EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Labé : Une maison de trois chambres réduite en cendre par un court-circuit

SommaireAccueil

Conakry, 08 mai (AGP)- Un incendie s’est déclenché, dans la nuit du samedi, 05 mai 2018, au secteur N’djolou Dantary dans le quartier Tata2 sur la Route nationale Labé-Pita, à moins de 100m de la rentrée de Labé, réduisant une maison de trois (03) chambres en cendre, rapporte le correspondant préfectoral de l’AGP.


C’est après le retour du courant à 20h TU, alors que les enfants étaient couchés sur la terrasse, qu’un court-circuit s’est produit dans une chambre de la concession.


«C’est au téléphone, qu’on m’a appelé pour me signifier que ma maison est en feu. A mon arrivé, j’ai trouvé que tout est parti en fumée sous l’effet d’un court-circuit», a expliqué Mamadou Aliou Diallo.


Les sapeurs pompiers étaient venus, mais il était trop tard pour sauver cette maison. Pour donc minimiser les dégâts, avec l’aide des citoyens, ils ont tenté avec réussite d’éloigner le feu des maisons environnantes.


«C’est après que nous n’avons pas pu sauver notre maison, les sapeurs pompiers sont venus et nous avons circonscrit le feu en coupants certains fils qui reliaient notre maison aux autres qui se trouvent dans notre cour.


Les sapeurs pompiers ont retardé parce que nous n’avions pas leurs contact, mais ils nous ont tout de même aidé», a explicité un jeune cagoulé du quartier qui venait de sortir de la maison complètent incendiée, alors que ces yeux coulaient de l’armes sous le coup de la fumée.


«J’ai perdu tous mes biens, mais Dieu merci aucun de mes enfants n’est resté dans le feu, parce qu’ils étaient à la terrasse», a conclu le propriétaire de la concession touchée, Mamadou Aliou Diallo.


Il est, aujourd’hui, très fréquent de voir des maisons réduites en cendre, juste après le retour de la lumière de la guinéenne d’électricité. Les agents de sa branche locale réfutent toujours ces accusations, sans brandir aucune enquête en retour pour démonter les causes profondes de ces incendies, qui surviennent généralement entre des jeux de lumière (départs et arrivées intempestifs du courant).


AGP/08/05/018 MSD/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro