EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Guinée : Le Protocole d’Accord sur la Santé en milieu carcéral présenté officiellement mercredi à Conakry

SommaireAccueil


Conakry, 31 mai (AGP)- Dans le souci de moderniser et humaniser les milieux carcéraux guinéens, le ministère de la Santé et celui de la Justice, Garde des Sceaux ont présenté officiellement le Protocole d’accord sur la Santé en milieu carcéral, mercredi, 30 mai 2018, dans un réceptif hôtelier de Conakry, a suivi l’AGP.


Ce document de 16 articles, signé par les deux ministères, viendra ainsi corriger les imperfections que connaissent les milieux carcéraux guinéens au bénéfice des pauvres détenus en matière de santé.


Dans son intervention de circonstance, le directeur national de l’Administration Pénitentiaire et de la Réinsertion, Charles Victor Maka a saisi cette opportunité, pour rappeler solennellement le contexte dans lequel ce précieux document a été élaboré par les deux parties, avec la facilitation du Comité International de la Croix-Rouge (CICR).


«Dès après les états généraux de la Justice, organisés du 28 au 30 mars 2011, le Département de la Justice s’est lancé dans un vaste programme de réforme, notamment au niveau du système pénitencier. Ainsi un plan d’action 2014-2019 a été fixé sur les orientations stratégiques, celles d’humaniser et de moderniser le système pénitentiaire, en améliorant les conditions de détention des personnes privées de liberté en milieu carcéral», a-t-il expliqué.


Selon lui, pour atteindre cet objectif majeur, il faut à la fois améliorer la qualité des soins de santé en milieu carcéral et aussi celle du régime alimentaire, les deux étant étroitement liées.


«Malgré les efforts déployés par le Ministère de la Justice, le système de santé dans les prisons guinéennes est confronté à d’énormes difficultés compte tenu du fait que le budget alloué à l’achat des médicaments essentiels destinés aux Infirmeries est notamment insignifiant et loin de satisfaire les besoins sanitaires des détenus», a dénoncé le directeur national de l’Administration Pénitentiaire et de la Réinsertion, Charles Victor Maka.


Pour le conseiller Technique et de la Coopération au Ministère de la Santé, Dr Kabinet Souaré, cette rencontre s’inscrit dans l’élan d’améliorer la prise en charge médicale en milieu carcéral guinéen.


Présente à cette rencontre, la cheffe adjointe de la Délégation CICR, Miriam Renault a indiqué, que «ce protocole d’accord qui a été signé l’année dernière, en mai 2017, représente un développement significatif qui va dans le sens des recommandations internationales sur la santé en milieu carcéral, qui doit favoriser une meilleure prise en charge médicale des détenus».


Elle a saisi l’occasion, pour saluer l’engagement des ministres de la Justice Garde des Sceaux et de la Santé pour leur engagement, sans lequel l’adoption de ce texte n’aurait pas été facile.


AGP/31/05/018 AOK/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro