EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Après des barricades et troubles à Boké : Le préfet sollicite la collaboration des cadres dans la sensibilisation de la population

SommaireAccueil


Conakry, 28 fév (AGP)- Le préfet de Boké, Aboubacar M’Bopp Camara a mis la montée des couleurs à profit, mercredi, 28 février 2018, pour solliciter l’implication des chefs de familles et la collaboration des cadres de l’Administration dans l’éducation et la sensibilisation de la population, a suivi le correspondant de l’AGP dans la préfecture.


Cette sollicitation du préfet vient après quelques heures des mouvements d’agitation provoqués par des ‘’loubards’’ qui ont érigé des barricades sur les routes dans la Commune Urbaine (CU) de Boké,


A rappeler, que ces ‘’loubards’’ avaient érigé des barricades et incendié des pneus, mardi, 27 février, sur les artères principales de la ville de Boké, perturbant les activités administratives et commerciales.


Pour donc aplanir les tensions au galop dans la cité, le premier responsable de la préfecture de Boké a, dans son adresse à ses collaborateurs de services, précisé :


«Bonjour chers cadres ! Vous n’êtes pas sans savoir la nature du climat social qui prévaut dans notre localité. Ces troubles, d’où qu’elles viennent, ne profitent à personne. On n’est pas cadre pour rien. Vous devez comprendre que chacun de nous a l’ultime devoir de s’impliquer dans la sensibilisation des populations, des jeunes enfants, pour un changement de comportement.


L’heure n’est pas au débat politique ou ethnique, mais au renforcement de la paix et la cohésion sociale pour la stabilité de Boké, que nous avons en partage…».


Le préfet a informé, qu’un technicien de la société, Electricité De Guinée (EDG) a été dépouillé de tous ses biens au quartier Yomboya, dans la CU de Boké, alors que ce dernier venait pour dépanner un générateur en souffrance depuis des jours.


Toujours selon le préfet, «deux (02) maisons, habitées par des libanais au quartier 400 Logements, ont été également victimes des loubards qui font des barrages leur vache laitière».


Pour dénicher et sanctionner les auteurs de troubles dans la ville de Boké, le préfet, Aboubacar M’Bopp Camara a tendu la main aux chefs de familles et cadres de l’Administration, pour que la zone spéciale économique de la Guinée renoue avec le bonheur dans la quiétude sociale.


AGP/28/02/018 MMC/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro