EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Labé : Le pressenti futur maire de la CR de Dalein perd 03 de ses enfants par asphyxie

SommaireAccueil

Conakry, 30 mai (AGP)- El hadj Sarifou Hoggo Diallo, pressenti pour être le prochain maire de la Commune Rurale (CR) de Dalein, située à 30 Km, au Nord du chef-lieu de la préfecture de Labé, a perdu un fils, un petit-fils et une protégée qui ont trouvé la mort asphyxiés par la fumée d’un groupe électrogène resté allumé du lundi, 28 mai à 19h à mardi, 29 mai 2018, à 04h TU, rapporte le correspondant régional de l’AGP.


Les corps sans vie de ces trois enfants, dont la petite fille, ont été découverts très tôt, dans la matinée du mardi, 29 mai, dans une chambre à Dalein.


«C’est dans la nuit du 28 au 29 mai que 03 enfants répondant sous les noms, Amadou Tidjane Diallo (15 ans), élève de la 6ème Année, fils d’El hadj Chérif Hoggo, El hadj Mamadou Dian Diallo (12 ans), petit-fils d’El hadj Chérif Hoggo et Hassatou Diallo (08 ans), une protégée de la famille, ont trouvé la mort», a expliqué le sous-préfet de Dalein, Baaba Sow.


Revenant sur les circonstances de ce drame, le sous-préfet de Dalein a expliqué, que les trois enfants «étaient couchés dans une chambre. A côté de cette chambre, il y avait un groupe électrogène, qui est resté allumé de 19h à 04h le matin. Il y a juste un mètre entre les deux portes (la porte où il y a les enfants et celle où il y a le groupe électrogène).


Les enfants ont, peut-être, été asphyxiés avec la fumée de ce groupe électrogène. Vers 04h le matin, l’heure du sougouli (petit-déjeuner au mois de Ramadan), comme on aime à le dire, ils ont frappé à la porte des enfants qui n’ont pas répondu. Ils sont allés se coucher. Le matin, ils sont venus encore frapper à la porte des enfants, personne n’a répondu. Ils ont alors forcé la serrure, ils ouvrent, ils trouvent les corps dans cet état».


Après le constat des services de Sécurité et celui des autorités locales, suivi de l’avis d’un agent, dépêché à Dalein par la Direction Préfectorale de la Santé (DPS) de Labé, les corps des victimes ont été restitués à la famille éplorée, qui a organisé leur inhumation mardi, après la prière de 14 heures.


AGP/30/05/018 ISD/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro