EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Labé : Un muezzin de 83 ans déclare avoir cessé de manger et de boire depuis un an

SommaireAccueil


Conakry, 05 mars (AGP)- Le premier muezzin de la Mosquée centrale de Labédhèppéré, doyen Mamadou Tafsir Diallo, 83 ans, déclare avoir cessé de manger et boire depuis le 02 mars 2017, rapporte le correspondant régional de l’AGP à Labé.


Sally Tafsir Diallo explique, que c’est dans un rêve qu’une voix étrange lui a annoncé ce don divin.


«Dans la nuit du mercredi, 1er mars 2017, alors que j’étais à Koubia pour une cérémonie religieuse, Dieu m’a montré dans un rêve, que quiconque m’avait vu manger auparavant ne va plus me revoir manger. Et celui qui ne m’avait jamais vu manger n’en aura pas l’occasion. Ce qui fait que depuis le 02 mars 2017, je n’ai pas mangé», a-t-il déclaré.


Le fait qu’il ne s’alimente pas depuis pratiquement un an, ne semble pas perturber l’état de santé physique et mentale de ce notable, au destin étrange.


«Je n’en souffre pas. Quand je suis rentré de Koubia, les sages de mon village m’ont conseillé de me rendre à Sagalé, dans la préfecture de Lélouma, comme les Chérifs peuvent voir des choses cachées. Nous sommes alors partis chez Chérif Abdoul Mazid, Khalif Général de Sagalé, qui m’a demandé si le corps me fait mal, j’ai répondu ‘’non !’’. Il m’a demandé alors de prier pour la communauté musulmane. Je ne ressens aucun mal», a-t-il ajouté.


Né en 1936 à Labédhepperé où il a commencé ses études coraniques, Sally Tafsir Diallo a poursuivi sa formation islamique, dans un premier temps, à Mafanco, auprès de son grand frère et cousin El hadj Alpha, ex-imam de la Mosquée de Dabondy.


Quatre ans après, ses parents l’ont envoyé à Dinguiraye pour renforcer ses connaissances acquises, respectivement à Labédheppéré et à Conakry. C’est dans cette cité religieuse qu’il a commencé à faire l’appel à la prière.


A noter, que Labédhèppéré est un district de la Commune Rurale (CR) de Garambé, à 10 Km au sud du chef-lieu de la préfecture de Labé.


AGP/05/03/018 ISD/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro