EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Labé : De l’arnaque à l’Ecole professionnelle de la Santé

SommaireAccueil


Conakry, 07 juin (AGP)- Depuis le début de semaine, les candidats aux évaluations de fin d’année à l’Ecole de Formation Professionnelle de Santé (EFPS) de Labé se plaignent de certaines pratiques irresponsables de la part de leur Direction, rapporte le correspondant de l’AGP dans la préfecture.

Ces jeunes étudiantes et étudiants accusent certains responsables de demander plusieurs sommes d’argents pour des fins divers liés aux examens de sortie.

Après des semaines d’hésitation, certains ont bien accepté de dénoncer cette forme d’arnaque au micro du correspondant préfectoral de l’AGP à Labé.

«J’ai entendu une amie dénoncer cet état de fait à GPP Fm, ce matin, et je le confirme. Chez nous, nos responsables se livrent à des pratiques que nous ne comprenons pas. Ils nous demandent de l’argent, parfois vingt mille et dix mille francs guinéens (20.000 et 10.000 GNF). Nous sommes au total 513 élèves.

Nous payons 20.000 pour la prise de la photo, 20.000 pour le retrait et 20.000GNF pour récupérer nos notes, etc.…. », a énuméré un des élèves sous anonymat et hors micro, que nous avons rencontré sur le chemin de retour de l’Ecole.

Il semble que ces pratiques datent de longtemps, sans aucune disposition de répression prise à cet effet par les responsables de ladite institution de service public.

L’année dernière, seulement des rumeurs qui ont circulé. Mais cette fois ci, les démons de cette Direction, située dans le quartier Kouroula de la Commune Urbaine (CU) de Labé, sont dénoncés.

«Le directeur des Etudes et certains enseignants viennent nous obliger de payer ces sommes, alors que certains d’entre nous ne reçoivent même pas leurs numéros de PV. Ceux de l’année dernière, nous ont confié qu’ils ont payé 700.000 GNF par candidat pour décrocher l’examen à Labé. Et nous aussi, ils nous le demande.

Les élèves à l’Ecole de santé de Labé ont peur de dénoncer sous le coup d’être licenciés. Mais ces pratiques ne datent pas d’aujourd’hui», a confié une autre candidate, tout en mentionnant que parmi les 519 candidats, seuls 300 et quelques ont reçu les numéros de PV.

Pour l’instant aucune riposte à ces accusations n’a été faite par la Direction incriminée. Le directeur de l’EFPS de Labé se limite à dire : «Je ne suis pas informé, mais je vais voir !».

AGP/07/06/018 MSD/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro