EDITO
Comme dans une cour de récré ! Par Alpha Kabinet Doumbouya
La propension au jeu est le fort de l’enfant. Même les plus malheureux oublient la tristesse pendant les instants de détente au ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Mali : le PNUD au secours des personnes guéries d’Ebola au village Tounti-Kokouma

SommaireAccueil

Mali, 10 fév (AGP)- Le Projet d’Appui au Relèvement des Communautés des Guéris d’Ebola (PARCGE), financé par le Programme des Nations Unies pour le Développement en Guinée (PNUD Guinée), s’active depuis plus d’un mois dans le village de Tounti-Kokouma, préfecture de Mali, pour accompagner les villageois dans la réalisation des activités génératrices de revenus, a constaté le correspondant de l’AGP dans la localité.





Ce projet, qui est en train d’être mis en œuvre, vient au secours des guéris et survivants d’Ebola, une façon d’améliorer le gain monétaire.





Des communautés directement touchées par la maladie à virus Ebola dans la préfecture de Mali, en Moyenne Guinée, bénéficient de l’intervention de ce projet, à travers le Groupement agricole et maraîcher ‘’Allah-Walli’’ (Aide de Dieu) de Tounti-Kokouma dans Dougountouni, situé à environ 80Km à l’Ouest de la préfecture.





Selon les résultats d’une enquête, à Tounti-Kokouma il a été relevé, entre autres, un faible niveau de vie des communautés dû au relâchement des activités économiques durant la riposte Ebola, doublé d’une utilisation d’outillage agricole rudimentaire.





Pour soigner le mal, depuis plus d’un mois, deux ONG s’activent sur le terrain. Il s’agit de l’Alliance pour la Promotion de la Gouvernance et des Initiatives Locales (AGIL) et son partenaire Priorité Santé.





En termes de bilan à mi-parcours, le groupement à dominance féminine de 105 membres, dispose d’un agrément préfectoral pour évoluer, et 45 autres femmes maraichères des villages voisins sont formées en technique de maraichage du 02 au 07 février 2017, sous la direction d’un conseiller agricole de la préfecture.





Reste maintenant à distribuer aux bénéficiaires les semences et petits outillages indispensables à la conduite des travaux, selon l’esprit du projet.





«Un projet qui va durer 05 mois selon un des responsables du consortium d’ONG», Pépé Koïvogui.





A rappeler, qu’en 2014 à Tounti-Kokouma, il a été enregistré 05 cas d’Ebola, dont 03 décès, 02 guéris. Le village a été mis en quarantaine plus d’une fois.


AGP/10/02/017 IKM/MKC/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro