EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Environnement-Boké : La rivière «Pont de fer» asséchée

SommaireAccueil


Conakry, 07 mai (AGP)- Jadis transformé en un lavage d’automobiles, la rivière baptisée «Pont de fer» à Boké, vient de tarir au grand dam de ses consommateurs, notamment les jeunes élèves, étudiants diplômés sans emploi et de laveuses des ustensiles (femmes) de la localité, rapporte le correspondant de l’AGP sur place.


Ainsi, la rivière Pont de fer est dans un état dénudé, exposant ainsi le sable, la poussière et des blocs de rochers à l’intérieur du pont reliant le centre-ville aux quartiers Yomboya et 400 Bâtiments.


Une situation qui a amené les jeunes engagés dans le lavage d’automobiles, à revoir à la hausse le prix de nettoyages d’engins roulants (motos-autos).


Sur la situation, un jeune qui a requis l’anonymat s’est exprimé : «Nous sommes confrontés à une crise d’eau, avec l’assèchement de la rivière Pont de fer. C’est pourquoi, nous avons jugé utile de fixer le prix du lavage d’un camion à benne à 300.000 GNF, une moto à 15.000 GNF et une voiture à 40.000 GNF.


Pour votre information, l’eau que nous utilisons, actuellement, nous l’achetons pour remplir le bassin que vous voyez en face de vous…». Un véritable calvaire pour les propriétaires d’engins roulants.


Au-delà de cette situation, une canicule indescriptible s’abat sur la population qui, de son côté, pointe un doit accusateur sur l’exploitation minière comme genèse de la chaleur à Boké.


AGP/07/05/018 MMC/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro