EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Guinée : Plus de 300 cours d’eau disparus sous l’effet de la dégradation de l’environnement à Siguiri

SommaireAccueil


Conakry, 18 avr (AGP)- Une mission, dirigée par le gouverneur de la Région Administrative (RA) de Kankan, Général Mohamed Garhé, a entamé une opération de démantèlement et de déguerpissement des activités d’orpaillage artisanal et semi-industriel le long du fleuve Tinkisso et ses affluents, rapporte le correspondant de l’AGP, dans la préfecture de Siguiri, où plus de trois cent (300) cours d’eau ont disparu sous l’effet de la dégradation de l’environnement.

Cette opération a pour objectif, la protection de l’environnement et des espèces animales et végétales vivant sur le bassin du fleuve Tinkisso, a-t-on indiqué.

«Il n’est de doute pour personne que les activités liées à l’exploitation de l’or dans la préfecture de Siguiri représentent plus de 90% des causes de la dégradation de l’environnement, notamment le tarissement des cours d’eau, l’appauvrissement des terres agricoles, la destruction de l’écosystème, de la faune et de la flore», a-t-on fait remarquer.

L’opération consiste ainsi à démanteler les activités d’orpaillage, à dégager les tas de sable et de gravier dans le lit du fleuve, renforcer les digues de protection du cours d’eau, sans compter la lutte contre le déversement des produits pétroliers et autres lubrifiants qui affectent dangereusement les espèces animales et végétales, a-t-on expliqué.

D’une manière générale, la dégradation de l’environnement s’effectue à un rythme inquiètent dans la préfecture de Siguiri. A présent, on y déplore la disparition de plus de 300 cours d’eau, répertoriés par les services techniques en charge de l’Environnement, des Eaux et Forêts (EEF) et de la Pêche continentale.

A l’origine, les feux de brousse, la coupe abusive du bois, l’exploitation artisanale, semi-industrielle et industrielle de l’or dans cette préfecture de la République de Guinée, limitrophe à la République du Mali.

AGP/18/04/018 ADC/AOK/AND/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro