EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Kankan : 124 cases parties en fumée à Fassinèla et Sokourala

SommaireAccueil

Conakry, 07 mars (AGP)- Deux cas d’incendies viennent de se produire à Fassinèla et Sokourala, deux (02) villages de la Commune Rurale (CR) de Mangouroudou dans la préfecture de Kankan, calcinant 124 cases et causant plusieurs dégâts matériels, heureusement il n’y a pas eu de perte en vies humaines, rapporte le correspondant régional de l’AGP.


Le premier cas d’incendie causé par un feu de brousse a ravagé sur son passage 45 cases, 66 sacs de riz paddy et le contenu de 06 greniers remplis de riz, 10 millions de francs guinéens et un important lot d’habilles à Fassinèla situé à 14 Km du chef-lieu de Mangouroudou situé à 135 Km de la ville de Kankan.


Le second cas survenu le 13 février dernier à Sokourala, village situé à 17Km de Mangouroudou, jugé mystérieux par les habitants, a consumé 80 cases et leurs contenus.


Selon les informations recueillies auprès des habitants de Sokourala, cet incendie s’est produit après que la population est allée violer la forêt sacrée dudit village en la déboisant abusivement pour des besoins domestiques.


Joins au téléphone, le sous-préfet de Mangourodou, Aboubacar Sidiki Kéïta a indiqué, que le génie protecteur de la forêt de Sokourala se serait fâché parce que son refuse a été agressé par la population.


Ainsi pendant deux jours d’affilés, ce village a pris feu au moment où les citoyens étaient à la Mosquée pour la prière.


Pour l’heure, le génie de la forêt de Sokourala s’est calmé, laissant les sinistrés à la belle étoile, sans nourriture et sans vêtement.


AGP/07/03/018 SK/AOK/AKT/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro