EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Faranah : Le vol de motos devenu récurrent dans la préfecture

SommaireAccueil

Conakry, 19 mars (AGP)- A Faranah, les propriétaires de motos se demandent où donner la tête, car ils sont tous les jours victimes de nouveaux cas de vol de leur engin, rapporte l’AGP.


Le phénomène prend un rythme assez inquiétant malgré la présence d'un Commissariat Spécial de la Police routière et d’une Brigade la Gendarmerie routière.


C’est souvent dans les lieux publics et nuitamment qu’opèrent les voleurs présumés, notamment l'Hôpital régional, les alentours du grand marché, des Mosquées, dans les villages… Dans la plupart des cas, les engins volés sont introuvables malgré les communiqués diffusés sur les ondes des deux radios communautaires locales.


De sources concordantes sur le terrain, «il est difficile de combattre ce mal à Faranah, car les voleurs seraient en réseau avec les mécaniciens qui en font des pièces détachées à prix abordables, dans le but de pour maintenir leur clientèle».


«Qui sait d' ailleurs si les apprentis mécaniciens motos ne sont pas directement impliqués, car même si la moto est fermée, les voleurs ne tardent pas à l'ouvrir et l'allumer et disparaitre avec», s’est interrogé un curieux.


Le plus surprenant des cas enregistrés s'est produit samedi, 17 mars 2018, à 19h devant la grande Mosquée, avec le vol d'un tricycle, communément appelé KATAKATANI, dont le conducteur était venu s’acquitter de ses devoirs religieux du crépuscule.


AGP/19/03/018 KSC/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro