner le fléau de la migration clandestine et le trafic d’enfants mineurs dans sa sphère géopolitique.

C’est par la mise en place d’un bureau de cinq (05) membres que la rencontre a pris fin.

AGP/087/09/017 - MMC/JPO

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro