EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Le SLECG vers l’éclatement ? : 17 institutions d'enseignement supérieur à Mamou pour une autre structure syndicale

SommaireAccueil


Conakry, 10 mai (AGP)- Des représentants de dix-sept (17) Universités, Instituts et Centres de Recherches de la République de Guinée étaient en Assemblée générale constitutive, mardi, 08 et mercredi, 09 mai 2018, à l'Institut Supérieur de Technologie (I.S.T) de Mamou, pour élaborer le Statut et le Règlement intérieur de leur mouvement syndicale, a suivi le correspondant de l’AGP dans la préfecture.


Ainsi, 52 participants venus des huit (07) Régions Administratives (RA) plus la zone spéciale de Conakry, dont six (06) femmes ont au cours de deux (02) jours de travaux élaboré le Statut et le Règlement intérieur d’une structure syndicale, parallèlement au Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) déjà dans la tourmente.


Une structure syndicale, dénommée Syndicat National Autonome de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (SNAESURS), est donc née en République de Guinée.


Après la validation des textes de loi, la cinquantaine de participants a procédé à l'élection des membres de leur Bureau national composé de 25 membres de différentes institutions d'enseignements supérieurs du pays.


Il s’agit entre autres, des Universités de Sonfonia, Gamal Abdel Naser, l'ISO, l'ISAG de Dubréka, Géo mines de Boké, Labé, l'Institut Vétérinaire de Dalaba, l'IST de Mamou, l'ISAV de Faranah, le CIK de Kindia, Julius Nyerere de Kankan, l'ISFAD, l'ISSEG de Lambanyi, l'ISIC de Kountia, l'IRBAK de Kindia et l'Institut de N'zérékoré.


Baba Mansaré de l'Université Gamal Abdel Nasser de Conakry a été élu secrétaire général à la tête du bureau exécutif national du SNAESURS.


Interrogé sur les causes de la création de cette structure syndicale, Baba Mansaré a indiqué : «C’est pour défendre les intérêts des enseignants de l'Enseignement supérieur du public, qui disent être négligé au cours des revendications du SLECG version Aboubacar Soumah».


Poursuivant, le tout nouveau secrétaire général a dit, que le bureau exécutif est l'organe de conception, d'orientation, de direction et d'exécution de leurs attentes.


A noter, que c'est Thierno Bayero Diallo, inspecteur régional du Travail de Mamou qui a validé la structure syndicale.


La rencontre a pris fin par une photo de famille des 52 participants à cette Assemblée générale.


AGP/10/05/018 AOS/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro