EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Kidnapping et assassinat de l’opérateur économique El hadj Doura : Réaction des commerçants de Labé

SommaireAccueil


Conakry, 13 mai (AGP)- Retrouvé, en début de semaine, par une mission mixtes, Police/Gendarmerie, assassiné et enterré dans les environs de la préfecture de Forécariah, le corps d’El hadj Doura, operateur économique fait couler assez d’encres et de salives en République de Guinée, comme ailleurs.

L’AGP, à travers son correspondant préfectoral à Labé, a tendu son micro aux acteurs et responsables du secteur économique.

«Que l’âme du vieux Doura repos en paix. Nous sommes inquiets de cette nouvelle façon de banditisme qui ne fait que prendre de l‘ampleur en Guinée. Malgré que la famille ait payé 100.000 dollars US, le vieux a été tué. Ce qui m’a surpris, c’est que le commanditaire du crime fait parti de sa famille. Et pire, aucun citoyen n’a dénoncé la présence du vieux entre les mains de ses ravisseurs durant tout ce temps.

Nous demandons à l’Etat, de sécuriser les commerçants, et aux populations de coopérer», a dénoncé le responsable de la branche commerciale de l’OGDH à Labé, Cherif Haïdara, assis dans son magasin qui n’a cessé de féliciter ce coup réussi des services de Sécurité (Gendarmerie et Police).

Face à la recrudescence des enlèvements en Guinée, surtout des commerçants, certains acteurs et responsables du secteur économique dénoncent le manque de justice.

Pour le président de la Chambre préfectoral de Commerce, et membre du GOHA, l’impunité serait la cause de cet état de fait.

«Que l’âme du vieux Doura repos en paix. Et que cela ne se répète plus. Je demande aux citoyens et surtout aux commerçants, d’être plus vigilants parce que l’heure est grave. Je prie l’Etat de nous sécuriser et condamner les bandits.

A Tountouroun, par exemple, on avait entendu parler d’un bandit arrêté en plein kidnapping, mais depuis lors rien comme suite. «Comment pouvons-nous aller avec ça ?», s’est-il interrogé de passage.

«Nous allons nous réunir pour voir que faire. Pour montrer au gouvernement que trop c’est trop. Qu’il reste à l’écoute», a lancé le responsable, tout en exhortant les autres commerçants à éviter de mêler n’importe quel membre de leur famille dans leurs affaires, «car cela peut diminuer ces genres de pratiques».

A souligner, que ces derniers temps, les kidnappings ont pris de l’ampleur en République de Guinée.

AGP/13/05/018 MSD/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro