EDITO
Comme dans une cour de récré ! Par Alpha Kabinet Doumbouya
La propension au jeu est le fort de l’enfant. Même les plus malheureux oublient la tristesse pendant les instants de détente au ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Des femmes de Coyah à la recherche du quotidien sur les chantiers de la route nationale Conakry-Coyah

SommaireAccueil


Conakry, 08 fév (AGP)- Toutes à la recherche du quotidien. Très tôt les matins jusque tard dans la soirée, entre machines et fosses, en train d’amasser des pierres et de la terre. Pioches en mains, brouettes à la traine, la présence des femmes, accompagnées de leurs plus jeunes enfants en âge d’aller à l’école, est fréquente en longueur de journée sur le tronçon 2x2 Km36 - Coyah, a constaté une des reporters de l’AGP.



Depuis le lancement des travaux du projet de reconstruction et de bitumage de cette route, après indemnisation des populations déguerpies sur l’emprise de 40 mètres, pour un coût total d’environ 51 milliards de francs guinéens, voici le nouveau procédé des riverains pour subvenir aux besoins de leurs familles respectives.



A quelques mètres près des gros engins, sans réfléchir aux risques auxquels elles sont exposées, chaque groupe (femmes, enfants et hommes) à ses préoccupations, en lieu et place d’autres personnes observatrices stupéfaites du danger qui leur guète.



Aller à la rencontre d’une d’entre elle, Mamaïssata Camara (de la cinquantaine) assise sous l’ombre d’un manguier, sur une roche au milieu d’un vent de poussière rouge soulevée par les véhicules en circulation, trait tirée (fatiguée), explique :



«Depuis que ces travaux ont débuté, malgré quelques difficultés, nous arrivons à subvenir à nos besoins. Les temps sont durs, les maigres économies que nous gagnons dans nos maraichages sont peu par rapport à celle que nous bénéficions dans la vente du gravier extrait sur le chantier de cette route. Ce travail n’est pas du tout facile, mais il est nécessaire pour notre survie, vu que les enfants sont à notre charge».



S’agissant de leur sécurité, Mamaïssata Camara affirme : «L’accès aux lieux pour des raisons de sécurité, on a du mal à travailler. Souvent il faut forcer la situation pour y parvenir, avec l’aide des enfants pour des questions de rapidité parce qu’il n’est pas du tout facile de le faire seul entre ces grosses machines en activité».



Toutes ont d’autres activités à faire, mais compte tenu de la rentabilité dans la collecte des cailloux et graviers certaines préfèrent être à la tâche pour avoir plus de gains possibles. Après collecte d’une journée, d’autres peuvent se partager 300 voire même 500, 600 mille francs guinéens par chargement de camion stationné, prêt pour le transport vers les différents chantiers de construction d’habitation.



Thérèse Kamano (la trentaine) : «Comme la collète se faisait à faible quantité, moi je revends de la feuille de patate au marché. C’est à travers ma mère que je suis venue vers ce travail, car c’est elle qui pratique le concassage des pierres pour en faire du gravier ensuite les revend.



A rappeler, que l'exécution de ce projet a débuté au mois de novembre 2013. Il y a eu plusieurs arrêts pour diverses raisons, dont l’apparition de la maladie à virus Ebola, et la fin du calvaire pour les usagers de cette route, 2x2 Km36-Coyah, n'est pas pour maintenant.

AGP/08/02/017 FDF/AND/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro