EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Gueckédou : Célébration en différée de la Journée Mondiale de lutte contre les MGF/E

SommaireAccueil


Conakry, 28 mars (AGP)- La Journée Mondiale de la Lutte contre les Mutilations Génitales Féminines/Excision (MGF/E) a été célébrée en différée, dimanche, 25 mars 2018, dans la préfecture de Gueckédou, sous le thème, «Mettre fin aux Mutilations Génitales Féminines/Excision (MGF/E), est une décision politique», a suivi le correspondant de l’AGP sur place.


La cérémonie commémorative a été organisée par du Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance (MASPFE), la Direction Préfectorale de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance (DPASPFE), avec un financement de l’ONG, Plan International Guinée.


Les MGF/E constituent une violation grave aux droits des femmes et des jeunes filles, dans la mesure où elle porte atteinte à l’intégrité physique, à la santé morale et psychologique des victimes. Voilà pourquoi, le 06 février 2003, la première dame d’alors du Nigéria, porte-parole de la Campagne contre cette pratique a fait une déclaration sur les méfaits des MGF/E sur la santé de la femme et de la jeune fille, d’où la reconnaissance de cette journée par les Nations Unies (NU). C’était lors d’une conférence organisée par le Comité interafricain sur ce phénomène.


Les Communes Rurales (CR) de Nongoa, Ouèndé Kènèma, Tèmèssadou, Bolodou et la Commune Urbaine (CU) de Gueckédou sont ciblées par ce projet à travers l’ONG en charge de cette activité.


Pour Etienne Kamano, représentant d’une ONG et la directrice de l’Unité Programme de Gueckédou, Djénab Youla, le choix de la CR de Nongoa pour la célébration de cette journée est une reconnaissance des efforts de cette localité, dont tous les cinq (05) districts ont fait et signé la Déclaration publique d’abandon des MGF/E, pendant la mise en œuvre du projet «Sauver les vies de l’excision».


Pour sa part, le préfet de Gueckédou, Louis Sagbon Mara a exprimé sa profonde gratitude aux organisateurs dudit évènement, qui sont un partenaire privilégié à la préfecture de Gueckédou.


AGP/28/03/018 FFK/MKC/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro