EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


L’origine des conflits entre éleveurs et agriculteurs : Une préoccupation des populations de Lola

SommaireAccueil

Conakry, 14 mai (AGP)- Cherchant la réponse à cette question, certains observateurs accusent les autorités préfectorales et d’autres indexent plutôt les responsables des villages qui ont procédé à installation des éleveurs étrangers.


Ce dossier qui fait couler assez d’ancres dans la préfecture de Lola, en Guinée Forestière, a besoin d’un partage de responsivités. Sur la table, chacun défend ses productions. Pour un premier temps, les responsables des villages reçoivent des éleveurs et les installent.


Dans certains lieux, ils n’informent même pas leurs citoyens pour les engagements signés entre eux et les éleveurs. Par contre d’autres, en cachette et chaque année, les éleveurs assistent des villageois autochtones pour le développement de leurs localités. Cette situation existe entre eux déjà, depuis plus de 15 ans, rappelle-t-on.


Les autorités, quant à elles, ont plusieurs documents dans leurs tiroirs qui parlent d’engagements et d’attestations entre les deux camps.


Au tour de cette question, il faut signaler de passage, que plusieurs responsables, des chefs de villages, des présidents de Communes Rurales (CR) et un sous-préfet, ont perdu leurs postes pour implication directe dans l’installation des éleveurs dans leurs zones respectives.


Ainsi, des suspensions, des limogeages, ont été possibles par les précédents décideurs de la préfecture. Ce qui démontre que les autorités de la place font de ce dossier une de leur préoccupation majeure dans la préfecture de Lola.


AGP/14/05/018 PD/TA/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro