EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Koundara : Une bagarre entre deux élèves entraine la mort de l’un au quartier Hamdanlaye

SommaireAccueil

Koundara, 27 fév (AGP)- Un élève de l’enseignement Franco-arabe a trouvé la mort suite à une bagarre éclatée dans la nuit du 23 au 24 février 2018, au quartier Hamdanlaye, dans la Commune Urbaine (CU) de Koundara, rapporte le correspondant de l’AGP dans la préfecture.


La victime Badjiéri Dramé a trouvé la mort après avoir reçu un jet de pierres de son agresseur. Il a été transporté d’urgence à l’Hôpital préfectoral de Koundara pour des soins, où il a succombé de ses blessures.


Pour la petite histoire, c’est une altercation verbale, suivie de menaces ayant entrainé la bagarre, qui a été à l’origine de ce drame.


De source mieux informé, «la victime a reçu un jet de pierre sur un organe biologique sensible, ce qui a entrainé une forte hémorragie chez elle».


Informé de l’acte, les services de sécurité de la place se sont rendus à la Morgue de l’Hôpital préfectoral pour un constat.


L’auteur présumé du crime, un certain Waly Bandia, élève au Collège public de Koundara, a été interpellé par la Police pour des fins d’enquête.


Ce qui relance le phénomène de criminalité de toutes ses formes de violences au sein de la cité.


Mohamed Lamine 2 Sylla, commissaire centrale de Police de Koundara a qualifié l’acte, de «manifestation de violence ayant entrainé la mort».


AGP/27/02/018 BSY/HMC/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro