EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Des migrants guinéens en provenance du Niger et de l’Algérie réceptionnés à Kankan

SommaireAccueil


Conakry, 22 mars (AGP)- Cent onze (111) migrants guinéens, en provenance de l’Algérie et du Niger, ont été réceptionnés à Kankan par les responsables de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) de Kankan et par les autorités préfectorales, rapporte le correspondant régional de l’AGP près le Gouvernorat de la Région Administrative (RA) de Kankan.


A leur arrivé à Bamako la capitale malienne, ces 111 migrants guinéens ont été rapatriés à bord de 12 voitures Peugeot 505 de 09 places chacune pour Kankan où ils sont arrivées samedi, 17 mars 2018, à 20h TU. Ils ont été accueillis et hébergés à la Maison des Jeunes de Kankan. Parmi eux, certains avaient l’ère fatigués, d’autres mal nourris, heureusement aucun malade n’a été identifié.


Ces jeunes guinéens, appelés aussi retournés volontaires, sont originaires de plusieurs villes de la Haute Guinée, de la Guinée Forestière, de la Moyenne Guinée, de la Basse Guinée et de la zone spéciale de Conakry.


Fichés et identifiés par Sanaba Sékou Condé, responsable de l’OIM Kankan, ils ont tous quittés Kankan, dimanche, 18 mars 2018, pour leur préfecture d’origine grâce aux bons soins des autorités régionales et du syndicat des transporteurs de Kankan.


Avant de quitter Kankan, chaque migrant a reçu de l’OIM Kankan, un téléphone portable avec carte SIM, une enveloppe financière de 500 mille francs guinéens.


A l’endroit de ces jeunes migrants, qui ont malheureusement gouté et durement les épreuves d’une aventure incertaine, le gouverneur de la RA de Kankan, Général Mohamed Garhé leur a prodigué d’utiles conseils, tous orientés vers leur auto-formation.


Le gouverneur de Kankan n’a pas oublié de magnifier les efforts déployé par le gouvernement guinéen depuis le Niger et l’Algérie pour le retour au bercail dans les conditions respectées pour se retour volontaire.


AGP/22/03/018 SK/AOK/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro