EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Dubréka : Deux autres corps découverts dimanche au quartier Tobolon dans la CU

SommaireAccueil

Conakry, 26 mars (AGP)- A Dubréka, deux jours seulement après la découverte d’un corps sans vie au quartier Toumaniah de la Commune Urbaine (CU), deux (02) autres corps ont été retrouvés dimanche matin, 25 mars 2018, au quartier Tobolon, toujours dans la CU de Dubréka, rapporte le correspondant préfectorale de l’AGP.


Ce dernier cas, ce sont deux (02) jeunes garçons qui ont été abattus par des inconnus armés dans la nuit du samedi, 24 au dimanche, 25 mars. Ces crimes en permanence à Dubréka, dont les victimes potentielles sont des conducteurs mototaxis, ont mis en colère la grande corporation de ces conducteurs qui ont barricadé, dans la journée de ce dimanche, les principaux axes routiers de Dubréka, en bloquant la circulation pendant plus de 3h.


Les deux (02) victimes tuées par balles, dans les environs de 3h le matin TU, au quartier Tobolon dans la CU de Dubréka, sont Mamadou Saliou Barry (17 ans), conducteur de mototaxi dans la zone de Tobolon et Mamadou Wahab Diallo (18 ans), étudiant à l’Université Général Lansana Conté de Sonfoniya.


«Ces deux jeunes garçons revenaient de Kéitayah pour Tobolon à moto, lorsqu’ils ont été arrêtés et mis au respect par des inconnus armés qui leur ont administré dans le dos, des balles du fusil PMAK», selon les agents de la Brigade de Recherche de la Gendarmerie qui étaient arrivés sur les lieux du crime pour constater.


Cette équipe de la Brigade de Recherche, conduite par adjudant Gadirou Diallo, a déposé les corps de ces deux jeunes à l’Hôpital préfectoral, où leurs parents sont arrivés, dimanche, 25 mars, pour les prendre en vue de leur inhumation.


Ce fut un moment de profonde consternation que les parents des défunts ont partagé avec l’ensemble des conducteurs des mototaxis, qui ont pris d’assaut dans la les principaux axes routiers avant et après les cérémonies d’enterrement, pour ériger des barricades. La circulation fut bloquée pendant plus de 3h. Il a fallu l’intervention des services de sécurité pour rétablir l’ordre.


A rappeler, que les conducteurs de mototaxis protestaient contre l’assassinat récurrent de leurs collaborateurs à Dubréka. En l’espace de deux jours consécutifs, deux cas de meurtre perpétrés contre les taxis-motards. L’un dans la nuit du jeudi, 22 au vendredi, 23 mars dernier. Le second et dernier cas, du samedi, 24 au dimanche, 25 mars. Et ces deux cas ont ôté la vie à trois personnes. Comme pour dire que la criminalité prend des proportions inquiétantes et préoccupantes dans la préfecture de Dubréka.


AGP/26/03/018 ACD/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro