EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Une attaque à mains armées fait 01 mort, 01 blessé et du numéraire emporté dans la sous-préfecture de Niagassola

SommaireAccueil

Conakry, 20 fév (AGP)- Une attaque nocturne d’une Station-service par des inconnus à mains armées a fait un (01) mort, un (01) blessé et une importante somme d’argent emportée par les présumés malfrats, dimanche, 18 février 2018, à Finiko, une localité minière relevant de la sous-préfecture de Niagassola située à 65 Km au nord de Siguiri, rapporte le correspondant de l’AGP dans la préfecture.


Selon nos sources, Moussa Kamano, qui en est mort, était l’un des trois pompistes de ladite Station. Mamadi Koïta, le gérant, est celui qui est grièvement blessé, évacué sur l’Hôpital régional de Kankan.


Il a été arrêté et atteint par balle pendant que ses malfrats, munis d’armes de guerre, ouvraient par effraction la porte de son logement. Pour n’avoir rien trouvé sur lui, il sera alors trimbalé jusqu’au niveau de la Station de même que Moussa Kamano, qui sera lui abattu sous ses yeux.


Dès lors, le gérant Mamadi Koïta n’avait plus le choix que de céder la clé du coffre. C’est ainsi que le contenu de celui-ci a été entièrement raclé par les ravisseurs armés, qui ont semé pendant près de 60 minutes, des actes violentes dans le village.


Certains citoyens affirment avoir entendu plus de cinquante coups de fusil tirés entre 02h et 03h le matin.


Heureusement, précisent-on, un des bandits a été arrêté par les forces de l’ordre, quelques heures après ladite attaque.


AGP/20/02/018 ADC/AOK/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro